Sélectionner une page

FIV : que faire en cas de réponse ovarienne faible ?

En vue d’une FIV, les femmes subissent le plus souvent une stimulation de l’ovulation. En cas de réponse ovarienne faible, différentes solutions peuvent encore être envisagées et employées.

Ces dernières dépendent le plus souvent de l’âge de la patiente et de sa situation.

Comment peut-on remédier à ce manque de réponse ovarienne ?

Le nombre d’ovocytes : une donnée importante

La stimulation ovarienne est importante dans le cadre d’une FIV. Il faut savoir que bon nombre d’ovocytes ne sont pas fécondables. De plus, les ovocytes fécondés ne donnent pas toujours un embryon étant capable d’aboutir à une grossesse. Si l’on veut donner de bonnes chances de réussite à une FIV, la « production » d’ovocytes doit être améliorée afin de devenir suffisante. En règle générale, ils doivent être entre huit et quinze ovocytes pour optimiser les chances de grossesse.

Dans le cas inverse, si la stimulation ovarienne de la patiente demeure faible malgré les stimulations de l’ovulation, la collecte d’ovocytes est mise en péril. Ces derniers sont présents en plus faible nombre, et se présentent généralement par trois ou quatre, parfois même moins. Dans ce cas, les chances de succès de la fécondation in vitro sont bien moins élevées. Cependant, des solutions restent possibles. Elles vont alors dépendre de la patiente et de sa situation.

Les solutions possibles face à une faible réponse ovarienne

Si la réponse ovarienne de la patiente met en péril les chances de réussite de la FIV, le couple et le médecin devront envisager d’autres solutions pour permettre le départ d’une grossesse.

Report de FIV et insémination

Le médecin va tenter de proposer la solution la plus adaptée à la patiente. S’il pense que le problème découle du traitement, et que la stimulation de l’ovulation sera plus adaptée si elle est mise en œuvre au cours d’un nouveau cycle, il peut annuler celui de la FIV. Dès lors, il proposera au couple d’attendre plusieurs cycles de repos avant de démarrer un nouveau traitement. Si cette solution est acceptée, le médecin pourra choisir d’apporter des modifications à la technique d’assistance médicale à la procréation.

Ainsi, le médecin peut décider de se tourner vers une insémination pour optimiser les chances de grossesse du couple. Dans ce cas, la quantité et la qualité des spermatozoïdes doivent être suffisantes afin d’autoriser cette technique. De plus, l’état des trompes de la patiente est pris en compte : il doit permettre une tentative d’insémination.

D’autres solutions en fonction de l’âge

Dans certains cas, le médecin pourra estimer qu’une meilleure réponse ovarienne est très peu probable, voire impossible. Et ce, même si la patiente subit un autre traitement de stimulation ovarienne. D’autres solutions demeurent encore possibles pour favoriser la grossesse.

Si la patiente est âgée de moins de 38 ans, les médecins considèrent que la qualité de ses ovocytes est préservée. Ils estiment que la grossesse est encore possible même si la réserve et la réponse ovarienne demeurent très faibles. Ils décident alors de poursuivre la fécondation in vitro, même s’ils n’obtiennent qu’un seul et unique embryon.

Si la patiente est âgée de plus de 38 ans, une faible réponse ovarienne s’accompagne alors le plus souvent d’une altération de la qualité des ovocytes. L’issue de la FIV et les chances de démarrer une grossesse deviennent très incertaines. Dès lors, les médecins et le couple discutent de l’utilité de poursuivre le traitement et de tenter une FIV.

À savoir

Les solutions pour faire face à une réponse ovarienne faible en cas de stimulation des ovaires dépendent donc de l’âge de la patiente ainsi que de la qualité de ses trompes et du sperme. C’est au médecin et au couple d’évaluer la solution la plus adaptée.

 

Pour aller plus loin : https://www.em-consulte.com/en/article/687569

1 commentaire

  1. Rose

    Bonjour,
    Le médecin peut-il décider de ne pas continuer à faire une fiv dans le cas de 2 échec de fiv sans transfert ?

    Réponse

Laissez un commentaire !

Share This