Choix de page

La grossesse après une FIV

Recevoir le résultat positif si longtemps désiré vous annonçant que vous êtes enceinte peut apparaître comme une fin en soi.Pourtant découvrir que vous attendez un bébé pourrait bien être une nouvelle source d’angoisses (comment éviter une fausse couche) autant que de joie profonde

Se penser enceinte

Il peut être assez difficile d’oublier tout ce qui a précédé et de se sentir comme une femme enceinte pleine de confiance. Vivez au jour le jour et rappelez-vous que vos chances d’avoir une grossesse réussie augmentent avec chaque semaine qui passe. L’anxiété est un phénomène des plus courants dans une grossesse issue d’une FIV. Tout spasme ou douleur peut être une source d’inquiétude.
Tenir jusqu’à la 12ème semaine est le premier défi à relever. A ce stade, on a normalement détecté le battement de cœur du fœtus que votre médecin contrôlera grâce à une échographie prénatale de routine.

94 % des grossesses arrivent à terme une fois que le battement cardiaque du fœtus a été perçu.
Une échographie transvaginale exclura une grossesse extra-utérine dont le risque est plus élevé en cas de FIV parce que les embryons flottent plus longtemps avant l’implantation. Essayez de limiter le nombre d’échographies transvaginales et préférez les échographies abdominales.

Prendre soin de soi

Beaucoup de femmes ayant subi une FIV se sentent très mal au début de la grossesse. Accueillez cela comme un bon signe et attendez-vous à être épuisée ; mais si vous vous sentez bien, pas d’inquiétude !

Je vous conseille pour prendre soin de vous de faire des soins avec des produits Bio Omum dédiés aux femmes enceintes :

 

 

Gardez les choses suivantes à l’esprit :

  1. Saignements légers ou pertes brunâtres son normaux et ne sont pas un motif d’inquiétude. Si le saignement augmente, appelez votre centre immédiatement.
  2. Évitez caféine, alcool, tabac, exercice astreignant et bains chauds, comme durant la période de transfert , et buvez 2 ou 3 litres d’eau par jour.
  3. Reposez-vous et couchez-vous tôt. Prenez un congé si nécessaire. Maintenant, préserver votre grossesse est plus important que tout.
  4. Envisagez une séance d’acupuncture pour fournir vos reins en énergie. L’acupuncture s’est aussi révélée efficace pour soulager les nausées.

Autres conseils

  • Faites des petits repas fréquents, en évitant les aliments épicés ou gras. Prenez un bon complément de vitamines et de minéraux pour éviter une carencé en vitamine B6, magnésium ou zinc.
  • Reposez-vous suffisamment dans la journée et dormez beaucoup la nuit, car il semble que fatigue et nausées soient liées
  • Stimulez le point d’acupuncture péricardium 6 sur votre avant-bras à trois doigts au-dessus du pli du poignet entre les deux tendons. Pressez-le doucement pendant 10 minutes quatre fois par jour.

 

Prenez soin de ce que vous mangez

 

Vous pouvez pour cela consulter le site Manger-enceinte.com

 

Manger-enceinte.com

 

Etude de 2011 sur les éventuelles complications des grossesses après AMP

 

 

 

3 Commentaires

  1. Mimi13

    Bonjour je commence un parcours en pma . J’ai une réserve ovarienne très faible y’a t- il des personnes dans le même cas que le mien.
    Merci d’avance pour vos retours

    Réponse
    • kiya13

      Bonjour j’ai moi même une réserve ovarienne très faible a mon dernier rendez , mon gynécologique principale m’avait dis que mes chances étais mince que je devait peut être envisager le don d’ovocyte (c’était pour recommencer fiv1 bis).
      Je lui ai dis qu’il me rester encore des fiv donc j’ai recommence la fiv1 bis en février, et me voilà maintenant enceinte.
      Il ne faut croire en sois et pas désespérer, toujours rester positif même en cas d’échec.

      Réponse
    • Laetitia

      Bonjour Mimi13. Ne perd pas espoir.
      J’ai une réserve très faible dûe à des endometriomes ovariens qui ont tout bousillé.
      Après avoir fait 3 inséminations, le spécialiste de endométriose m’a fait comprendre que ct une perte de temps et qu’il fallait passer en Fiv.
      1ère septembre 2018: 3 follicules, 2 matures , 1 seul fécondé et transplanté mais qui ne s’est pas implanté.
      2ème décembre 2018: arrêt car ovulation spontanée pendant le traitement.
      3ème Février 2019 après 15 jour de vacances au soleil. 5 follicules (je n’y croyais même pas mais protocole de traitement un peu différent). Seuls 2 matures, 2 fécondés et implantés. Les 2 ont pris mais seul 1 se développe. Je suis maintenant à 10SA alors que je commençais à ne plus y croire.
      Bon courage à toi et toutes celles en cours de parcours.
      Laetitia

      Réponse

Laissez un commentaire !

Nous vous conseillons :

 

Crème anti-vergetures 1er Trimestre


Coffret soins Bio OMUM


L'officiel des prénoms 2018

Share This