Choix de page

Palmarès exclusif des centres de FIV par FIV.FR

Année d'activitéMéthodologieSource

2010

Croisement du classement de l'Express et de celui de l'Agence de Biomédecine (taux d'accouchements après transfert d'embryons frais)Article de l'Express du 25 Juin 2013 et rapport de l'Agence de Biomédecine du 16 Juillet 2013

Ce classement n’est plus d’actualité, un plus récent est paru depuis

Du jamais vu. En l’espace de 15 jours ,deux publications concernant les centres de FIV français ont été faites. L’une surprise a été faite par l’Express le 25 Juin, et quelques semaines plus tard et comme l’avait annoncé FIV.Fr, l’Agence de Biomédecine a publié ses résultats le 26 Juillet dernier.

Seulement, au lieu d’aboutir à une meilleure information, ces classements ont donné lieu à beaucoup de polémiques tant par les patients que par les professionnels.

Afin de clarifier tous ces éléments, FIV.FR a entrepris de faire son propre classement à partir des ces deux publications majeures, afin de présenter de manière synthétique mais fidèle les résultats.

Comme une localisation par GPS qui croise les signaux des satellites, nous avons croisé ces deux classements afin d’obtenir une restitution optimale et plus précise.

Méthodologie pour le classement FIV.FR

-Pour l’Express, prise en compte du positionnement des centres ( fait par rapport à la note globale qui prend en compte la typologie des patients)

-Pour l’ABM, prise en compte du graphique du taux d’accouchement, issu d’embryons frais, rapporté au nombre de ponctions, c’est en effet celui qui se rapproche le plus du classement de l’Express car il ne prend pas en compte les transferts d’embryons congelés et tout comme la note globale de l’Express prend en compte un taux standardisé. Le nuage de points a été analysé et reporté sous forme de palmarès (cf ci-dessous).

Puis :

– Retrait des centres de Strasbourg/Hôpital américain/Sainte Marie car ne figurent pas dans l’Express

– Retrait du centre des Abymes car un souci de relevé de données a faussé son classement dans l’Express

– Moyenne pondérée pour les 3 centres de Courlancy qui figurent dans le classement ABM (Centre 41,42,43)

-Attribution d’un coefficient selon le positionnement de chaque classement (position sur nombre de centres), puis total de ces 2 coefficients.

-Puis classement global, le meilleur centre ayant le coefficient global le plus faible.

Cette méthodologie globale permet donc un classement plus fiable grâce au recoupement des données des 2 classements.

Les écarts entre classements sont donc plus ou moins importants selon le centre .

Voici le classement exclusif FIV.FR :

PositionVille, établissementDéptStatutPosition l'ExpressTaux global l'ExpressPosition ABMTaux standardisé ABM
1Clamart Hôpital Antoine-Béclère92Public124,90%626,00%
2Montpellier CHU34Public427,90%526,43%
3Paris XIIIe Groupe hos. Cochin - St V. de Paul75Public225,60%724,57%
4Bruges Polyclinique Jean Villar33Privé626,90%426,57%
5Tours CHRU37Public328,90%824,00%
6Saint-Martin-d'Hères Clinique de Belledonne38Privé724,90%1323,43%
7Saint-Etienne CHU42Public724,20%1622,57%
8Neuilly-sur-Seine Centre chirurgical Pierre Chérest92Privé1318,60%1023,71%
9Orléans CHR45Public2629,50%327,00%
10La Rochelle Clinique du Mail17Privé3225,30%229,14%
11Rennes Clinique mutualiste La Sagesse35PBNL424,60%3220,86%
12Lille Polyclinique du Bois59Privé2223,00%1522,86%
13Rouen Clinique Mathilde76Privé2819,60%1023,71%
14Marseille Ve CHU AP-HM La Conception13Public1322,30%2621,71%
15Besançon CHU25Public3840,20%129,43%
16Reims Polyclinique de Courlancy51Privé1621,40%2322,13%
17Paris XIe Hôpital des Métallurgistes75PBNL923,00%3021,14%
18Metz-Thionville CHR57Public1622,90%2421,86%
19Lille CHRU59Public2322,10%1722,57%
20Le Port Clinique Jeanne d'Arc974Privé3220,50%1023,71%
21Nancy Polyclinique Majorelle54Privé2924,30%1423,14%
22Annemasse Centre hospitalier intercommunal74Public1623,50%2821,71%
23Bron HCL Hôpital Femme-Mère-Enfant69Public1023,20%3720,43%
24Neuilly-sur-Seine Centre Neuilly-Foch92Public1626,50%3320,86%
25Paris XVIe Clinique de la Muette75Privé1220,40%4220,00%
26Poitiers CHU86Public4223,80%2222,29%
27Bordeaux-Talence CHU33Public1340,30%5119,14%
28Créteil Centre hospitalier intercommunal94Public2922,70%3620,57%
29Aix-en-Provence Centre hospitalier du Pays-d'Aix13Public2120,40%4519,71%
30St-Martin-Boulogne Centre médical Côte d'Opale62Privé5025,20%1922,29%
31Pau Polyclinique de Navarre64Privé3221,50%3820,29%
32Avignon Polyclinique Urbain V84Privé4618,60%2521,86%
33Marseille VIIIe Hôpital Saint-Joseph13PBNL2620,60%4619,71%
34Angers CHU49Public5422,60%1922,29%
35Equeurdreville-H. Polyclinique du Cotentin50Privé6423,20%923,71%
36Dijon CHU21Public4822,70%2721,71%
37Roanne Centre hospitalier42Public5823,40%1922,29%
38Sèvres - Saint-Cloud CH des Quatre-Villes92Public2321,00%5419,00%
39Rennes CHU35Public2525,30%5319,00%
40Toulouse CHU31Public1622,70%6417,57%
41Nice Clinique Saint-George6Privé4221,80%4020,14%
42Caen CHRU Côte de Nacre14Public3120,70%5119,14%
43Saint-Herblain Polyclinique de l'Atlantique44Privé3621,00%4719,71%
44Paris XXe Hôpital Tenon75Public3621,00%4919,43%
45Bondy Hôpital Jean Verdier93Public4218,90%4419,86%
46Ecully Clinique du Val d'Ouest69Privé1121,90%7616,57%
47Rouen CHU76Public5624,90%3420,57%
48Saint-Saulve Polyclinique du Parc59Privé5425,60%4319,86%
49Vitry-sur-Seine Clinique des Noriets94Privé5821,00%3920,29%
50Grenoble-La Tronche CHU38Public5018,60%5019,29%
51Clermont-Ferrand CHU63Public4018,00%6018,29%
52Reims CHU51Public6724,60%3420,57%
53Périgueux Polyclinique Francheville24Privé7218,60%2921,57%
54Limoges CHU87Public4618,80%5718,57%
55Paris XIIe Groupe hos. Diaconesses Croix Saint-Simon75PBNL3817,30%6617,43%
56Besançon Polyclinique de Franche-Comté25Privé7622,10%3121,00%
57Nantes Clinique mutualiste Jules-Verne44PBNL6223,20%4819,57%
58Le Blanc-Mesnil Hôpital privé de Seine-Saint-Denis93Privé5220,60%5818,57%
59Marseille VIe Clinique Bouchard13Privé4017,30%7116,71%
60Mulhouse Clinique du Diaconat68PBNL7120,80%4020,14%
61Montpellier Polyclinique Saint-Roch34Privé3518,30%7916,14%
62Paris XIVe Institut mutualiste Montsouris75PBNL4217,80%7216,71%
63Poissy-Saint-Germain-en-Laye CH intercommunal78Public4817,60%6817,14%
64Nîmes CHU30Public6517,90%5518,86%
65Calais Centre hospitalier62Public6221,60%5918,43%
66Paris XIIIe Groupe hos. Pitié-Salpêtrière75Public5218,40%7316,71%
67Nantes CHU44Public7017,70%5618,57%
68Chambray-lès-Tours Pôle santé Léonard de Vinci37Privé5621,10%7416,57%
69Perpignan Clinique Saint-Pierre66Privé6518,60%6917,00%
70Lens Centre hospitalier62Public7416,30%6217,86%
71Bayonne Clinique Lafargue64Privé7617,70%6317,86%
72Cormeilles-en-Parisis Clinique du Parisis95Privé7514,20%6617,43%
73Dreux Centre hospitalier Victor Jousselin28Public8018,20%6118,00%
74Guilherand-Granges Hôpital privé Drôme-Ardèche7Privé5821,40%8614,29%
75Amiens Groupe Santé Victor Pauchet80Privé5816,50%8814,00%
76Lyon VIIIe Hôpital privé Natecia69Privé6717,40%8215,71%
77Le Havre Centre hospitalier76Public8017,80%7016,86%
78Brest CHRU29Public7215,90%8514,43%
79Beaumont Clinique La Châtaigneraie63Privé9215,40%6517,57%
80Nantes Clinique Bretéché44Privé8218,30%7616,57%
81Toulouse Clinique Saint-Jean Languedoc31Privé7613,50%8315,43%
82Le Chesnay Hôpital privé de Parly II78Privé8216,00%7816,29%
83Nice CHU6Public8814,60%7416,57%
84Paris XVIIIe Groupe hos. Bichat-Claude Bernard75Public6916,90%9512,86%
85Bagnolet Clinique de la Dhuys93Privé8416,20%8016,00%
86Villeurbanne Clinique du Tonkin69Privé8417,60%8315,43%
87Toulon Clinique Saint-Michel83Privé8815,60%8115,86%
88Lorient Centre hospitalier Bretagne sud56Public7615,10%9413,14%
89Saint-Jean Clinique de L'Union31Privé8617,40%8714,00%
90Amiens CHU80Public8615,60%9213,29%
91Brest Clinique Pasteur-Lanroze29Privé9012,40%9113,29%
92Nancy Maternité régionale universitaire Adolphe Pinard54Public9314,40%8814,00%
93Le Mans Clinique du Tertre Rouge72Privé9113,90%9013,43%
94Senlis Centre hospitalier60Public9414,50%9213,29%
95Charleville-Mézières Centre hospitalier8Public9514,50%9611,71%
96Saint-Pierre Groupe hospitalier Sud Réunion974Public9512,90%979,57%
97Epinal Clinique L'Arc-en-ciel88Privé978,50%983,71%

Voici de manière synthétique les 2 classements publiés :

 

 

lexpress

Article : http://www.lexpress.fr/actualite/sciences/sante/les-meilleurs-centres-de-fecondation-in-vitro_1260955.html

Date du classement 25 Juin 2013

Période observée : FIV faites en 2010

Sources des données

Système national de traitement automatique des actes médicaux (Atih :Agence technique de l’information sur l’hospitalisation)
Données brutes obtenues : nombre de ponctions, nombre d’accouchements, répartition de l’âge des femmes.

Méthodologie
Le palmarès L’Express-SwissLife se fonde sur deux critères, le taux de réussite et l’âge des femmes,

Premier critère, donc, le taux de réussite, c’est-à-dire la proportion de femmes qui accouchent d’un bébé à chaque tentative. Entre centres de FIV, ce chiffre est considéré comme le mètre étalon. Mais il avantage, indépendamment de leur qualité, les établissements qui reçoivent les patientes les plus jeunes. Car les chances de succès diminuent immanquablement au fil des années, en particulier après 35 ans.
Aussi avons-nous pris en compte un second critère, l’âge des femmes.

La note finale mesure ainsi la capacité de chaque établissement à donner satisfaction à tous les couples, y compris ceux qui sont pénalisés, dès le départ, par l’âge plus avancé de la femme. Il serait trop facile, en effet, d’afficher des résultats mirobolants en sélectionnant soigneusement ses patients…

Présentation des indicateurs

Pour chaque établissement de fécondation in vitro, cinq données sont publiées:

Le nombre de ponctions d’ovules. Il s’agit du nombre de patientes ayant bénéficié d’actes de prélèvement d’ovocytes de janvier 2010 à mars 2011. Plus il est élevé, plus l’activité du centre est importante.
Le nombre d’accouchements. Ce sont les accouchements enregistrés pour les patientes précédentes jusqu’à la fin 2011, repérées grâce à l’identifiant unique anonyme figurant dans leur dossier, quel que soit l’établissement où elles ont accouché.
Le taux de réussite pour trois tranches d’âge (30-32 ans, 38-39 ans et 40-42 ans). Les 30-32 ans ont été retenues en tant qu’indicateur pertinent pour les cas favorables (la ferti-lité étant meilleure chez la femme avant 35 ans) ; les 38-39 ans, parce qu’étant les plus représentées en nombre ; les 40-42 ans, car correspondant à une catégorie plus difficile à traiter.
Le taux de réussite global. Il s’agit du nombre total d’accouchements rapporté au nombre total de prélèvements d’ovocytes.
La note sur 20. Elle est le résultat d’une pondération rigoureuse du nombre d’accouchements et des taux de réussite, globaux et par classes d’âge.

RangDéptVille, établissementStatutPonctions d'ovulesAccouchementsTaux de Réussite globalTaux de Réussite 30-32 ansTaux de Réussite 38-39 ansTaux de Réussite 40-42 ansNote sur 20
Total France ou moyenne nationale71 61714 51420,30%25,90%13,70%8,20%
01e92Clamart Hôpital Antoine-BéclèrePublic1 29132124,90%30,20%20,50%16,00%19,9
02e75Paris XIIIe Groupe hos. Cochin - St V. de PaulPublic98025125,60%31,30%21,70%15,90%19,8
03e37Tours CHRUPublic90026028,90%31,40%20,70%19,30%19,7
04e34Montpellier CHUPublic91125427,90%29,70%26,20%13,60%19,6
04e35Rennes Clinique mutualiste La SagessePBNL1 28831724,60%25,90%18,80%14,90%19,6
06e33Bruges Polyclinique Jean VillarPrivé1 31335326,90%34,60%17,30%8,10%19,1
07e38Saint-Martin-d'Hères Clinique de BelledonnePrivé91022724,90%30,80%20,40%8,40%18,9
07e42Saint-Etienne CHUPublic78218924,20%29,00%20,30%12,50%18,9
09e75Paris XIe Hôpital des MétallurgistesPBNL1 27429323,00%31,60%14,80%11,00%18,7
10e69Bron HCL Hôpital Femme-Mère-EnfantPublic1 77141023,20%26,50%13,80%10,20%18,5
11e69Ecully Clinique du Val d'OuestPrivé1 33329221,90%25,80%15,00%7,80%18,4
12e75Paris XVIe Clinique de la MuettePrivé2 65654120,40%31,10%13,70%5,70%18,3
13e13Marseille Ve CHU AP-HM La ConceptionPublic62213922,30%28,60%25,40%8,00%18,2
13e33Bordeaux-Talence CHUPublic65226340,30%72,60%11,60%12,50%18,2
13e92Neuilly-sur-Seine Centre chirurgical Pierre ChérestPrivé2 49246418,60%28,90%14,40%8,10%18,2
16e31Toulouse CHUPublic78817922,70%24,70%13,20%15,90%18,1
16e51Reims Polyclinique de CourlancyPrivé1 24426621,40%23,90%13,50%11,20%18,1
16e57Metz-Thionville CHRPublic77617822,90%28,50%18,00%6,30%18,1
16e74Annemasse Centre hospitalier intercommunalPublic60114123,50%34,20%17,50%11,30%18,1
16e92Neuilly-sur-Seine Centre Neuilly-FochPublic52013826,50%44,20%17,50%9,80%18,1
21e13Aix-en-Provence Centre hospitalier du Pays-d'AixPublic49010020,40%22,80%21,10%9,90%18
22e59Lille Polyclinique du BoisPrivé1 17226923,00%27,80%16,80%3,10%17,9
23e59Lille CHRUPublic1 11924722,10%24,90%17,50%4,00%17,8
23e92Sèvres - Saint-Cloud CH des Quatre-VillesPublic80817021,00%18,60%17,30%7,30%17,8
25e35Rennes CHUPublic66416825,30%32,60%15,20%8,50%17,7
26e13Marseille VIIIe Hôpital Saint-JosephPBNL95119620,60%34,00%12,40%8,30%17,6
26e45Orléans CHRPublic3299729,50%32,00%17,10%17,90%17,6
28e76Rouen Clinique MathildePrivé1 01019819,60%22,70%14,30%8,50%17,5
29e54Nancy Polyclinique MajorellePrivé46911424,30%30,20%15,80%12,30%17,4
29e94Créteil Centre hospitalier intercommunalPublic57613122,70%24,80%16,90%7,30%17,4
31e14Caen CHRU Côte de NacrePublic63813220,70%27,70%14,50%14,90%17,3
32e17La Rochelle Clinique du MailPrivé48612325,30%29,70%13,80%13,50%17,2
32e64Pau Polyclinique de NavarrePrivé78216821,50%30,30%13,40%5,40%17,2
32e974Le Port Clinique Jeanne d'ArcPrivé91618820,50%30,40%10,90%8,70%17,2
35e34Montpellier Polyclinique Saint-RochPrivé1 35324818,30%25,80%12,70%7,20%17,1
36e44Saint-Herblain Polyclinique de l'AtlantiquePrivé1 30927521,00%27,50%7,40%9,20%17
36e75Paris XXe Hôpital TenonPublic99020821,00%23,90%10,30%8,70%17
38e25Besançon CHUPublic1747040,20%43,10%33,30%NS16,8
38e75Paris XIIe Groupe hos. Diaconesses Croix Saint-SimonPBNL1 21621017,30%21,20%13,10%9,70%16,8
40e13Marseille VIe Clinique BouchardPrivé1 96834117,30%25,40%10,30%5,80%16,7
40e63Clermont-Ferrand CHUPublic91016418,00%22,00%12,50%11,80%16,7
42e6Nice Clinique Saint-GeorgePrivé79717421,80%31,30%9,40%5,90%16,6
42e75Paris XIVe Institut mutualiste MontsourisPBNL70712617,80%20,30%18,00%6,00%16,6
42e86Poitiers CHUPublic2987123,80%34,80%25,90%7,10%16,6
42e93Bondy Hôpital Jean VerdierPublic80115118,90%27,70%11,10%7,80%16,6
46e84Avignon Polyclinique Urbain VPrivé58710918,60%20,00%14,50%7,90%16,5
46e87Limoges CHUPublic67612718,80%22,80%12,20%9,50%16,5
48e21Dijon CHUPublic85119322,70%28,30%8,90%8,70%16,4
48e78Poissy-Saint-Germain-en-Laye CH intercommunalPublic68712117,60%25,00%16,90%4,70%16,4
50e38Grenoble-La Tronche CHUPublic4798918,60%19,10%17,60%6,80%16,3
50e62St-Martin-Boulogne Centre médical Côte d'OpalePrivé2466225,20%38,50%10,50%18,20%16,3
52e75Paris XIIIe Groupe hos. Pitié-SalpêtrièrePublic5269718,40%26,40%14,70%6,20%16,2
52e93Le Blanc-Mesnil Hôpital privé de Seine-Saint-DenisPrivé60712520,60%22,20%10,70%9,20%16,2
54e49Angers CHUPublic63214322,60%23,10%8,60%13,00%16,1
54e59Saint-Saulve Polyclinique du ParcPrivé59315225,60%33,60%10,20%8,30%16,1
56e37Chambray-lès-Tours Pôle santé Léonard de VinciPrivé3417221,10%31,00%8,70%18,20%16
56e76Rouen CHUPublic3659124,90%30,70%12,20%9,50%16
58e7Guilherand-Granges Hôpital privé Drôme-ArdèchePrivé66314221,40%29,90%9,50%5,60%15,7
58e42Roanne Centre hospitalierPublic1072523,40%23,80%23,10%NS15,7
58e80Amiens Groupe Santé Victor PauchetPrivé85314116,50%23,60%15,60%3,80%15,7
58e94Vitry-sur-Seine Clinique des NorietsPrivé2916121,00%22,90%11,10%16,70%15,7
62e44Nantes Clinique mutualiste Jules-VernePBNL3808823,20%25,60%11,10%7,70%15,6
62e62Calais Centre hospitalierPublic2224821,60%13,90%23,50%7,70%15,6
64e50Equeurdreville-H. Polyclinique du CotentinPrivé2205123,20%26,40%16,10%4,30%15,5
65e30Nîmes CHUPublic5089117,90%23,20%13,20%9,10%15,4
65e66Perpignan Clinique Saint-PierrePrivé4468318,60%21,00%13,60%11,60%15,4
67e51Reims CHUPublic2806924,60%35,60%8,70%9,10%15,3
67e69Lyon VIIIe Hôpital privé NateciaPrivé1 28922417,40%24,10%7,30%3,80%15,3
69e75Paris XVIIIe Groupe hos. Bichat-Claude BernardPublic63910816,90%23,40%13,40%1,40%15,1
70e44Nantes CHUPublic1 36524217,70%21,70%8,00%4,50%15
71e68Mulhouse Clinique du DiaconatPBNL3467220,80%20,30%11,10%NS14,5
72e24Périgueux Polyclinique FranchevillePrivé3125818,60%22,20%10,20%9,10%14,4
72e29Brest CHRUPublic3014815,90%15,50%18,20%11,80%14,4
74e62Lens Centre hospitalierPublic72611816,30%15,60%13,60%4,80%14,3
75e95Cormeilles-en-Parisis Clinique du ParisisPrivé4576514,20%15,70%23,40%3,80%14,2
76e25Besançon Polyclinique de Franche-ComtéPrivé2716022,10%25,80%6,30%NS14
76e31Toulouse Clinique Saint-Jean LanguedocPrivé92912513,50%19,10%9,20%7,10%14
76e56Lorient Centre hospitalier Bretagne sudPublic3174815,10%20,50%19,00%NS14
76e64Bayonne Clinique LafarguePrivé3676517,70%25,00%7,00%10,80%14
80e28Dreux Centre hospitalier Victor JousselinPublic2745018,20%28,60%11,50%2,60%13,9
80e76Le Havre Centre hospitalierPublic3826817,80%30,90%3,20%9,10%13,9
82e44Nantes Clinique BretéchéPrivé3115718,30%18,60%8,70%7,70%13,7
82e78Le Chesnay Hôpital privé de Parly IIPrivé5839316,00%17,60%6,30%13,80%13,7
84e69Villeurbanne Clinique du TonkinPrivé2674717,60%12,10%12,10%6,10%13,4
84e93Bagnolet Clinique de la DhuysPrivé76412416,20%17,60%6,90%4,50%13,4
86e31Saint-Jean Clinique de L'UnionPrivé2654617,40%25,00%9,40%NS13,3
86e80Amiens CHUPublic4356815,60%21,40%13,00%NS13,3
88e6Nice CHUPublic78711514,60%16,90%8,30%6,60%13,2
88e83Toulon Clinique Saint-MichelPrivé4757415,60%21,20%4,50%10,30%13,2
90e29Brest Clinique Pasteur-LanrozePrivé96011912,40%19,60%10,20%3,60%13,1
91e72Le Mans Clinique du Tertre RougePrivé6779413,90%16,00%9,70%9,70%13
92e63Beaumont Clinique La ChâtaigneraiePrivé4557015,40%19,60%6,70%8,00%12,7
93e54Nancy Maternité régionale universitaire Adolphe PinardPublic3475014,40%14,90%6,70%15,20%12,4
94e60Senlis Centre hospitalierPublic3465014,50%20,00%7,50%5,40%12,1
95e8Charleville-Mézières Centre hospitalierPublic1862714,50%26,30%NSNS11,5
95e974Saint-Pierre Groupe hospitalier Sud RéunionPublic2783612,90%18,20%10,00%2,90%11,5
97e88Epinal Clinique L'Arc-en-cielPrivé164148,50%8,30%5,90%13,30%7,9
98e971Pointe-à-Pitre - Les Abymes CHUPublic305196,20%6,70%8,00%3,60%7,5
NC67Strasbourg Hôpitaux universitairesPublic1 44065NSNSNSNSNC
NC92Neuilly-sur-Seine Hôpital américain de ParisPBNLNDNDNDNDNDNDNC

Conclusions

– Le taux moyen de 20.3% estproche du taux « naturel »

– Fort disparité entre centres

Points forts

– Sources des données qui n’est pas basée sur les déclarations des centres
– Classement qui permet de mieux choisir son centre
– Les centres de FIV vont chercher à s’améliorer pour améliorer leur classement
– Présentation claire

Points faibles

– Pas de distinction entre FIV classique et FIV ICSI  risque d’utilisation systématique de l’ICSI pour améliorer le taux de résultats
– Centre manquants : Strasbourg ….
– Pas d’information sur le transfert d’embryons congelés
– Méthode de calcul de la note globale ?

Réactions et droits de réponse des centres

Réponse des professionnels de l’AMP

Réponse professionnels AMP

Nous avons lu attentivement l’article de madame Estelle Saget. Si nous avons bien compris l’objectif de cet article, il s’agit de permettre aux couples de savoir où se place dans l’échelle de la réussite, le centre d’Assistance Médicale à la Procréation (AMP) le plus proche, à l’aide d’un classement national et le cas échéant d’en choisir un plus « performant ». L’un des enjeux majeurs des professionnels de l’AMP en France depuis plusieurs années est d’assurer aux couples une transparence de nos résultats. La première difficulté rencontrée est l’homogénéité des indicateurs qui définissent les couples. Chaque centre a sa spécificité, un bassin de population qui lui est propre et il n’est pas envisageable de comparer abruptement une moyenne globale d’un centre à un autre. Nous savons depuis toujours que de nombreux biais modifient autant les résultats que leur interprétation. Citons pour exemple l’âge, les pathologies rencontrées, le nombre d’embryons transférés et congelés, etc. Aussi invitons-nous ceux qui s’y intéressent, à regarder simplement la constitution d’une étude de recherche clinique pour comprendre la complexité d’une construction scientifique dont l’objectif est d’aboutir à des conclusions justes et reproductibles. Le palmarès de l’Express a été établi auprès de l’Agence Technique de l’Information sur l’Hospitalisation (ATIH) qui gère le PMSI. Il est surprenant d’apprendre que l’ATIH a participé à ce travail alors qu’il s’agit de la mission de l’Agence de la BioMédecine (ABM) dépendant du même ministère. Nous nous inquiétons de savoir comment la CNIL a pu autoriser cette étude avec le croisement de fichiers nominatifs. Certes ces derniers sont numérotés mais néanmoins traçables. Ceci est d’autant plus surprenant qu’à la relecture du document que l’ABM édite, au sujet de la note d’information à l’attention des couples pour le recensement national des tentatives de FIV, il est spécifiquement mentionné que : « L’ABM a mis en œuvre toutes les mesures nécessaires à la protection des données et au respect de la confidentialité. En particulier, des mesures de sécurité informatique ont été prises et seules quelques personnes chargées de la gestion du fichier, du contrôle de qualité et de la sécurité des données, dûment autorisées par le directeur général de l’Agence, pourront avoir accès aux informations nominatives, et uniquement lorsque cela s’avérera indispensable». Les couples seraient donc en droit de se questionner sur l’origine de cette indiscrétion et donc sur la fragilité de cette confidentialité. Ainsi sommes-nous pour le moins perplexes de constater que nos efforts communs d’un rendu des performances de chaque centre, qui interroge des experts de la question depuis des années et avec l’étroite collaboration de l’ABM, ont pu être devancés par un article reposant sur des données dont on a du mal à tracer l’origine et qui ont pu être mal employées ou mal interprétées. Pour exemple : Le pourcentage d’accouchements sur un découpage arbitraire de tranches d’âge censé « représenter » des patientes avec beaucoup, moyennement ou peu de chance de succès est hautement discutable et scientifiquement critiquable par des sociétés savantes internationales. Ce d’autant qu’une grossesse supplémentaire modifie grandement les pourcentages des petits effectifs qui pourront alors faire croire à des taux de plus de 16% chez des femmes de plus de 40 ans, alors que les résultats mondiaux se situent entre 3 et 5% ; Les accouchements issus des transferts d’embryons congelés pour une seule et même ponction, n’ont a priori pas été pris en compte dans ces calculs. Cet élément est fondamental puisqu’il implique la politique du transfert embryonnaire « volontairement » unique pour éviter les grossesses multiples. Comment savoir dans les données présentées, si un centre avec des taux d’accouchements importants est efficient ? En effet, l’objectif visé n’est pas le pourcentage d’accouchements mais le pourcentage d’accouchements à terme d’un enfant unique. Si les transferts d’embryons uniques ne sont pas comptabilisés, que ce soit en transfert immédiat ou après congélation embryonnaire, les centres qui ont une politique de santé publique et de sécurité sanitaire éthique et responsable sont pénalisés, alors que leurs résultats sont au moins aussi bons. Il n’est plus acceptable aujourd’hui d’avoir 25 à 30% de grossesses gémellaires en FIV. Pourquoi avoir recensé 15 mois d’activité des centres FIV et comment s’y retrouver alors que tous les résultats sont habituellement donnés sur une année légale ? Enfin, après des années de travail et de questionnements sur la plus fiable des méthodes, des résultats, encore discutables, ont été dûment acquis par le travail conjoint des professionnel de l’AMP et de l’Agence de la Biomédecine. Cette dernière s’apprête à publier ces résultats dans les jours à venir. Ils sont bien différents de ceux présentés dans l’Express : Les objectifs ou les ambitions de cet article, hormis ceux d’un coup d’éclat médiatique, font fi de l’impact sur des couples déjà en souffrance qui s’attacheront à des résultats erronés et sans signification. La mission d’information à laquelle devrait s’attacher votre journal sur un tel sujet ne doit pas se résumer au seul effet d’annonce, mais plutôt comme nous médecins et soignants, à accueillir, écouter et aider ces couples en détresse, à mieux comprendre leur situation, et enfin les renseigner sur leur chance de voir aboutir leur projet parental de façon personnalisée. « Aimons la vérité qui nous reprend et méfions-nous de celle qui nous flatte. » Louis Bourdaloue

Réponse d’Estelle Saget ( La journaliste de l’Express) à cette lettre

Reponse Estelle Saget

En réponse aux trois sociétés savantes relevant de la procréation médicalement, nous souhaitons apporter plusieurs précisions. Comme toute approche statistique, notre méthodologie comporte en effet des limites. Celles-ci sont exposées dans les articles qui accompagnent le classement. Les données que nous avons utilisées correspondent aux actes saisis et codés par les établissements eux-mêmes dans le système national des soins. Ce système, baptisé Programme de médicalisation des systèmes d’information (PMSI) peut certes comporter des erreurs. Il demeure cependant la seule source indépendante d’information en matière de Fiv. En effet, le Registre national des Fiv mis en place en 2010 par l’Agence de la biomédecine n’est pas encore pleinement opérationnel et ses données n’ont pas été rendues publiques. A partir des données que les trois sociétés savantes jugent  » inexactes  » et  » erronées « , nous obtenons pourtant un taux de réussite national moyen de 20,3 %, tout à fait cohérent avec les calculs effectués de son côté par l’Agence de la biomédecine. L’Express a présenté un classement basé sur sa propre méthodologie, tandis que l’Agence de la biomédecine présentera prochainement le sien, fondé sur une autre méthodologie. Chacune comporte ses propres biais. Nous encourageons les lecteurs à consulter les résultats de l’Agence dès qu’ils seront publics, à la mi-juillet. Ils devraient comporter trois classements différents, fondés sur les taux de réussite après transfert  » d’embryons frais « ,  » frais ou congelés « , et  » congelés « . Chaque établissement se trouve plus ou moins bien placé selon le classement auquel on se réfère. Sans y voir malice, on peut penser que chaque centre mettra en avant dans sa communication celui qui lui sera le plus favorable, celui de L’Express ou l’un de ceux de l’Agence. »

Réactions des professionnels de l’AMP

Réactions professionnels AMP

Nous, professionnels de l’AMP, réaffirmons notre attachement à la qualité et à la transparence des résultats de nos pratiques. Nous souhaitons attirer l’attention des couples sur les limites et les conséquences du palmarès proposé. 1. Les données utilisées dans le palmarès sont à peu près exactes en termes de ponctions d’ovocytes, mais erronées en termes d’accouchements pour beaucoup de centres, ce qui fausse les résultats 2. Ce palmarès ne correspond pas à l’évaluation des centres, prochainement mise en ligne par l’Agence de la Biomédecine, qui s’appuie sur des données exhaustives prenant en compte les caractéristiques des femmes (l’âge, mais aussi le nombre d’ovocytes ponctionnés) 3. Les classes d’âge retenues dans ce palmarès sont très contestables, notamment celle de 30-32 ans, qui ne représente qu’une minorité de femmes dans beaucoup de centres 4. Les grossesses obtenues après transfert d’embryons congelés issus de la même ponction n’ont pas été prises en compte, alors que nous transférons de moins en moins d’embryons frais pour limiter la survenue de grossesses multiples 5 Le taux de grossesses multiples n’est pas cité Les bureaux du GEFF, du BLEFCO, de la SMR

Réaction du centre de Dijon

Réaction du centre de Dijon

« Il serait déraisonnable de tirer des conclusions péremptoires à partir de ce classement. L’Express rapporte un classement basé principalement sur les résultats obtenus pour des patientes ≥ à 38 ans. Il faut préciser que les patientes ≥ à 38 ans ne représentent qu’une faible proportion et que tous les centres ne prennent pas en charge la totalité des demandes de patientes ≥ à 38 ans. Une sélection est réalisée avec des critères de sélection qui diffèrent entre les centres. Ainsi, il est difficile d’établir un palmarès des centres sur cette seule petite part de patientes. Il est donc primordial de connaitre les taux de succès aussi pour la population 33-37 ans (absents ici). Un autre élément doit être pris en compte : le nombre d’embryons replacés. La probabilité d’obtenir une grossesse augmente à chaque embryon transféré supplémentaire avec comme conséquence une augmentation du risque des grossesses multiples à hauts risques de complications pendant la grossesse, pour les enfants à leur naissance et à plus long terme, sur leur santé. De ce fait, certains centres ont diminué le nombre d’embryons replacés au profit de replacements ultérieurs des embryons conservés par congélation. Par le mode de classement proposé ici qui ne prend pas en compte les accouchements obtenus après les transferts d’embryons décongelés, les centres qui appliquent cette politique de réduction du nombre d’embryons replacés sont pénalisés, alors que la santé des mères et des enfants est en jeu. Si le nombre d’embryons replacés et le taux de naissances gémellaires ne sont pas pris en considération, il est difficile d’établir un palmarès sur la  » qualité de la prise en charge des couples infertiles « . Il n’est pas question de remettre en cause la nécessité d’analyser les résultats des centres et de les rendre totalement transparents. Cette démarche est précieuse et sera un facteur d’amélioration généralisé. Mais c’est dans ce souci de transparence que des explications méritaient En savoir plus sur Il y a eu une mauvaise traduction du signe supérieur ou égal dans le commentaire du 18/07/2013. A la place de: ≥ il faut lire « supérieur ou égal » De plus le commentaire se terminait par: Il n’est pas question de remettre en cause la nécessité d’analyser les résultats des centres et de les rendre totalement transparents. Cette démarche est précieuse et sera un facteur d’amélioration généralisé. Mais c’est dans ce souci de transparence que des explications méritaient d’être apportées. Centre d’Assistance Médicale à la Procréation de Dijon

Réaction du Pr Frydman

Hôpital américain

Réaction Hopital américain

« Droit de réponse (article 13 de la loi du 29 juillet 1881) Dans l’article  » Les meilleurs centres de fécondation in vitro », paru dans l’Express du 26 juin 2013 (magazine papier et en ligne), il est indiqué que l’Hôpital Américain de Paris ne souhaite pas communiquer ses résultats. Ceci est inexact. En effet, l’Hôpital Américain de Paris transmet ses résultats à l’Agence de la Biomédecine, agence publique nationale compétente en la matière. Les données sont aussi disponibles sur le site internet de l’hôpital : http://www.american-hospital.org. Elles ne sont pas encore disponibles auprès de l’Atih pour des raisons techniques indépendantes de la volonté de l’Hôpital Américain de Paris. Thuy-Tien Couty, Directrice de la Communication Externe »

logo ABM

Lien rapporthttps://www.agence-biomedecine.fr/Evaluations

Date du classement  16 Juillet 2013

Période observée : FIV faites en 2010

Sources des données :

Rapports d’activité agrégés des centres, c’est-à-dire les déclarations des centres.

Données brutes obtenues : nombre de ponctions, nombre de décongélations, nombre d’accouchements, nombre d’accouchements multiples, nombre d’ovocytes obtenus, nombre d’embryons obtenus, répartition de l’âge des femmes.

Méthodologie

Ce premier rapport présente les résultats de l’analyse statistique portant sur l’évaluation des résultats des tentatives de FIV intraconjugales avec ou sans ICSI de l’année 2010 dans les centres d’AMP en France, en tenant compte des caractéristiques de leur patientèle disponibles dans leur rapport d’activité.

La méthode consiste à comparer les taux standardisés sur les caractéristiques de la patientèle à la moyenne nationale.

Les facteurs retenus ne concernent que les caractéristiques de la patientèle des centres, les autres facteurs prédictifs d’accouchement connus et disponibles dans les rapports annuels d’activité sont plus directement corrélés aux pratiques particulières des centres (stratégies) et ne sont pas pris en compte dans ce modèle qui ne vise à standardiser que sur la patientèle.

Les taux standardisés sont différents des taux observés dans la mesure où les disparités des centres vis-à-vis des patientèles (âge, nombre d’ovocytes recueillis, nombre d’embryons obtenus) ont été prises en compte.

Présentation des indicateurs

Les résultats sont présentés sous forme graphique : le « funnel plot » (diagramme en entonnoir) représente l’intervalle de confiance autour de la moyenne nationale en fonction du volume d’activité. Les résultats standardisés des centres qui se trouvent en dehors de l’intervalle de confiance sont considérés comme significativement différents de la moyenne nationale.

Graphiques disponibles : 

-Le taux d’accouchement, issu d’embryons frais, rapporté au nombre de ponctions.Il s’agit du nombre d’accouchement, issu des transferts d’embryons frais,réalisés en 2010 rapporté au nombre de ponctions réalisées en 2010 quelle que soit l’issue de la ponction.

-Le taux d’accouchement, issu d’embryons frais ou congelés, rapporté au nombre de ponctions Il s’agit du nombre d’accouchements survenant après 22 semaines d’aménorrhée, issus des transferts d’embryons frais ou congelés, réalisés en 2010 quel que soit le statut vital des enfants à la naissance, à l’exclusion des IMG, rapporté au nombre de ponctions réalisées en 2010 quelle que soit l’issue de la ponction.

-Le taux d’accouchement, issu d’embryons congelés, rapporté au nombre de décongélations .Il s’agit du nombre d’accouchements survenant après 22 semaines d’aménorrhée, issus des transferts d’embryons congelés réalisés en 2010 quel que soit le statut vital des enfants à la naissance, à l’exclusion des IMG, rapporté au nombre de décongélations réalisées en 2010 quelle que soit son issue

-La fréquence des accouchements multiples.Il s’agit du nombre d’accouchements de 2 enfants ou plus parmi l’ensemble des accouchements, issus de transfert d’embryons frais.

entonnoir

Traitement des données par FIV.FR

photo

Nous avons imprimé les 2 diagrammes en entonnoir, au format A4 pour chacun d’entre eux. Puis nous avons mesuré (2 fois) la distance de chaque point correspondant au nombre de ponctions et au taux d’accouchements standardisés. Ces mesures ont été reportées dans un tableau excel puis converties en chiffres. Nous avons par la suite fait correspondre chaque numéro de centre au centre attaché, puis nous avons classé les centres. C’est le tableau ci-dessous.

PositionDéptVille, établissementStatutPonctionsTaux de réussite standardiséN° de centre ABM
125Besançon CHUPublic45629,43%13
217La Rochelle Clinique du MailPrivé49229,14%10
345Orléans CHRPublic26527,00%38
433Bruges Polyclinique Jean VillarPrivé100826,57%22
534Montpellier CHUPublic56826,43%24
692Clamart Hôpital Antoine-BéclèrePublic85926,00%89
775Paris XIIIe Groupe hos. Cochin - St V. de PaulPublic72024,57%70
837Tours CHRUPublic62524,00%28
950Equeurdreville-H. Polyclinique du CotentinPrivé17423,71%40
976Rouen CHUPublic31523,71%77
992Neuilly-sur-Seine Centre Neuilly-FochPublic48423,71%93
9974Le Port Clinique Jeanne d'ArcPrivé77823,71%101
1338Saint-Martin-d'Hères Clinique de BelledonnePrivé78223,43%31
1454Nancy Polyclinique MajorellePrivé36423,14%46
1559Lille Polyclinique du BoisPrivé90222,86%50
1667Strasbourg Hôpitaux universitairesPublic102422,71%61
1742Saint-Etienne CHUPublic57622,57%32
1759Lille CHRUPublic86722,57%49
19971Pointe-à-Pitre - Les Abymes CHUPublic22722,43%102
2042Roanne Centre hospitalierPublic8922,29%33
2049Angers CHUPublic50822,29%39
2051Reims Polyclinique de CourlancyPrivé75422,29%44
2062St-Martin-Boulogne Centre médical Côte d'OpalePrivé20222,29%55
2086Poitiers CHUPublic21222,29%86
2551Reims Polyclinique de CourlancyPrivé14821,86%42
2557Metz-Thionville CHRPublic59821,86%48
2584Avignon Polyclinique Urbain VPrivé48021,86%85
2813Marseille VIIIe Hôpital Saint-JosephPBNL75421,71%6
2821Dijon CHUPublic62921,71%11
2874Annemasse Centre hospitalier intercommunalPublic44721,71%68
3124Périgueux Polyclinique FranchevillePrivé22721,57%12
3251Reims Polyclinique de CourlancyPrivé9721,43%43
3375Paris XIe Hôpital des MétallurgistesPBNL98521,14%76
3425Besançon Polyclinique de Franche-ComtéPrivé22321,00%14
3535Rennes Clinique mutualiste La SagessePBNL99220,86%27
3592Sèvres - Saint-Cloud CH des Quatre-VillesPublic62920,86%90
3751Reims CHUPublic21020,57%41
3776Le Havre Centre hospitalierPublic30620,57%79
3794Vitry-sur-Seine Clinique des NorietsPrivé23420,57%97
4069Ecully Clinique du Val d'OuestPrivé100020,43%64
4164Pau Polyclinique de NavarrePrivé62120,29%59
4194Créteil Centre hospitalier intercommunalPublic42820,29%98
436Nice Clinique Saint-GeorgePrivé60620,14%2
4368Mulhouse Clinique du DiaconatPBNL54220,14%62
4575Paris XXe Hôpital TenonPublic75420,00%69
4659Saint-Saulve Polyclinique du ParcPrivé46419,86%51
4693Le Blanc-Mesnil Hôpital privé de Seine-Saint-DenisPrivé45119,86%96
4813Marseille VIe Clinique BouchardPrivé154419,71%7
4813Aix-en-Provence Centre hospitalier du Pays-d'AixPublic38319,71%8
4844Nantes Clinique mutualiste Jules-VernePBNL29019,71%37
5144Saint-Herblain Polyclinique de l'AtlantiquePrivé101219,57%35
5275Paris XVIe Clinique de la MuettePrivé210919,43%75
5338Grenoble-La Tronche CHUPublic37919,29%30
5414Caen CHRU Côte de NacrePublic46019,14%9
5433Bordeaux-Talence CHUPublic50019,14%23
5635Rennes CHUPublic45819,00%26
5692Neuilly-sur-Seine Centre chirurgical Pierre ChérestPrivé195519,00%92
5830Nîmes CHUPublic38318,86%18
5892Neuilly-sur-Seine Hôpital américain de ParisPBNL185918,86%91
6044Nantes CHUPublic104518,57%34
6087Limoges CHUPublic52818,57%87
6093Bondy Hôpital Jean VerdierPublic60218,57%94
6362Calais Centre hospitalierPublic18218,43%54
6463Beaumont Clinique La ChâtaigneraiePrivé35518,29%57
6528Dreux Centre hospitalier Victor JousselinPublic21018,00%15
6662Lens Centre hospitalierPublic56017,86%53
6764Bayonne Clinique LafarguePrivé28817,86%58
6831Toulouse CHUPublic59717,57%19
6863Clermont-Ferrand CHUPublic68217,57%56
7075Paris XIVe Institut mutualiste MontsourisPBNL55617,43%71
7095Cormeilles-en-Parisis Clinique du ParisisPrivé40317,43%99
7278Poissy-Saint-Germain-en-Laye CH intercommunalPublic54217,14%80
7366Perpignan Clinique Saint-PierrePrivé33317,00%60
7476Rouen Clinique MathildePrivé79516,86%78
7513Marseille Ve CHU AP-HM La ConceptionPublic50016,71%5
7575Paris XIIIe Groupe hos. Pitié-SalpêtrièrePublic42016,71%72
7575Paris XIIe Groupe hos. Diaconesses Croix Saint-SimonPBNL95216,71%73
766Nice CHUPublic64916,57%1
7637Chambray-lès-Tours Pôle santé Léonard de VinciPrivé26616,57%29
7644Nantes Clinique BretéchéPrivé24616,57%36
7669Lyon VIIIe Hôpital privé NateciaPrivé101116,57%66
8278Le Chesnay Hôpital privé de Parly IIPrivé44416,29%81
8334Montpellier Polyclinique Saint-RochPrivé110116,14%25
8493Bagnolet Clinique de la DhuysPrivé61316,00%95
8583Toulon Clinique Saint-MichelPrivé37515,86%84
8669Villeurbanne Clinique du TonkinPrivé16115,71%65
8731Toulouse Clinique Saint-Jean LanguedocPrivé94415,43%21
8769Bron HCL Hôpital Femme-Mère-EnfantPublic135115,43%63
8929Brest CHRUPublic25414,43%16
907Guilherand-Granges Hôpital privé Drôme-ArdèchePrivé54014,29%3
9131Saint-Jean Clinique de L'UnionPrivé24214,00%20
9154Nancy Maternité régionale universitaire Adolphe PinardPublic31014,00%45
9180Amiens Groupe Santé Victor PauchetPrivé67714,00%83
9472Le Mans Clinique du Tertre RougePrivé53213,43%67
9529Brest Clinique Pasteur-LanrozePrivé76613,29%17
9560Senlis Centre hospitalierPublic35613,29%52
9580Amiens CHUPublic31113,29%82
9856Lorient Centre hospitalier Bretagne sudPublic25013,14%47
99972Clinique Sainte Marie MartiniquePrivé14813,00%100
10075Paris XVIIIe Groupe hos. Bichat-Claude BernardPublic52712,86%74
1018Charleville-Mézières Centre hospitalierPublic13611,71%4
102974Saint-Pierre Groupe hospitalier Sud RéunionPublic1899,57%104
10388Epinal Clinique L'Arc-en-cielPrivé1593,71%88

Points forts

Standardisation des taux bruts de réussite des centres afin d’en assurer la comparabilité

– Mise en avant de facteurs prédictifs significatifs

– Nombre important de données brutes obtenues

– Enfin une communication sur les résultats

– Distinction taux sur embryons frais et sur TEC

– Distinction selon l’âge

– Prise en compte des accouchements multiples

Points faibles

– Fiabilité des sources

– Présentation statistique peu compréhensible (nuage des points) et d’accès difficile pour le grand public.

– Pas de communication des chiffres bruts, ni standardisés

– Pas de distinction entre FIV classique et FIV ICSI à risque d’utilisation systématique de l’ICSI pour améliorer le taux de résultats

– Pas de communication sur ce qui a été mis en place pour soutenir les centres en difficulté et sur le partage des bonnes pratiques des meilleurs centres.

Réactions

Réaction vidéo du Pr Frydman sur le plateau du magazine de la santé :

http://www.allodocteurs.fr/actualite-sante-fiv-les-performances-des-hopitaux_10822.html

Réaction du collectif BAMP, collectif de patients infertiles :

http://www.lexpress.fr/actualite/societe/sante/couples-infertiles-ce-qu-on-ne-leur-dit-pas_1267693.html

1 Commentaire

  1. catiminie11

    Merci pour ce travail beaucoup plus transparent que les chiffres publiées par l’agence Biomédecine..

    Réponse

Laissez un commentaire !

Share This