Choix de page

FIV : Les hommes viennent de Mars et les femmes de Venus

Les hommes et les femmes communiquent rarement leurs sentiments et leurs pensées à propos de l’infertilité de la même façon. Les femmes ont tendance à discuter des difficultés du traitement et parfois même à « ruminer ».

Gérer l’impact émotionnel de l’infertilité peut être plus difficile pour les hommes car ils n’ont pas l’habitude d’exprimer et de partager ce type de préoccupations (on leur apprend à cacher leurs émotions).Ils gardent leurs émotions pour eux et donnent l’impression à leur partenaire qu’ils ne peuvent pas ou qu’ils ne veulent pas discuter de ces questions. Par conséquent, les hommes pourraient être perçus par leur partenaire comme distants émotionnellement et moins enclins à exprimer leurs émotions en dépit de leur profonde préoccupation et de leur engagement.

Les femmes ont tendance à être plus ouvertes

fiv-hommes-venus-femmes-mars-6

Dans la plupart des cas, les femmes sont plus ouvertes à ce sujet et ressentent le besoin de parler de leur expérience avec leur partenaire, leur famille ou leurs amis… Si un couple est infertile en raison de problèmes de fertilité masculine, ils pourraient ressentir le besoin de garder ce secret loin de leur famille et amis. Souvent les femmes chercheront à consulter sans leur partenaire, car elles ont besoin d’aide et de parler de leurs sentiments, puisqu’elles ne peuvent pas en parler à leur(e)s ami(e)s et à leur famille. Ce n’est pas inhabituel pour une femme d’être très protectrice envers son partenaire à ce moment-là et elle ressent le besoin de faire face à sa colère et sa frustration toute seule afin de pas faire peser sur son partenaire des sentiments de honte ou de faiblesse.

Les hommes peuvent se sentir « diminués »

fiv-hommes-venus-femmes-mars-1

Si l’incapacité de tomber enceinte est due à un facteur de fertilité masculin, certains hommes peuvent se sentir « diminués ». Certains hommes assimilent la fertilité avec la virilité et une faible numération de leurs spermatozoïdes peut les faire se sentir impuissants et même provoquer une impuissance physique. Le contrat social implicite initial de la relation (et l’hypothèse du rôle que chacun jouera dans la fonction reproductrice) est cassé et cela peut conduire à la honte et aux reproches.
Les hommes peuvent aussi se sentir délaissés puisque c’est la femme qui subit la majorité des traitements.

Votre relation = votre priorité

fiv-hommes-venus-femmes-mars-2

Un principe fondamental pour affronter et surmonter l’infertilité dans le couple est de faire de votre relation la priorité numéro un. Les couples ont besoin de se rappeler les raisons pour lesquelles ils se sont mis ensemble au début. Toute relation a besoin de temps et d’être chérie.
Par exemple, il est important que les deux partenaires soient informés du processus de traitement de PMA. Il est important que les partenaires se soutiennent mutuellement et dans la mesure du possible qu’ils aillent ensemble aux traitements et aux rendez-vous médicaux importants.

Le mot clé est « communiquer »

fiv-hommes-venus-femmes-mars-3

La communication dans votre relation peut changer comment vous et votre partenaire abordez l’infertilité et son traitement. Parfois, vous garderez peut-être vos émotions pour vous afin d’essayer de vous protéger mutuellement des émotions douloureuses. Cela peut engendrer des sentiments particulièrement difficiles à gérer telles que la colère, la responsabilité et la culpabilité, et vous pourrez constater qu’il y aura encore plus de pression dans votre relation.
Vous avez le droit d’avoir des avis différents sur les choix à faire et les traitements de fertilité, après tout, même si vous êtes un couple, vous êtes toujours des individus avec vos propres identités. Les réponses individuelles dépendent de la personnalité, des mécanismes de défense, de qui a le problème de fertilité et de votre relation avec votre partenaire.
Peut-être que vous êtes plein(e) d’espoir et optimiste, alors que votre partenaire se sent désespéré(e) et déprimé(e), et vous constaterez peut-être que vous vous équilibrez l’un l’autre d’un point de vue émotionnel. Vous pouvez êtes d’accord de ne pas être d’accord; mais gardez la tête froide et si vous vous disputez, soyez honnêtes et justes.

N’oubliez pas les leçons positives que vous pouvez tirer de ce votre parcours

fiv-hommes-venus-femmes-mars-5

Reconnaissez le fait que l’infertilité crée beaucoup de stress dans vos relations. Cependant, si vous avez la maturité nécessaire pour faire face à cette crise ensemble, vous vous rendrez compte qu’apprendre à surmonter l’infertilité vous permettra à votre partenaire et vous de grandir ensemble et de devenir plus proches puisque vous partagerez vos émotions tout au long de cette période difficile; et votre relation va devenir beaucoup plus forte parce que vous avez vécu ce moment difficile ensemble.

Laissez un commentaire !

Share This