Choix de page

FIV en République Tchèque

Vous souhaitez faire une FIV en République Tchèque ? La plupart des couples qui viennent en République Tchèque le font pour un don d’ovocytes, une FIV ou une FIV double don. Ce pays malgré sa taille comporte une très forte concentration de cliniques et est le deuxième pays en la matière après l’Espagne.

POURQUOI VENIR EN REPUBLIQUE TCHEQUE ?

rue prague (2)

Prague

La République Tchèque est un pays de 10 millions d’habitants et compte pourtant 41 centres de PMA, ce qui est un taux très élevé :

13 cliniques à Prague
14 cliniques en Bohême
7 cliniques à Brno
7 cliniques en Moravie

Il y a eu par exemple plus de 30 000 cycles de FIV en 2014.

Voici une liste des cliniques les plus importantes :

Clinique Unica

Clinique Reprofit

 

Les facteurs déterminants qui ont amené de nombreux couples à venir sont en quelques points :

– Une législation libérale
– Un haut niveau d’éducation et donc un haut niveau de formation médicale.
– Un cout de la vie très raisonnable et donc des tarifs très abordables
– Des cliniques ou plusieurs langues sont parlées
Facilité d’accès : Prague est à seulement 1h40 de Paris
– Les listes d’attente pour les dons d’ovocytes sont très réduites
– Une forte diversité culturelle

OÙ PRATIQUER UNE PMA EN REPUBLIQUE TCHEQUE ?

carte-republique-tchequeLa pays a 2 provinces (l’équivalent de nos régions) La Bohême et la Moravie , et 14 régions (équivalent de nos départements) dont Prague.

Les centres sont concentrés sur 4 régions du territoire :

Prague
Hradec Králové (Bohême de l’est)
Pardubice (Bohême de l’est)
Brno (Moravie centrale et de l’est)

espace2

QUEL EST LE PRIX D’UNE PMA EN REPUBLIQUE TCHEQUE ? PEUT-ON ÊTRE REMBOURSÉ ? SOUS QUELLES CONDITIONS ?

cout fiv republique tchequeLe coût varie en fonction de l’expérience et du taux de succès de la clinique, mais reste très bon marché par rapport aux autres pays.
Le coût d’une FIV sans don commence par exemple à 2500€ et commence à 3800€ pour le don d’ovocytes. Mais les prix ne sont pas les mêmes dans tout le pays.

Le remboursement est possible dans la mesure ou votre FIV est faite sur la demande de votre gynécologue et que vous répondez aux conditions d’accès.

Plus de détails iciDossier de remboursement d’une FIV-DO

LA FIV DON D’OVOCYTES EN REPUBLIQUE TCHEQUE

Anonymat total de la donneuse qui est volontaire
– Les donneuses d’ovocytes doivent être âgées de plus de 18 ans et moins de 35 ans.
– La receveuse doit avoir moins de 50 ans le jour du transfert des embryons.
– La donneuse subit des examens génétiques, caryotype, dépistage de la mucoviscidose, et de multiples dépistages des maladies sexuellement transmissibles (hépatites B, C, HIV, syphilis, chlamydia). Détail notable : un niveau d’étude minimum (secondaire) est requis pour la donneuse.

– Les caractéristiques communiquées sur les donneuses sont : taille, poids, couleur des yeux, des cheveux, de la peau, niveau d’éducation. La clinique se doit de conserver les données sur la donneuse sur une période de 30 ans.

TAUX DE RÉUSSITE DU D’OVOCYTES EN REPUBLIQUE TCHEQUE

Le taux  de réussite du don d’ovocytes est de 60-70%.
Les cliniques se doivent de communiquer leurs résultats à un registre national. Malheureusement ces données ne sont pas publiques, même si la Société Européenne d’Embryologie Humaine (ESHRE) fait des statistiques globales. Ces statistiques plaident en faveur du pays, les taux de réussite étant très bons, en particulier pour le don d’ovocytes.
Attention cependant, ces taux élevés peuvent avoir comme contrepartie un taux élevé de naissances multiples, la clinique pouvant être tentée de transférer davantage d’embryons.

LES LOIS TCHEQUES EN MATIÈRE DE PMA

La loi tchèque est très libérale, avec quelques restrictions. C’est la femme qui donne la naissance à l’enfant qui est considérée comme la mère de l’enfant.

– Concernant la GPA, la loi locale n’apporte aucune précision. C’est donc autorisé en République tchèque mais en pratique cela n’est ouvert qu’aux locaux, une procédure d’adoption internationale étant quasiment impossible.

– La sélection du sexe par DPI est interdite sauf dans le cas de recherche de maladie génétique grave.

– Les donneurs de sperme doivent avoir moins de 40 ans, doivent subir des examens génétiques et de caryotypes, de dépistage de la mucoviscidose, et de multiples dépistages des maladies sexuellement transmissibles (hépatites B, C, HIV, syphilis, chlamydia). Si les examens sont négatifs, le sperme sera congelé pour au moins 180 jours et ne pourra être utilisé à des fins thérapeutiques qu’après de nouveaux tests et examens (négatifs bien sûr).

– Toutes les techniques : FIV DPI, congélation des gamètes et des embryons sont autorisées.

Par contre la loi interdit clairement :

  • L’accès à la PMA aux femmes célibataires ou aux couples de même sexe.
  • La sélection du sexe (sauf en cas de risques génétiques)
  • Le traitement des femmes de plus de 50 ans

 

 

SÉCURITÉ ET QUALITÉ DES LES CLINIQUES TCHEQUES

La sécurité et le niveau de qualité des cliniques de FIV est un souci pour beaucoup de couples qui vont à l’étranger.
Les cliniques tchèques sont bien gérées et suivies de près par les autorités sanitaires.
En effet, suite à la mise en place de la directive européenne 2004/23/EC, la législation tchèque a évolué, de telle sorte que chaque clinique qui opère dans le domaine de la PMA doit avoir un permis d’exercer. Ce permis est garanti par la SKUL (State Institut for Drog Control) qui se doit d’inspecter les cliniques au moins tous les deux ans.

La possession de ce permis signifie que la clinique s’est conformée à la législation dans les domaines suivants:

– Organisation et Management
– Personnel
– Matériel critique
– Equipement/Lieux
– Procédures écrites
– Système de gestion de la qualité
– Evaluation des donneurs
– Système de conservation des gamètes

L’existence de ce permis permet de s’assurer qu’il n’y a pas de mauvaise utilisation du matériel.
Quelques cliniques publient leurs propres rapports d’activité directement sur leur site internet. Ces rapports ne sont pas faciles à lire car ils sont rédigés en tchèque mais sont exhaustifs quant aux données utilisées.Enfin, certaines cliniques ont une certification ISO, gage de qualité.

Voici deux reportages intéressant sur le don d’ovocytes en République Tchèque :

 

 

 

Laissez un commentaire !

Share This