Choix de page

Méthode ROPA (FIV couple de lesbiennes)

La méthode ROPA signifie “Réception d’ovules du Partenaire”.

Synonymes : Maternité partagée, FIV réciproque, Double maternité, co-mothers,co-ivf.

Pour qui ?

La méthode ROPA n’a pas pour fonction de traiter un problème d’infertilité, il s’agit d’une méthode sociétale qui permet une implication croisée de deux compagnes qui ont un même projet parental.Ce sont donc les couples de lesbiennes qui sont concernés.

L’une serait la mère biologique (celle qui apporte les ovules) et l’autre, la mère gestative (celle qui tombe enceinte et accouche).Les deux mères participent donc biologiquement à la grossesse et seront mères du bébé.

Ceci nécessite donc le recours à la FIV pour obtenir un embryon à replacer chez l’autre partenaire. C’est comme une FIV double don, sauf que la donneuse d’ovocytes est connue par la receveuse.

En poussant la logique, certains couples font donc une ROPA avec A en donneuse et B en receveuse et un deuxième enfant avec B en donneuse et A en receveuse. Elles auront ainsi toutes les deux été enceintes l’une de l’autre.

La loi espagnole impose que les deux partenaires soient mariées ou pacsées.

fiv-ropa-lesbienne

Dans quel pays est-ce autorisé ?

Cette pratique parfois controversée puisque fait dans un autre objectif que de traiter l’infertilité est autorisée légalement en Espagne et aux Etats-Unis.

En Espagne , c’est la la loi de 2005 sur le mariage gay qui permet cette méthode ROPA . La seule exigence est l’acte de mariage ou le certificat de PACS.

« La femme pourra être utilisatrice et bénéficiaire des techniques [de PMA] réglementées dans cette loi indépendamment de son état civil et de son orientation sexuelle », indique le texte de loi sur la PMA approuvé en Espagne en 2006.

Depuis 2007, la Loi espagnole permet d’inscrire la double maternité sur l’État Civil et les enfants nés à partir d’un traitement ROPA auront deux mères.

mariage-fiv-ropa-lesbiennes

Les cliniques de FIV et Don d’ovocytes en Espagne

Comment cela se passe en pratique ?

En pratique les deux partenaires reçoivent un traitement en paralèlle.

Celle dont les ovocytes sont ponctionnés pour la FIV

Elle doit en amont subir les examens suivants :

Bilan hormonal pour analyser la réserve ovarienne
Échographie  pour écarter toute pathologie utérine ou ovarienne
Caryotype pour écarter des anomalies génétiques qui pourrait affecter l’embryon
Bilan des sérologies pour écarter l’existence de maladies virales transmissibles

La « donneuse » d’ovocytes aura un stimulation ovarienne classique, après contrôle de leur nombre et de leur évolution les ovocytes sont ponctionnés.

Les ovocytes sont alors soient inséminés (FIV classique) ou micro-injectés (FIV ICSI) avec le sperme d’un donneur.Les caractéristiques physiques du donneur (couleur des yeux, couleur de la peau)  s’approchent généralement de celles de la receveuse.

5 jours plus tard, des blastocystes sont obtenus.

blastocyste2

Blastocyste

Celle qui recevra les embryons obtenus lors de cette FIV

Elle doit en amont subir les examens suivants :

Échographie  pour écarter toute pathologie utérine ou ovarienne
Bilan des sérologies pour écarter l’existence de maladies virales transmissibles

La receveuse des embryons reçoit un traitement afin de préparer son endomètre. Ce traitement se fait donc en même temps que celui de l’autre partenaire.Il est alors procédé au transfert des embryons.

Les embryons surnuméraires sont congelés et peuvent être réimplantés chez l’une ou l’autre des partenaires.

Combien ça coûte ?

Il faut compter entre 5000€ et 8000€ pour une FIV avec la méthode ROPA.

Quel est le taux de réussite ?

Le taux de réussite de la méthode ROPA est le même que celui d’une FIV et est donc lié directement à l’âge de la partenaire qui donne ses ovocytes et à la qualité de ces derniers . Il n’est d’ailleurs pas rare à l’occasion d’une FIV ROPA que l’une ou l’autre des partenaires ait connaissance d’une infertilité jusque là méconnue.

Avant 39 ans et dans des conditions normales, le taux de réussite est de plus de 50%.

Etudes sur le sujet

Une étude en anglais a été faite par la clinique CEFER à Valence en Espagne. Elle date de 2009 mais est très intéressante.

ropa pdf

Vidéos

Vidéo d’un couple de lesbiennes qui a fait une ROPA en Espagne (sous-titré en français)

 

Vidéo en anglais (mais facile à comprendre) d’un couple de lesbiennes qui l’a fait aux USA

Laissez un commentaire !

Share This