Sélectionner une page

Comment la chiropraxie prépare-t-elle le corps à recevoir la FIV ?

Une baisse de la fécondité peut dans certains cas amener à avoir recours à une FIV. Les causes de cette baisse de fécondité peuvent être multiples, le plus souvent celles-ci sont facilement identifiables et des changements peuvent être mis en place, mais quelques fois les causes et surtout leurs conséquences sont difficiles à améliorer.

Rédigé par Alexis Robic, chiropracteur certifié et validé du réseau Medoucine.

Qu’est ce que la chiropraxie ?

La chiropraxie est une profession engagée dans le maintien et le bien-être des patients. Elle s’intéresse notamment à trouver les causes des différentes douleurs et symptômes. Elle agit également sur le corps en raisonnant à travers le système nerveux, le système musculaire et squelettique.

L’objectif majeure du chiropracteur est d’améliorer la communication entre le cerveau et le reste du corps afin que le corps puisse optimiser son fonctionnement et exprimer ainsi la vie. Par conséquent, la chiropraxie va non seulement préparer le corps à recevoir une FIV sur le plan physique mais aussi sur le plan chimique et émotionnel.

Chez les chiropracteurs, nous aimons la vie, l’harmonie, la force, le bien être, la santé et surtout la pleine expression de votre potentiel.

Comment la chiropraxie peut-elle préparer le corps à recevoir la FIV ?

Le chiropracteur utilise des techniques douces et précises d’ajustement. Il complète également sa prise en charge en vous conseillant sur votre hygiène de vie (alimentation, posture, exercices…) et en accompagnant votre remise en forme (sport adéquat, fréquence et intensité).

Le chiropracteur dans son large panel de technique peut notamment faire appel à la technique Webster, technique spécifique pour les femmes enceintes ou désirant l’être et les bébés pendant et après la grossesse.

Cette technique se concentre particulièrement sur le bon fonctionnement du bassin et du sacrum, pour faciliter l’accouchement, et éviter les tensions qui s’accumulent pendant la grossesse. De ce fait, elle s’avère être est très efficace pour amener le bébé à se retourner lorsqu’il se présente en siège.

Lors de la première séance, le chiropracteur prend sont temps (de 30 min à 1h) afin d’apprendre à connaître son patient. Les causes d’une diminution de la fertilité sont multiples.

Afin de préparer le corps à recevoir une FIV, le chiropracteur sera amené à faire une check up global des différents systèmes du corps.

La chiropraxie pourra notamment vous aider à diminuer la pression sanguine en influençant sur la communication du nerf vague (J Hum Hypertens. 2007 May ; 21 (5) :347-52). Elle permettra également d’améliorer le système nerveux autonome (SNA) qui contrôle le cœur, les poumons, les reins, la vessie, les organes sexuels et tout le reste de votre corps mais qui contrôle également le rythme cardiaque, la pression sanguine, respiration, digestion, sécrétion, excrétion… (J Chiropr Med. 2010 Sep ; 9 (3) :86-93).

Aussi, la chiropraxie est reconnue pour diminuer les marqueurs sanguins d’inflammation du corps et par conséquent indique une diminution du stress ce qui favorise la réussite de la FIV (J Chiropr Med. 2010 (3) : 107-14).

Ainsi, en ce concentrant sur l’ensemble de ses effets, le chiropracteur optimise votre corps au maximum afin que celui-ci soit prêt pour recevoir la FIV.

Pourquoi se tourner vers la chiropraxie ?

Tout au long de votre vie et ce, tous les jours, nous subissons 3 principaux stress :

– physique (chute, traumatisme, mauvaise posture, sport…)

– chimique (médicaments, mauvaise alimentation, tabac, pollution…)

– émotionnel (surmenage, environnement familial, les amis, le travail…)

Lorsque votre corps subit trop de stress, il se met en physiologie de défense, en mode survie.

C’est à ce moment-là, que votre corps n’assure tout simplement plus une communication optimale entre vos cellules, tissus, organes et les différents systèmes du corps.

La chiropraxie centre sa philosophie, son art et sa science sur le maintien de l’homéostasie et sur l’équilibre du corps à s’auto guérir. Elle est donc là pour vous sortir de cette physiologie de défense et ce mécanisme de survie.

La chiropraxie vous donne les clés pour être autonome dans votre adaptation aux différents stress de la vie. Ne plus rentrer dans le conflit et la résistance mais dans une adaptation fluide à votre environnement.

Comme chaque patient est unique et à un passé propre à lui, chaque séance est spécifique et aucune ne se ressemble.

Il est conseillé de venir en couple car un trouble de la fertilité n’est pas seulement dû à un seul des partenaires.

Combien de séances ?

Plusieurs séances de Chiropraxie sont nécessaires pour préparer le corps à une FIV.

En effet, il est souhaité de commencer les séances dès la décision de devenir enceinte, pour optimiser la fécondation et aligner l’esprit et le corps. Puis un suivi est nécessaire une fois que la FIV a fonctionné pour continuer à optimiser le corps avec l’idée d’avoir une grossesse heureuse, se déroulant dans les meilleures conditions et préparer un accouchement le plus naturel possible.

Un suivi de la mère et du bébé est conseillé pour démarrer cette nouvelle aventure en forme.

Combien cela coûte ?

Le prix des consultations varie selon le chiropracteur et sa localisation. En moyenne le prix de la consultation oscille entre 50 et 80 euros.

Vous souhaitez en savoir plus sur la chiropraxie ou prendre un rendez-vous avec Alexis Robic ? Consultez sa fiche sur Medoucine.com, le réseau de praticiens certifiés et validés en médecines douces.

Laissez un commentaire !

Share This