Choix de page

La réflexologie contre l’infertilité

La réflexologie est bonne pour soulager le stress et favoriser la détente.

La réflexologie est une technique de massage des pieds, plus rarement utilisée sur les mains. Les terminaisons nerveuses sont stimulées pour susciter des changements dans d’autres parties du corps : les pieds seraient une carte du corps entier. Bien que la réflexologie ne soit pas un outil de diagnostic, elle peut détecter des signes de désordre ou de maladie. Elle ne vise pas la guérison de la maladie, mais stimule la capacité du corps à se rééquilibrer de lui-même. On a très peu de données sur la réflexologie et la fertilité mais c’est un très bon moyen de détente et un « complément » des traitements orthodoxes.

La réflexologie est une forme de thérapie alternative qui consiste à masser les pieds ou les mains pour stimuler l’autoguérison du corps. A la suite d’une maladie, d’une blessure ou d’un stress, le corps se trouve dans un état de déséquilibre et les canaux par lesquels passe l’énergie vitale sont obstrués, ce qui entraîne des dysfonctionnements. On peut avoir recours à la réflexologie pour restaurer et maintenir l’équilibre corporel naturel et stimuler la guérison.

Comment ça marche ?

La réflexologie se fonde sur le principe qu’il existe sur les pieds et les mains des zones réflexes qui correspondent aux organes, aux glandes et aux différentes parties internes du corps. L’ensemble du corps est divisé en dix zones énergétiques. Si l’énergie circule librement parmi ces zones, le corps est en bonne santé ; si, au contraire, la circulation du flux rencontre des obstructions ou des obstacles, apparaît un déséquilibre qui, s’il n’est pas traité, va provoquer un trouble ou une gêne dans le corps. Les pieds sont divisés en zones réflexes cartographiées correspondant à toutes les parties du corps : le pied droit correspond au côté droit du corps et le gauche au côté gauche. Les mains très sensibles du thérapeute expérimenté vont détecter la présence de minuscules dépôts et de déséquilibres dans le pied ; en massant les zones concernées, il va alors désobstruer les canaux énergétiques et permettre à l’énergie de circuler de nouveau dans tout le corps. Les tensions disparaissent, la circulation sanguine est améliorée, et l’élimination des toxines est facilitée. Cette thérapie douce stimule l’autoguérison du corps et réussit souvent à compenser des années d’excès.

De nombreuses recherches sont menées à l’heure actuelle sur les bienfaits de la réflexologie pour certaines maladies et il ne faut pas confondre cette pratique avec le massage. Quand un réflexologue dit qu’il stimule certaines zones réflexes des pieds ou des mains, il suscite des flux énergétiques qui vont provoquer une réaction dans un organe particulier comme une glande. Nombreux sont les patients qui ont constaté une amélioration significative de leur santé après avoir retrouvé l’équilibre de leur corps.

Le principe de la réflexologie n’est pas récent. Ce type de thérapie aurait déjà été utilisé en Egypte, en Inde et en Chine il y a environ 5000 ans. On avait alors recours à des thérapies d’acupression pour corriger les champs énergétiques internes du corps. Pourtant, ces techniques ne sont parvenues dans les pays occidentaux qu’au d »but du XXe siècle, lorsque le docteur William Fitzgerald, oto-rhino-laryngologiste américain, a commencé à s’intéresser à la thérapie zonale, qui posera les bases de la réflexologie.

La réflexologie est souvent utilisée conjointement aux thérapies conventionnelles pour aider les femmes à tomber enceintes. Mais le recours à la seule réflexologie dans le traitement de l’infertilité commence à susciter de plus en plus d’intérêt, car on a recensé de nombreux témoignages de femmes qui ont finalement réussi à procréer en faisant uniquement appel à cette thérapie. Les professionnels de santé du système traditionnel font cependant preuve de circonspection pour l’instant et des recherches plus poussées sont nécessaires si l’on veut prouver tout l’intérêt de cette technique.

La séance peut durer 1 heure ou plus et 6 séances par semaine sont généralement conseillées. Le thérapeute parcourt vos pieds de son ou ses pouces, couvrant des points précis, y compris ceux qui correspondent aux ovaires, à l’utérus, l’hypothalamus et l’hypophyse. Le but est d’activer la capacité du corps à se soigner tout seul en stimulant les points réflexes ou de calmer les zones de forte perturbation.

Qui la réflexologie peut-elle aider ?

La réflexologie peut aider à lutter contre des problèmes tels que l’obstruction des trompes, l’infection à chlamydia ou l’endométriose, lesquels affectent la fécondité. Source d’équilibre interne, elle améliore les performances de la fonction hormonale, diminue le stress et stimule la circulation lymphatique. La fécondité dépend en effet de la sécrétion des hormones qui vont agir spécifiquement sur les organes reproducteurs. Un bon réflexologue portera une attention toute particulière à la zone réflexe de l’hypophyse, de sorte à favoriser l’équilibre hormonal du corps. Il aura également recours aux techniques de reptation et de rotation sur un point pour stimuler les zones réflexes de l’appareil reproducteur.

Attention, il est important que vous sachiez que la réflexologie ne réussit pas avec tout le monde. Si on vous a annoncé, par exemple, que vous ne pourrez pas avoir d’enfant pour des raisons physiques, la réflexologie ne pourra pas vraiment vous aider à procréer, mais elle pourra vous détendre et rééquilibrer votre organisme. Pour les femmes souffrant d’infertilité inexpliquée et/ou de déséquilibre hormonal, cela vaut certainement la peine d’essayer.

En quoi consiste le traitement ?

Quand vous consultez un réflexologue pour la première fois, il vous interrogera sur le détail de vos antécédents médicaux. Puis il vous demandera de vous asseoir sur une chaise à dossier inclinable et d’ôter vos chaussures et chaussettes. Il commencera par examiner vos pieds avant d’effectuer des mouvements de massage précis. Avec l’extrémité et les côtés de son pouce, il exercera une pression ferme sur toutes les zones réflexes des deux pieds. Les zones réflexes correspondant aux parties du corps en déséquilibre seront désagréables et trop sensibles au toucher.

Plus une zone réflexe est sensible et plus le déséquilibre est grand. La sensibilité des pieds varie d’une personne à l’autre. Un bon réflexologue saura quel est le degré de pression idéal et comment interpréter les sensations ressenties.

La séance de traitement peut durer jusqu’à une heure et à la fin, vos pieds doivent être chauds et vous devez être détendue. Le nombre de séances nécessaire dépendra de la maladie à traiter. Ensuite, vous pouvez vous sentir fatiguée ou revitalisée ; cela dépend des individus. Chez certains, les symptômes s’aggravent d’abord avant de s’améliorer, par exemple quand ils luttent contre une infection ou sont en train de surmonter une maladie pénible. Mais si le traitement est appliqué correctement, ces réactions ne seront pas sévères.

Qu’en est-il des recherches scientifiques ?

Jusqu’à aujourd’hui, les recherches sont rares dans ce domaine. Une étude a été effectuée en 1994 par l’association des réflexologues danois sur 61 femmes de moins de 35 ans qui essayaient de faire un enfant depuis plus de deux ans. Elle a démontré que 15 % d’entre elles tombaient enceintes après 7 à 8 mois de réflexologie régulière. Su les deux tiers des femmes du groupe de départ qui avaient un problème de menstruations, 77 % ont déclaré que leur état s’était amélioré, et une majorité a vu son problème disparaître. Les trois quarts des femmes ont fait état d’autres effets positifs comme une diminution des tensions musculaires, des indigestions et des déséquilibres corporels et une amélioration de la circulation sanguine.

Il serait nécessaire que plus de recherches soient faites pour mieux comprendre comment la réflexologie peut aider les couples infertiles. Pour l’instant, les témoignages des femmes tombées enceintes grâce à la réflexologie se multiplient, sans constituer des preuves irréfutables pour autant. Je peux affirmer pour ma part que la réflexologie m’a aidée à réduire ma production hormonale et à réguler mon cycle menstruel, si bien que j’ai pu commencer un cycle de FIV. Cela vaut donc sans aucun doute la peine d’essayer pour voir comment vous répondez au traitement.

Le témoignage de Kath : un problème hormonal

Après 3 années à essayer de faire notre deuxième enfant, nous avions presque perdu espoir. Les médecins m’avaient dit que j’avais un problème hormonal et que les traitements contre l’infertilité ne seraient qu’une perte de temps. J’avais 40 ans, plus rien à perdre, et j’avais lu que la réflexologie pouvait aider contre l’infertilité. Je me suis fait masser les pieds pendant 3 mois et j’ai eu l’agréable surprise de constater qu’ensuite mes taux d’hormone étaient revenus à la normale. Je suis tombée enceinte et j’ai donné naissance à notre deuxième fils il y a 5 mois. Si les médecins disent que rien ne prouve que c’est la médecine alternative qui m’a guérie, moi j’en suis certaine. On m’avait dit qu’il était inutile que je tente une FIV. Pourquoi me serais-je résignée à ne pas avoir d’autre bébé ? Une analyse hormonale conçue pour repérer le début de la ménopause avait révélé que mon taux de FSH était trop élevé, ce qui indiquait que mes ovaires avaient cessé de produire de l’œstrogène en quantité suffisante. Or, cette hormone contrôle le cycle reproductif. Pour tomber enceinte, il me fallait un dosage de 10 en FSH et le mien dépassait 25. Avec la réflexologie, il est passé en-dessous de 8. C’était incroyable ! Les séances me détendaient complètement. Je suis tombée enceinte très vite, et la grossesse s’est déroulée sans problème. Mes médecins n’ont jamais admis que la réflexologie y était pour quelque chose mais moi, je n’en doute pas.

Le témoignage de Paula

A 34 ans, j’ai décidé que je voulais un deuxième enfant, mais les médecins m’ont annoncé qu’il était hautement improbable que je réussisse à procréer naturellement. Pourtant, j’y étais déterminée : mon premier enfant était né après 4 atroces années de traitement contre l’infertilité, et cette fois je voulais traiter mon problème de façon naturelle. Malgré le scepticisme des médecins, je ne me suis pas laissé démonter et j’ai pris rendez-vous avec un réflexologue. Deux mois plus tard, j’étais enceinte : je n’arrivais pas à le croire ! J’avais eu besoin de 4 ans et de 4 FIV pour avoir mon fils. Je n’avais pas eu mes règles depuis 5 ans. Et il a suffi d’une séance de réflexologie pour qu’elles reviennent. Rien que ça, c’était un miracle.

Laissez un commentaire !

Share This