Sélectionner une page

Le transfert d’embryons congelés (TEC) après un don d’ovocytes

Le transfert d’embryons congelés est le même processus que le transfert d’embryons en frais.

Il est vrai que les taux de réussite sont moins élevés, la différence est même importante. Lors de la décongélation les embryons perdent souvent quelques cellules, ils deviennent donc de moins bonne qualité. Malheureusement, il arrive de temps en temps que les embryons ne survivent pas à la décongélation. Certaines cliniques ne feront pas voyager les patientes de l’étranger inutilement. Mais heureusement la vitrification a permis d’améliorer sensiblement les résultats et permet des résultats quasiment équivalents en frais et en « décongelé ».

En effet, certaines procèdent à la décongélation 48h avant le transfert prévu ; donc si l’évolution des embryons après décongélation n’est pas bonne, les biologistes et médecins informeront la patiente qu’il n’est pas nécessaire de venir. Il est donc prudent de réserver des billets d’avion avec une assurance annulation.

Il est quand même bon psychologiquement de savoir lors du premier transfert qu’il reste assez d’embryons pour la congélation. Cela rassure la patiente et cela donne une seconde chance à des coûts moins élevés puisque l’intervention de la donneuse n’est plus nécessaire (on peut même donc programmer le transfert selon les disponibilités de la patiente). Il suffit simplement de stimuler la patiente en vue du transfert d’embryons décongelés.

Là aussi, avant le transfert, insistez pour avoir les informations concernant la qualité de chacun de vos embryons, vous avez le droit de savoir comment vos embryons ont supporté la décongélation.

Laissez un commentaire !

Share This