Choix de page

Visite du nouveau centre AMP Foch (92)

Exclusivité FIV.FR

Equipe du centre de PMA de Foch

Equipe du centre de PMA de Foch

C’est après 5 ans de travail que l’hôpital Foch à Suresnes (92) s’est doté d’un centre de PMA de haute technologie sur une surface de plus de 1500m². Auparavant celui-ci était situé entre l’hôpital de Neuilly et celui de Suresnes. Autant dire que cela va grandement simplifier le parcours des nouveaux patients qui pourront tout faire sur place grace à une vraie approche globale.

Cette approche globale a été longuement pensée  par toute l’équipe spécialisée depuis de nombreuses années dans le domaine de la PMA :

Professeur Jean-Marc Ayoubi Chef de service du centre de PMA et de la maternité.

Professeur René Frydman, Père du 1er bébé éprouvette français, ancien chef de service du centre de PMA de Bèclère à Clamart.

Professeur Renato Franchin, Ancien chef de service du centre de PMA de Bèclère à Clamart.

Professeur Philippe Bouchard, Endocrinologue, spécialiste de la médecine de la reproduction.

Docteur Marine Poulain, Responsable biologique du laboratoire de PMA.

Il est d’ailleurs à noter que dans l’équipe médicale se trouvent d’anciens médecins de l’hôpital Antoine Béclère à Clamart.

Autant dire que ce type d’événement est assez rare et ce nouveau centre vient tout juste d’être officiellement baptisé hier Jeudi 13 octobre !

Fiv.fr a eu le plaisir et l’honneur d’avoir été convié en avant-première à en visiter les locaux et à rencontrer une grande partie des acteurs du centre.

nouveu-centre-amp-foch

 espace2

Le statut particulier de l’hôpital Foch

Etablissement privé à but non lucratif, avec une mission de service public (ESPIC), l’hôpital Foch est l’un des plus grands d’Ile-de-France. Il est géré par l’association éponyme et les bâtiments appartiennent à la Fondation Maréchal Foch dont l’une des missions est la collecte de dons au profit de projets pour l’amélioration des soins et du confort des patients.

En plus de ces missions de soins, Foch développe aujourd’hui des activités d’enseignement et de recherche, avec :
1.Des compétences universitaires sur site, l’Hôpital Foch étant hospitalo-universitaires.
2.Une direction de la recherche, destinée à encourager la promotion des essais de recherche clinique dans l’hôpital.
3.Un pôle formation, qui regroupe des activités de formation continue, deux écoles de santé (une école d’infirmières et une école de sages-femmes), ainsi que des logements d’étudiants et d’élèves infirmières. Un institut de formation, actuellement en cours de formalisation, qui regroupera une activité de formation continue.

 espace2

Comment prendre RV au centre de PMA

Le centre venant d’ouvrir, il est pour le moment assez simple et rapide d’obtenir un RV.

Pour cela , il suffit de contacter le centre :

phone

Par téléphone : 01 46 25 19 90  ou   01 46 25 19 95

blank

email Par emailrdv.amp@hopital-foch.com

Lors de la prise de RV, le centre vous enverra un questionnaire d’évaluation qui vous demandera des détails sur les résultats antérieurs, les traitements reçus, et si c’est un médecine référent qui vous envoie (il en effet vivement conseillé d’avoir une lettre d’accompagnement à votre demande).

 espace2

Le coût de la prise en charge

Le centre étant de fait un centre public, les tentatives de PMA sont prises en charge par la Sécurité Sociale dans les limites de chaque technique (4 FIV prises en charge avant 43 ans). Il n’y a pas de surcoût à des techniques spécifiques du laboratoire : IMSI, Timelapse…

 espace2

L’accès au centre AMP Foch

L’hôpital est situé au 40 Rue Worth, 92151 Suresnes.

L’hôpital est desservi par les lignes L et U du réseau Transilien, la gare de Suresnes-Mont-Valérien étant face à l’entrée de l’établissement (accès direct depuis la ligne A via La Défense).

La station Suresnes-Longchamp du tramway 2 est située à proximité en contrebas.

Il y a aussi une station Autolib juste en face de l’hôpital.

espace2

L’accès au centre AMP Foch

Le centre de PMA est ouvert de 07.30 à 17.30 du lundi au vendredi et le samedi matin et se situe au Rez de Chaussée du Bâtiment A.

L’accès est facile : une fois entré dans l’hôpital, vous allez sur la gauche (couloir avec les bureaux d’admission), puis au fond se trouve une cafétéria, le couloir d’accès du centre de PMA se trouve juste à gauche.

Tous les locaux sont flambants neufs.

 espace2

Le centre AMP Foch

J’ai essayé de photographier le centre au maximum, mais bien entendu le centre étant en activité certaines parties ne sont pas visibles ici pour des raisons évidentes de confidentialité.

Quand vous ouvrez la porte du centre, un bureau d’accueil se situe face à vous et les bureaux de consultation sont sur la droite, et la salle d’attente sur la gauche.

Le centre étant équipé pour tout le parcours de la patiente, celle-ci peut y venir faire des consultations, ses prises de sang pour les dosages hormonaux, ses échographies et bien entendu le receuil de sperme, la ponction et le transfert.

Chaque jour une équipe pluridisciplinaire se réunit en fin de matinée afin d’échanger sur les dossiers.

Un espace dédié est réservé aux hommes pour le recueil du sperme et la salle d’attente est séparée de la salle d’attente principale.

espace2

Les salles de ponction et de transfert

 espace2

Le laboratoire

Comme je l’ai lu dans le Parisien :

Dr Marine Poulain

Pour choisir les équipements du centre, les spécialistes de Foch ont visité les dix meilleurs centres internationaux, notamment aux Etats-Unis. « En France, les centres de procréation ont des niveaux très inégaux, constate Renato Fanchin. Nous avons voulu nous inspirer des centres américains, dont les résultats sont le double de la moyenne française ».

Avec le docteur Marine Poulain, responsable du laboratoire, ils ont ainsi opté notamment pour l’un des derniers incubateurs multichambres mis sur le marché, dont seule une clinique privée de Bordeaux est également équipée. Les ovocytes prélevés sur les patientes et fécondés par les spermatozoïdes de leur conjoint ont chacun leur petite « boîte », maintenus à la bonne température, avec le bon taux d’oxygène, et sont surveillés par des caméras. « Beaucoup d’incubations en France se font encore dans l’air ambiant, qui contient 21 % d’oxygène alors qu’il n’y en a que 5 % dans la trompe de la femme », explique le médecin. Le laboratoire de Foch héberge ainsi cent incubateurs du meilleur niveau international.

Si vous voulez plus d’informations sur l’incubateur à plat G210, voici le lien du fabricant qui propose une image interactive :

Pour plus d’informations sur l’incubateur Timelapse Genea Geri : http://www.geneabiomedx.com/Geri

C’est le docteur Poulain qui m’a donc fait la visite de ce très beau laboratoire :

Je remercie donc chaleureusement tout l’équipe pour son accueil et la transparence lors de cette visite ! Il va sans dire que le centre AMP Foch deviendra l’un des centres leaders français tant en nombre de cycles qu’en taux de réussite !

N’hésitez pas à marquer vos commentaires en bas de cet article.

Voici le communiqué de presse de Jeudi 13 octobre du site Presstvnews :

L’Hôpital Foch inaugure officiellement, jeudi 13 octobre 2016, son nouveau centre d’AMP, un des plus importants d’Europe. Ce centre a pour particularité de regrouper sur un même lieu, l’ensemble des étapes de l’AMP, de la première consultation pour infertilité à la survenue de la grossesse. L’ambition est d’assurer une prise en charge globale optimale du couple, alliant la meilleure technicité, la compétence et l’humanisme. L’hôpital Foch et la Fondation Foch ont investi, à parts égales, plus de 5 millions d’euros dans ce nouveau centre d’AMP.

Demain, un couple sur 6 ou 7 connaitra des problèmes d’infertilité et aura recours à l’assistance médicale à la procréation en France.

Faciliter le parcours de soins des couples infertiles
Pour le Professeur Jean-Marc Ayoubi, Chef du Pôle Mère-enfants, Chef du Service de Gynécologie-Obstétrique, Maternité AMP Foch, « le nouveau centre d’Assistance Médicale à la Procréation, AMP Foch, allie à la fois la meilleure technicité, l’humanisme et l’amélioration du parcours de soins des patientes en gardant le couple au centre de notre attention. La proximité des unités et des équipes, la concertation entre la biologie et la clinique permettent d’être plus performant. »

Une prise en charge globale et humaine
« 15% des couples consultent pour des problèmes d’infertilité. Dans notre service, nous proposons une prise en charge aussi bien féminine que masculine. Nous tenons compte de tous les aspects aussi bien psychologiques que nutritionnels, jusqu’à la relaxation, et tout cela, dans un esprit d’équipe, en travaillant ensemble. Il s’agit d’une véritable médecine intégrative de la personne, de deux personnes en l’occurrence, avant d’accueillir la troisième tant espérée », indique le Professeur René Frydman, spécialiste en reproduction humaine, consultant de gynécologie-obstétrique à l’Hôpital Foch.

L’excellence pour augmenter les chances de grossesses
« Pour la création de ce nouveau centre, nous nous sommes inspirés de ce qui se pratique dans les pays où les taux de grossesses sont supérieurs à ceux de la France, tant sur le plan technique, stratégique, médical ou diagnostic. Le parcours du couple qui souhaite avoir un enfant est un parcours difficile. Il faut que ce couple puisse s’appuyer sur des médecins et des équipes médico-biologiques de qualité qui puissent poser finement le diagnostic des altérations qui rendent la grossesse difficile ou impossible de façon spontanée », explique le Pr Renato Fanchin, service de gynécologie, Maternité AMP Foch.

Traçabilité, sécurité et performance
Pour Marine Poulain, responsable du laboratoire de biologie de la reproduction, Centre AMP Foch, « le laboratoire de biologie de la reproduction est en charge de la préparation des ovocytes et des spermatozoïdes, de la mise en fécondation et du suivi embryonnaire, et du choix des embryons aux meilleurs potentiels pour le transfert et la cryoconservation. Nous disposons d’un système de traçabilité électronique des gamètes et des embryons nous permettant de sécuriser toutes les fécondations in vitro au sein du laboratoire. »

« Grâce à l’implication de l’ensemble de l’équipe, de l’hôpital et de la Fondation Foch, ainsi que de l’ensemble de la communauté médicale qui nous a soutenu dans ce projet, nous sommes heureux d’inaugurer le centre d’AMP Foch et de voir que ce que nous avons rêvé et imaginé s’est enfin réalisé », confie le Pr Jean-Marc Ayoubi

Et la page des videos de ces interviews : http://www.acteursdesante.fr/expert-sante.asp?t=expertise-et-innovation-au-service-de-la-fertilite&v=1212

Exclusivité FIV.FR

Laissez un commentaire !

Share This