Sélectionner une page

En France, une FIV « classique » coûte en moyenne 4000 €. Une FIV-DO implique le recours à une donneuse d’ovocytes, ce qui entraîne des frais supplémentaires.

Que comprennent les frais d’une FIV-DO ?

Le prix d’une FIV-DO couvre les frais médicaux de la donneuse, ainsi que ses dépenses annexes, c’est-à-dire :

  • Le traitement médical pour la stimulation ovarienne
  • Les examens cliniques qui vous assurent que la donneuse est en bonne santé physique et psychologique
  • Les échographies et contrôles
  • L’éventuelle compensation financière perçue par la donneuse lorsqu’elle est autorisée
  • Les frais de déplacement pour se rendre à la clinique
  • Le coût des jours non travaillés par la donneuse pour se rendre à la clinique et mener à bien son don

Le coût d’une FIV-DO en fonction du pays

Chaque pays et chaque clinique n’inclut pas les mêmes prestations dans son devis de FIV-DO. Assurez-vous de comparer des devis équivalents.

  • Espagne : 4500 à 9000 €, hors coût des médicaments (environ 1000€).
  • Belgique : à partir de 5000€. La receveuse peut demander à connaître la donneuse.
  • Ukraine : 5500€ en moyenne.
  • Chypre : 4500 à 6000€ lorsqu’on gère l’aventure par ses propres moyens. En passant par une agence, le prix d’une FIV-DO à Chypre peut s’élever jusqu’à 10 000€.
  • Grèce : 4500 à 6000€, tous frais compris (compensation pour la donneuse, examens médicaux…)
  • Danemark : 4500 à 6000€.
  • Etats-Unis : 30 000 à 60 000€, hors frais médicaux de la donneuse et de la receveuse. De fortes disparités existent selon les Etats et les cliniques.
  • République tchèque : avec une moyenne de 4500€, la FIV-DO dans ce pays est l’une des moins chères du monde.
  • Russie : 4400 à 9000€, médicaments inclus.

Les écarts de prix traduisent des différences de traitement médicaux, le nombre d’ovocytes cédés par la donneuse, la nécessité ou non d’une compensation pour la donneuse…

Laissez un commentaire !

Share This