Choix de page

Embryoglue en FIV

Qu’est-ce que l’EmbryoGlue ?

EmbryoGlue est le nom donné à une technique née en 2003 et utilisée dans les traitements de fécondation assistée lors du transfert d’embryon. Environ une heure avant son implantation dans l’utérus, l’embryon est plongé dans une solution à base d’acide hyaluronique et d’albumine recombinant. Les études les plus actuelles tendent à montrer que l’EmbryoGlue améliore sensiblement les taux de réussite lors de l’implantation de l’embryon et de naissances vivantes d’environ 8%.

Le rôle de l’acide hyaluronique ou hyaluronane et de l’albumine

Naturellement très présent dans les ovaires, les trompes de Fallope et l’utérus, l’hyaluronane contribue au pouvoir d’adhérence de leurs sécrétions. Lors du transfert, l’embryon a donc davantage de chances de parvenir à s’accrocher dans l’utérus. En augmentant la viscosité de l’embryon, l’hyaluronane facilite également son implantation et la précision de son transfert.

L’acide hyaluronique est souvent déjà connu des femmes qui cherchent à tomber enceintes, car il peut être utilisé sous forme de gel pour augmenter les chances de fécondation après un rapport sexuel. La technique de l’EmbryoGlue le met à profit dans des concentrations plus importantes.

Indirectement, l’acide hyaluronique favorise l’étape de l’angiogenèse, c’est-à-dire le développement des vaisseaux sanguins chez l’embryon, qui débute une fois l’implantation réussie.

De son côté, l’albumine est un véritable réservoir d’énergie pour l’embryon et permet la libération des hormones, métaux et vitamines dont il ne peut se passer pour s’accrocher à l’endomètre puis se développer dans de bonnes conditions. L’EmbryoGlue enrichit donc les éléments naturellement présents dans l’appareil reproducteur féminin.

 

Quand a-t-on recours à l’EmbryoGlue ?

Les dernières études ont montré que l’EmbryoGlue était bénéfique pour les femmes de tout âge et quel que soit le stade de développement de l’embryon au moment du transfert (J3 ou J5). La technique est particulièrement recommandée chez les femmes au-delà de 35 ans, souffrant d’infertilité inexpliquée ou qui rencontrent des difficultés répétées à l’étape de l’implantation. Elle limite le taux de mortalité du fœtus ou de l’enfant à la naissance ainsi que le risque de grossesse multiple. A noter que l’EmbryoGlue n’a pour l’instant pas d’effets prouvés sur le taux de fausse-couche.

L’EmbryoGlue, une solution économique dans un parcours de PMA

L’EmbryoGlue ne remplace pas une étape existante du protocole de PMA, mais constitue un complément. Par conséquent, il s’agit d’une technique que chaque patiente est libre de demander ou non lors du transfert d’embryon. Dans le monde de la PMA, son coût est cependant relativement peu élevé : il faut en effet environ 80€ en France.

Laissez un commentaire !

Découvrez le carnet FIV Colibri

Nous vous conseillons ;

Tout savoir sur la PMA

Share This