Sélectionner une page

Don d’ovocytes à l’étranger : quel est le rôle de la coordinatrice ?

La notion de « département international »

Nous allons tenter de vous expliquer le travail du département international d’une clinique de PMA espagnole.

Le département international est le bureau ou cohabitent des coordinatrices de plusieurs pays et qui parlent plusieurs langues.Chaque coordinatrice reçoit des quantités de mails et que le téléphone ne s’arrête jamais de sonner.

En général, toutes les patientes de chaque pays ont toujours les mêmes questions, les mêmes angoisses de n’importe quel endroit de la planète.Chaque femme est un monde à elle seule, chaque patiente aussi, mais les questions et les angoisses sont toujours exactement les mêmes.

 

L’appel des patientes ou futures patientes

Les patientes appellent pour différentes raisons : des saignements anormaux, des cycles reportés.La coordinatrice les console, les écoute, les rassure et partage aussi leur joie lorsque le béta-hCG (test de grossesse) est positif.

Elle informe aussi bien sur les traitements que sur l’organisation des voyages, hôtels, avions, aéroport, ce qui demander organisation et maîtrise.Le département International s’occupe aussi de toute l’administration dans chaque langue différente, c’est-à-dire, consentement des patients, copie des passeports et paiement.

Informatique et traçabilité

En général chaque clinique est équipée d’un excellent système informatique et conforme à la législation. Tout ce qui est inscrit est tout à fait recevable devant la justice en cas de litige avec une patiente car les informations ne peuvent s’effacer au bout de quelques heures.

L’historique des patientes est très bien suivi, tout y est très bien pensé. Tout est fait de telle sorte que les informations de chaque patiente sont retrouvées en un temps record. On retrouve aussi les instructions qui ont été données soit : par email, par téléphone et par quel médecin. Ce système est très important car il arrive aussi de temps en temps qu’une patiente n’ait pas retenu une instruction et dit qu’elle ne l’a pas reçue, donc en un coup de clavier on retrouve tout l’historique ainsi que la date et comment on le lui a communiqué. C’est parfait aussi bien pour l’employé que pour la patiente.

La coordinatrice qui sait bien faire son travail dans un département international de n’importe quelle clinique est en fait le cordon ombilical entre le médecin de la clinique et la patiente.

Cette personne doit savoir rester dans l’ombre lors des consultations, transferts d’embryons et connaître le dossier de la patiente mieux que personne afin de « souffler » toutes les infos au médecin.

Il faut se rendre compte qu’un médecin ne verra la patiente généralement que deux fois. Lors de la première visite (et encore, puisque maintenant, pour éviter des frais supplémentaires, les cliniques sur la demande des patientes suppriment la première visite) et lors du transfert d’embryons. Par contre durant tout le temps de la stimulation, c’est la coordinatrice qui sera en contact avec la patiente et qui informera régulièrement le médecin de l’évolution de la patiente, donc un contact très intime se forme entre elles. C’est la coordinatrice aussi qui informera la patiente des instructions données par le médecin, la concernant.

Laissez un commentaire !

Share This