Choix de page

Témoignage de Julie : des jumeaux après une 1ère FIV

Le témoignage de Julie :

Je vais vous faire part de mon expérience en tant que mère de deux (faux) jumeaux après une FIV et le transfert donc de deux embryons.

Après un an d’essai bébé naturellement, je n’arrivais pas à tomber enceinte et j’a fait quelques examens. Le comptage folliculaire était plutôt positif (j’en avais 9) et ma FSH était à 6. De ce côté rien à signaler. J’avais par contre une AMH à 1.0 , ce qui voulais dire que ma réserve commençait à s’épuiser. J’avais alors deux solutions: faire une hystérosalpingographie pour vérifier si mes trompes étaient bouchées, et vérifier si je pouvais faire des inséminations, ou passer directement par la FIV. Je me suis décidée pour la FIV, car je ne voulais plus perdre de temps (j’avais 35 ans).

Expatriée à Madrid, j’ai été suivie à la clinique Procreatec pour mon traitement. Tout est allé très vite, et tout était plutôt simple jusqu’à la ponction. Ce jour et le lendemain ont été les jours les plus difficiles pour moi. L’attente des résultats est insupportable!! alors, le verdict est tombé, à J1: 7 ovocytes matures et seulement 2 fécondés !! La question d’attendre jusqu’au stade de blastocyste ne se posait même pas, et on a transféré les deux embryons à J3.

9 mois plus tard, me voilà avec deux merveilleux jumeaux, deux petits gars qui grandissent à grands pas! Le choix de transférer deux embryons a été très simple dans notre cas, car la fécondation avait été tellement désastreuse que je n’imaginais même pas que les deux allait tenir! Mais, comme quoi, ce n’est pas la quantité qui compte mais la qualité!

Pour vous aider à choisir entre le transfert de 1 ou 2 embryons, voici mes pour et mes contre:

POUR:

  • On l’entend beaucoup et c’est vrai: c’est deux fois plus de bonheur!! Je vois grandir les deux jumeaux comme deux personnes bien différentes et chacun à son caractère.
  • Deux d’un coup à 35 ans, je n’aurais donc pas à faire une autre FIV plus tard et repasser par une autre grossesse. À part pour celles qui veulent une famille nombreuse!

CONTRE:

  • La grossesse de jumeaux est très difficile et les bébés naissent souvent prématurés, avec des complications. À partir du 7ème mois, je ne pouvais quasiment plus marcher à cause du poids sur mon bassin.  Aujourd’hui encore, 4 mois après la naissance, j’ai encore du mal à marcher! Et j’ai pourtant toujours été très sportives et en bonne santé. La grossesse de jumeaux est beaucoup plus contrôlée, avec une échographie par mois, des prises de sang régulières. Les risques d’une grossesse simple sont multipliés et les médecins contrôlent le diabète gestationnel, la préeclampsie, le retard de croissance des bébés. J’ai finalement accouché par césarienne à 37 SA, sans aucun problème, mais ce n’est pas toujours le cas! Attention donc à votre santé pour une grossesse gémellaire.
  • Les trois premiers mois avec des jumeaux sont très durs (surtout si vous allaitez). Je n’ose même pas imaginer comment ce serait en tant que mère célibataire. Vous ne pourrez pas dormir, pas faire de sieste et il faudra bien vous organiser pour accueillir vos deux petits! Ce n’est qu’à partir du 4ème mois, que j’ai vraiment pu avoir du temps à moi et profiter de mes jumeaux, qui commençaient à être plus calmes. Mais, toutes les mères de jumeaux vous le dirons: on y arrive toutes finalement, la résistance d’une maman est immense !
  • La vie de couple aussi en prend un coup! La fatigue et le manque de temps font naître des tensions et il faut essayer de trouver de l’aide (grands-parents, famille…) pour avoir des moments à deux.
  • Enfin, au niveau économique, c’est (bien sûr) le double de frais. Il faut déjà compter au moins 1000 euros pour la poussette double, 100 euros par mois pour les couches, plus les deux berceaux (car ils ne peuvent dormir ensemble que le 1er mois), puis ensuite entre 800 et 1000 euros pour la crèche. On ne pense bien sûr pas à cela au moment du transfert et de la décision du nombre d’embryon, mais il faut le prendre en compte!

Même si mes contre sont plus nombreux que les pour, je ne changerai en rien mes jumeaux et je ne regrette pas d’avoir transféré les deux embryons !

Julie

Laissez un commentaire !

Share This