Choix de page

Le témoignage de Vanessa : des difficultés d’implantation

Présentation

Je m’appelle Vanessa j’ai 27ans, je suis la jeune maman de Solange, 5 mois.

Je vis une très belle histoire d’amour avec Michel, 32 ans depuis plus de 7ans, nous nous marions cette année en 2018.

En novembre 2012, après 3ans de relation et une situation professionnelle stable nous décidons de fonder notre petite famille.

Je décide donc d’arrêter la pilule, les cycles menstruels ne reviennent pas mais pas d’inquiétude pour le gynécologue qui m’explique que suite à l’arrêt de la pilule il se peut que le corps mette son temps à tout en remettre en place. Nous passons donc l’année 2013 à attendre des règles qui ne viennent pas. En 2014, je décide de changer de gynécologue, aucun souci pour lui, même si je n’ai pas de règles j’ovulerais 9 fois sur 10 !

Nous laissons donc le temps passé en espérant chaque mois que ce soit le bon!

 

Après l’attente, le 1er RV avec un spécialiste en infertilité

 

En janvier 2015, nous décidons d’aller consulter un médecin spécialiste en infertilité, dès la première échographie de contrôle il détecte tout de suite le syndrome des ovaires polykystiques (SOPK) ce qui explique l’absence de règles et donc d’ovulation ! Le choc après des années ou mon gynécologue me disait que tout allait bien.

Il décide alors de me faire commencer un traitement à base de Clomid pendant 3 mois, aucun résultat,

il nous conseille directement de prendre rendez-vous en centre de PMA.

 

Puis 1er RV en PMA et de multiples tentatives

 

Nous avons donc un premier rendez-vous en avril 2015, nous essayons les IAC pendant plusieurs mois qui ne donnent aucun résultat. En octobre 2015, nous programmons une FIV pour le mois de décembre. Le traitement et la ponction se passent bien, nous récoltons plusieurs ovocytes de bonne qualité nous offrant 8 beaux embryons à J5.

Nous avons donc un premier transfert le 7 décembre 2015, quelques jours plus tard, les règles arrivent le jour de notre anniversaire de couple, nous sommes effondrés, il faut tout de même effectuer une prise de sang pour le labo du centre de PMA, la prise de sang est positive, les taux qui seront faits les jours suivants augmenteront parfaitement ! Nous n’y croyons pas !!

Le 7 janvier, jour de l’examen avec le gynécologue, perte de sang le matin, tout est terminé…

 

Des fausses couches et une pause

 

Nous retentons un transfert fin février 2016, tout se passe pour le mieux, tests et prise de sang positives pendant 3 semaines. En rentrant du travail un soir, je tombe sur une des laborantines qui me demande si tout se passe bien et si je veux être rassurée encore je peux faire une prise de sang de contrôle de taux hcg, le taux est catastrophique, nous décidons le soir même de partir aux urgences. Le verdict tombe, nous voyons bien notre petit embryon sans activité cardiaque…

Nouvelle tentative de transfert de deux embryons en mai 2016, prise de sang et test positifs,

Une semaine après le premier test, des douleurs insupportables au dos et ventre, le lendemain perte de sang. Nous sommes refroidis et décidons de nous laisser quelques mois de répit le temps de reprendre des forces de nous retrouver, notre couple en a pas mal pâti.

 

Changement de gynécologue et intervention d’un acupuncteur

Fin août 2016, nous décidons de changer de gynécologue, nous avions de gros soucis relationnels avec celui qui me suivait depuis le début, nous décidons de bloquer mes ovaires pendant un mois avant de recommencer le traitement pour un transfert d’embryon. En parallèle, je me fais suivre une fois par semaine environ chez un gynécologue acupuncteur assez reconnu sur Lyon pour ses résultats sur la gestion de l’infertilité. Ce médecin acupuncteur cherche à comprendre pourquoi mon corps rejette les embryons, il trouve des causes liées à la grossesse de ma maman 26 ans en arrière ! Ces séances me font du bien, il me fait renaître avec les méthodes d’acupuncture. Je recommence des séances en salle de sport 2 à 3 fois par semaine.

Il faut préciser que pendant les 2 mois d’été ou nous nous sommes reposés, j’ai eu deux fois mes règles spontanément !

 

Le succès après un nouvel essai

Fin septembre, nous commençons le traitement, le transfert a lieu le 13 octobre 2016. Le 18 octobre, le test est positif, la prise de sang aussi et les suivantes également. Le 7 novembre nous rencontrons la première fois notre bébé. Le début du rêve commence, tout se passe bien, nous apprenons que nous attendons une petite fille.

La grossesse et l’accouchement se sont très bien passés, des moments merveilleux à jamais gravés dans nos mémoires.

Nous retenterons après notre mariage la décongélation d’un nouvel embryon.

Il faut toujours y croire.

 

Vanessa

 

2 Commentaires

  1. Krine

    Merci pour ce beau témoignage qui me redonne du courage après 4 transferts infructueux… En quoi le sport est-il un facteur positif ? Existe t-il des acuponcteurs de ce type à Paris ? Merci de votre aide !

    Réponse
  2. C.V.

    Super ! Ton parcours ressemble étonnamment au mien… je suis de Lyon aussi, je veux bien savoir quelle est ton gynécologue et ton acupuncteur !?
    Merci

    Réponse

Laissez un commentaire !

Share This