Sélectionner une page

3 protocoles de don d’ovocytes en Espagne

Vous avez décidé de passer par une FIV-DO ? Vous avez choisi l’Espagne ? Il reste encore à décider du protocole de don par lequel vous allez passer. Tous ont leurs avantages et leurs inconvénients en fonction de votre situation personnelle : cause de l’infertilité du couple, disponibilité, taux de réussite recherché…

Ovocytes frais et sperme frais

Le don d’ovocytes frais offre les meilleurs résultats. Il implique toutefois quelques contraintes qu’il n’est pas toujours évident de suivre. En effet, la donneuse d’ovocytes et la receveuse doivent coordonner leurs traitements (respectivement la stimulation ovarienne et la préparation de l’endomètre) pour que la ponction et le transfert aient lieu la même semaine. Le conjoint de la receveuse doit également être disponible le jour de la ponction afin de féconder les ovocytes avec du sperme frais.

Les embryons obtenus sont transférés dans l’utérus de la receveuse trois à cinq jours après la fécondation. Avec un don d’ovocytes frais, les cellules subissent un minimum de manipulations, d’où les meilleurs résultats obtenus. Si vous avez des embryons surnuméraires, ceux-ci seront toutefois vitrifiés ou congelés en prévision d’un deuxième essai.

Ovocytes frais et sperme congelé

Il n’est pas toujours possible pour le conjoint masculin de se rendre disponible le jour même de la ponction de la donneuse, surtout lorsque la FIV-DO a lieu à l’étranger, ce qui implique un voyage et ses complications organisationnelles inhérentes. Il est donc possible de congeler le sperme du partenaire donné lors d’un rendez-vous préalable, qui sera ensuite décongelé le jour de la ponction. Seule la conjointe aura alors à revenir sur place pour le transfert.

Utiliser du sperme congelé pour féconder un ovocyte frais requiert un sperme de qualité, ou du moins « normal », c’est-à-dire qui ne souffre pas d’altérations (forme des spermatozoïdes, quantité…) En effet, la congélation s’avère quelque peu néfaste pour le sperme, qui perd en qualité. Vous pouvez demander à votre clinique d’effectuer un test de décongélation afin de juger avant la fécondation des conséquences de la congélation sur le sperme et vous assurer que cette possibilité est bien envisageable pour votre couple.

Il est aussi possible de congeler du sperme par précaution : votre partenaire masculin compte être présent le jour de la ponction ? Lors d’un voyage, un imprévu est toujours possible. En congelant du sperme au préalable, vous évitez le risque de tout perdre au cas où vous n’arriveriez pas sur place comme prévu.

Ovocytes congelés ou vitrifiés

Congeler ou vitrifier des ovocytes est une pratique courante. Les banques d’ovocytes en ont même fait leur cœur de métier. Ce protocole vous offre bien sûr une grande liberté pour organiser votre emploi du temps et votre voyage. La donneuse effectue son traitement et sa ponction quand elle le souhaite, et vous recevez l’embryon lorsque votre endomètre est prêt. Vous connaissez donc votre date de transfert à l’avance et pouvez vous contenter de venir en Espagne pour un seul jour, en connaissant le nombre d’ovocytes dont vous bénéficierez.

Un ovocyte congelé peut recevoir du sperme frais ou congelé. Cependant, comme le sperme, les ovocytes perdent en qualité lors de la décongélation. Mieux vaut opter pour la vitrification des ovocytes afin de préserver au maximum leurs qualités. Toutes les cliniques espagnoles ne proposent pas la vitrification, renseignez-vous.

Laissez un commentaire !

Share This