Sélectionner une page

Un bébé à la dernière FIV : 2 témoignages qui redonnent espoir

Le témoignage de Laetitia

Notre désir de bébé

Cela fait un petit moment que nous sommes en couple et l’envie d’avoir un petit bébé se met à germer dans nos discussions.

Cela fait 2 ans que nous essayons et pas une grossesse à l’horizon, RIEN.

Tout le monde me dit que c’est dans ma tête, que je suis obnubilée par ce projet, que ça viendra une fois que je n’y penserais plus…BLA BLA je vous épargne toutes les bêtises absurdes qui ont pu être rabâchées.

Je consulte mon gynécologue de ville qui me dit de prendre ma température tous les matins et qu’au moment du pic, il faut avoir le plus de rapports sexuels car cela correspondrait à l’ovulation.

Les mois passent et malgré tous les pics d’ovulation, pas de +++++ à l’horizon.

RIEN…Le néant…

Direction la PMA

De là je décide de pousser la porte de la PMA d’Aix en Provence. On passe une batterie d’examens, prises de sang, spermogramme, hystérosalpingographie, cœlioscopie, échographie, IRM …

Le couperet tombe RAS pour moi et souci pour Monsieur. En effet, je m’explique : il a des spermatozoïdes mais seulement 4% sont bien formés donc normaux.

On nous conseille donc d’effectuer une FIV ICSI.

C’est l’inconnu pour nous mais notre envie d’être parents dépasse la peur, l’inconnu, nous fonçons tête baissée sur le chemin de la PMA sans trop savoir ce qu’il nous attend.

Des résultats peu encourageants

Piqûres, échographies, prises de sang, rdvs obligatoires, trouver un accord au travail, fatigue, anxiété…je pensais que c’était le plus dur…mais NON le plus dur va être les résultats négatifs…Et il va y en avoir plusieurs :

  • 1ERE FIV ICSI : Négatif
  • Tec 1 : Négatif
  • 2eme FIV ICSI: Négatif
  • Tec 1 : Négatif
  • Tec 2 : Négatif
  • 3eme FIV ICSI: Négatif
  • Tec 1 : Négatif
  • Tec 2 : Négatif

Je commence à être à bout, épuisée moralement et physiquement de tous ces traitements, de ce temps qui passe sans résultat, de voir mes copines tomber enceinte à tour de rôle.

Je me dis « allez dernière FIV et après j’arrête tout. J’aurais tout tenté … »

On change de centre

On change de centre PMA car on nous fait comprendre que nous sommes un cas désespéré…

On atterrit donc à La Conception à Marseille. Certes les locaux sont moins accueillants mais le personnel est super gentil, à l’écoute.

C’est parti on tente un nouveau protocole, je tente l’acupuncture, scratching endométrial…Et transfert à J2 de 3 petits embryons très fractionnés.

Pas de symptômes particuliers, pas de sensations différentes…Mais test urinaire ++++++++ et prise de sang ++++++

Je suis enceinte !

Je n’y crois pas…Je suis enceinte …. enfin ….d’ailleurs je n’en reviens tellement pas que je fais un malaise en voyant mon +++ apparaître.

Maintenant la question qui nous venait était de savoir combien d’embryons.3 ?2 ?1 ?

A l’échographie 1 petit cœur bat…Un seul embryon s’est accroché.

Ma belle princesse a aujourd’hui 5 ans et se porte à merveille.

Conclusion

4 ans plus tard, nous avons voulu lui donner un petit frère ou petite sœur …

On se dit qu’il va falloir repartir dans l’attente.

Et bien pas du tout … 1ère FIV Icsi ! BINGO! je suis enceinte.

Une autre petite princesse est venue embellir notre jolie famille.

Il ne faut jamais abandonner et toujours s’accrocher …Après la pluie, le beau temps….

Le témoignage d’Alma

Le désir d’enfant

Je me suis mariée à l’âge de 27 ans, je connaissais mon mari depuis l’âge de 20 ans, nous ne pensions pas à avoir d’enfant, nous profitions de la vie, mais le temps passe et à 35 ans nous décidons d’avoir un enfant.

J’arrête la pilule et les mois passent mais rien, nous décidons de prendre rendez-vous avec mon gynécologue qui nous demande de passer divers examens, les examens faits, résultat tout est parfait, il nous propose afin de nous aider avec l’insémination artificielle, nous acceptons.

On commence par les inséminations

Et là c’est le début des traitements (piqûres…), je vis ce moment plutôt bien, juste que je travaille 40 heures par semaine et je ne voulais pas annoncer à mon patron qu’il fallait que je prenne des heures pour des examens afin d’effectuer une insémination, du coup les rdvs se faisaient soit très tôt le matin ou entre les midis.

Première insémination tous se passe très bien, maintenant il faut attendre de faire la prise de sang afin de savoir si elle a fonctionné et là ce sont les moments les plus durs, des jours d’attente interminables. Les résultats arrivent et c’est négatif.

Nous reprenons tout à zéro pour la deuxième insémination qui elle aussi est négative, au moment d’effectuer la troisième le gynécologue nous annonce que si celle-ci ne fonctionne pas il fallait penser à la FIV, 3ème insémination négative, je demande au gynécologue de ne me laisser encore la chance de faire une dernière insémination avant de discuter de FIV, en insistant un peu il accepte donc 4ème insémination et négatif.

Puis les FIV

Nous voilons donc parti pour une FIV, rebelote examens…et traitement piqûre …. Rdv à l’hôpital pour la 1 ère FIV, j’étais en panique, j’avais très peur car c’était la première fois que j’allais être anesthésiée et j’avais très peur de la douleur au réveil mais je me disais c’est pour la bonne cause.

Finalement tout s’est très bien passé on m’annonce qu’ils m’ont prélevés 8 ovocytes et maintenant il faut attendre pour savoir s’ils ont fécondés, enfin le jour J l’hôpital m’appelle et aucun embryon n’a paris, je prends cette nouvelle très mal, j’étais persuadé que cela aurait fonctionné.

On ne baisse pas les bras on effectue une deuxième FIV, moins de stress puisque je savais à quoi m’attendre, nous attendons encore ces fameux jours interminables afin de savoir combien d’embryons et là on nous en annonce 2 super génial nous sommes heureux : rendez-vous pris pour le transfert, tout se passe très bien et nous devions encore attendre pour la prise sang, enfin le jour J prise sang faite et négative. Nous commençons réellement à désespérer cela devient très dur à vivre.

On repart pour une troisième FIV, tout se passe bien et là on nous annonce 1 embryon mais il fallait encore attendre 3 jours supplémentaires et là une chance sur deux pour aller jusqu’ au transfert.

L’hôpital nous appelle et c’est parti pour le transfert, on nous dit que l’embryon est parfait, nous sommes heureux, et nous n’avons plus qu’à attendre, prise de sang faite et négatif, le moral à zéro de plus le gynécologue nous annonce que là ce sera notre dernière FIV, nous voyons déjà notre vie sans enfants.

La toute dernière FIV… des jumeaux !

Et nous voilà à notre dernière FIV tout se passe toujours très bien, quelques jours après l’hôpital nous appelle et nous annonce 7 embryons, nous explosons de joie, transfert effectué tout se passe très bien comme d’habitude.

Le jour J est arrivé, prise de sang effectuée et la surprise positive je n’y crois pas je fais une prise de sang tous les 2 jours le taux monte c’est une bonne nouvelle, rdv pris chez le gynécologue et là surprise nous attendons des jumeaux….

Conclusion

Ma grossesse s’est très bien passée, j’ai accouché par césarienne à 8 mois et demi de grossesse, car ils « ne voulaient pas sortir ». Aujourd’hui mes garçons ont 20 mois j’ai toujours 5 embryons congelés que je souhaite garder pour l’instant. Mon récit est bref je ne suis pas rentrée dans le détail mais ce témoignage est juste pour vous dire de garder espoir ne baissez jamais les bras, et votre rêve finira par se réaliser. Soyez courageuse !

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Share This