Choix de page

L’activation ovocytaire en FIV

L’activation ovocytaire permet de mener une étape du processus de fécondation grâce à l’activation chimique de l’ovocyte. Elle est pratiquée lorsque les spermatozoïdes démunis de bagages enzymatiques normaux ne peuvent féconder l’ovocyte.

1.Une activation menée sur l’ovocyte

La fécondation de l’ovocyte est généralement décrite comme la pénétration du spermatozoïde dans l’ovocyte par le biais d’une succession d’étapes. C’est lui qui est censé générer « l’activation de l’ovocyte » et qui lui permet de poursuivre sa maturation.

L’incapacité à générer l’activation

Il peut arriver que certains spermatozoïdes, ou certains ovocytes ne soient pas en mesure de participer au phénomène d’activation. Ce peut être le cas des spermatozoïdes sans acrosome ou des patients qui présentent une globozoospermie. Ces particularités entrainent le plus souvent un échec de fécondation même lorsque la technique de micro-injection des spermatozoïdes dans l’ovocyte est utilisée. Cela peut aussi engendrer un important retard dans le développement des embryons.

L’activation ovocytaire comme solution de secours

L’activation ovocytaire assistée est une méthode que les spécialistes proposent aux parents en cas d’échecs répétés de fécondation en ICSI. Elle peut aussi l’être dans les cas de développements embryonnaires retardés. Cette technique consiste à placer les ovocytes après fécondation ICSI en contact avec une substance capable d’imiter l’action habituelle du spermatozoïde dans l’ovocyte. Ainsi, il est possible de générer un déroulement normal de la maturation de l’ovocyte, de la fécondation ainsi que des premières étapes de développement embryonnaire.

Pour l’heure, cette technique n’est utilisée que dans certaines situations très ciblées et très particulières. Elle doit donc encore être validée à grande échelle.

2.Les limites de l’activation ovocytaire assistée

Il arrive qu’un échec total de fécondation survienne, tout comme l’échec de l’activation ovocytaire dans un cadre d’ICSI.

L’Activation Ovocytaire Assistée au stade expérimental

Dans ces cas, il devient possible de soutenir la fécondation à l’aide d’une méthode nommée Activation Ovocytaire Assistée, définie par le sigle AOA. Il arrive que cette technique soit proposée aux patientes, malgré le fait qu’elle se trouve encore au stade expérimental. De ce fait, ses possibles effets sur l’enfant demeurent inconnus.

Il existe actuellement des études prometteuses sur les enfants issus d’une Activation Ovocytaire Assistée. Néanmoins, elles restent encore très peu nombreuses et n’incluent que peu de cas à ce jour.

D’autre part, cette technique d’activation ovocytaire expose l’ovocyte à certains produits chimiques. En toute logique, il est important de définir les cas où elle est indispensable en fonction des situations afin de limiter le recours à ces produits. Seulement, les raisons d’un échec total de fécondation sont généralement très variables et sont encore peu connues. Par exemple, on sait déjà que l’altération PLCz peut intervenir, mais on ne sait pas encore de quelle façon.

Les altérations font défaut aux activations ovocytaires

Un test visant à mieux comprendre si un couple qui subit un échec total de fécondation peut, ou non, profiter de l’AOA a été mis en place. Il se destine à tous les patients et est pratiqué sur du sperme frais ou congelé. Ce nouveau test permet d’analyser la présence de mutations sur le gène PLCz et ainsi, identifier la distribution et la quantité de ce gène dans les spermatozoïdes des patients. Jusqu’à présent, la majorité des cas ont prouvé une altération génétique ou protéinique.

L’altération génétique sous-entend une mutation ou des variances étant associées aux échecs de fécondation. L’altération de la protéine définit une quantité ou une distribution en forte baisse. Dès lors qu’une altération significative est découverte, les patients peuvent se voir suggérer l’AOA comme une option thérapeutique raisonnable,  mais aussi légitime. Dans la plupart des cas, l’échec de la fécondation peut être résolu et ainsi, les patients bénéficient d’un soutien moral de taille.

Laissez un commentaire !

Découvrez le carnet FIV Colibri

Nous vous conseillons ;

Tout savoir sur la PMA

Share This