Sélectionner une page

Calculatrice AMH : Calculez l’âge de vos ovaires




L'âge réel de vos ovaires est de :



 Taux inférieur (Réserve ovarienne basse)
 Taux AMH des femmes du même âge que vous (Réserve ovarienne normale)
 Taux supérieur (Réserve ovarienne élevée, possiblement polykystique)


 

Attention : Le taux d’AMH est un indicateur de réserve ovarienne, c’est à dire les chances de tomber enceinte naturellement. Ainsi un taux inférieur ne signifie pas qu’il est impossible de tomber enceinte mais que le nombre d’ovocytes en stock est moindre, ce qui pourra avoir son importance dans le cadre d’un traitement de PMA. Il est donc indispensable de l’interpréter en même temps que le comptage des follicules par échographie.

L’AMH ne permet pas de déterminer la qualité de vos ovocytes.

En résumé, le niveau d’AMH pour les personnes en parcours de PMA permet de prévoir raisonnablement le succès de la ponction.

 

La calculatrice et les valeurs qui y sont indiquées se basent sur une étude espagnole de 2017 faite par l’Institut Marques qui a porté sur 10 443 femmes, population européenne la plus semblable à la population française.

Télécharger l’étude en cliquant sur l’image ci-dessous :

Résumé de l’étude

Objectif : l’hormone antimüllérienne est un marqueur clinique de la réserve ovarienne mais ne nous disposons pas de ses valeurs de référence dans la population espagnole. Nous avons déterminé ses valeurs de normalité en relation à l’âge au sein d’un échantillon important de la population espagnole.

Sujets et méthodes : Ont été étudiées 10.443 femmes (âge 20-45 ans). Toutes les déterminations sériques de l’hormone antimüllérienne ont été réalisé au moyen d’un test ELISA (hormone antimüllérienne Gen II ELISA assay; Beckman Coulter, Brea, CA, USA).

Résultats : l’Âge était 36,6 ± 4,3 ans. Les niveaux de l’hormone antimüllérienne ont été inversement corrélé avec l’âge (r = −0,35 ; p < 0,001). L’âge ovarien augmentait d’une année pour chaque diminution de 0.2ng/ml d’hormone antimüllérienne. Des différences significatives ont été obtenues entre la Catalogne, les Baléares et l’Andalousie.

Conclusions : cette étude offre des estimations des valeurs de référence de l’hormone antimüllérienne en fonction de l’âge et contribue à déterminer avec plus de précisions la réserve ovarienne des femmes espagnoles.

Autres articles intéressants :

Concernant l’étude :

https://sante.journaldesfemmes.fr/sexo-gyneco/2561902-age-ovaire-calcul-reserve-ovarienne-fertilite/

 

Concernant l’AMH :

L’Hormone Antimüllérienne (AMH) ou comment évaluer l’âge des ovaires

 

Laissez un commentaire !

Share This