Sélectionner une page

Covid-19 et Pause PMA : Ecrivez votre histoire

Comment faire un enfant dans ces temps troublés, c’est plus que jamais votre question ?

COMMENT ON FAIT LES BÉBÉS ? Comment vous m’avez fait ? Dans quelles conditions ? C’est LA GRANDE QUESTION ! Avant le pourquoi du mal – la maladie et les méchants – et le pourquoi de la mort, l’interrogation majeure  des enfants, de ceux que vous avez été comme de ceux que vous aurez, c’est le pourquoi de la vie, l’origine de leur vie !

Murmurer à leur oreille leur histoire … ce moment vous l’attendez avec impatience ou vous le redoutez !

Désir, espoirs et désespoirs, amour, graines, cigognes, médecin, gentille dame ou donneur, … qu’imaginez-vous raconter de cette préhistoire de votre enfant, qu’elle soit faite d’infertilité, de PMA et/ou de don de gamètes ?

ECRIRE POUR INCARNER

Anticiper ces moments de récit, faire vivre cette histoire dès maintenant, la voir, l’écrire, se la dire, la raconter, c’est peut-être déjà une façon de le faire cet enfant !

Vous avez l’impression de vous l’être racontée déjà 100 fois cette histoire ? et de courir après … comme un rêve inaccessible, devenu parfois cauchemar ?

Etes-vous sûr-e de l’avoir pleinement intégrée, de l’aimer cette histoire, pas l’idéale, mais la réelle, au point de pouvoir l’incarner ?

La raconter enfin, ou encore, pourrait être une jolie manière d’informer le futur et votre inconscient des desseins qui sont les vôtres.

Analyste transgénérationnelle et créatrice d’une consultation d’accompagnement préconceptionnel, Estelle Phelippeau-Metrot, thérapeute certifiée et validée du réseau Medoucine,  vous propose une nouvelle activité pour faire de vos mots l’enceinte porteuse d’une nouvelle histoire.

Nous sommes des histoires, un passé que nous nous racontons, un futur que imaginons. Nous sommes les histoires que nous avons reçues, celles du passé qui n’est pas passé, et que nous répétons pour mieux les comprendre. Et par les histoires que nous écrivons aujourd’hui, le pouvoir de notre imagin’action, nous informons notre inconscient, nous informons notre futur, nous informons les enfants à venir.

 

   

UNE HISTOIRE A HAUTEUR D’ENFANT

En quelques années une multitude de livres pour enfants ont été publiés sur le désir d’enfant, la PMA, la conception par don de gamètes, la diversité des schémas familiaux … quelle chance qu’autant de ressources soient disponibles ! C’est une source d’inspiration et des supports de partage précieux !

Et en même temps, le véritable besoin de l’enfant est de percevoir l’émotion sincère de son parent qui raconte l’histoire, qui, à travers les images et les mots empruntés à d’autres, témoigne de la véritable empreinte de naissance de son enfant, de sa véritable histoire.

Quel que soit le support choisi – livre, mots, images ou jeux – c’est cette histoire que vous vous préparez à raconter, et que vous vous préparez à incarner, en la racontant.

Et ça commence maintenant !

Ouvrez votre carnet, si vous en avez un, ou munissez-vous d’une feuille et d’un crayon.

Pensez à cet enfant que vous appelez de vos vœux et à qui vous vous adressez

Observez d’abord comment il vous apparaît, ce que vous imaginez de la situation. Est-il encore dans les Limbes ? Imaginez-vous lui parler in utero ? nourrisson dans vos bras ? bébé au regard profond et aux oreilles bien ouvertes, captant toutes vos émotions ? petit enfant vous questionnant sur les ventres des mamans, les papas, tout en jouant avec les animaux de la ferme ou des poupées ? déjà adolescent questionnant son miroir ou jeune rebelle ? jeune adulte ou déjà parent lui-même ?

Bien sûr la façon de raconter cette histoire, les angles et les détails ne seront peut-être pas les mêmes suivant votre projection.

 

Ecrivez de façon spontanée

Permettez-vous d’écrire tout ce qui vient, ici et maintenant, sous vos mains, … il sera toujours temps de relire votre récit, de l’ordonner, d’ajuster vos mots pour les mettre à hauteur d’enfant.

Aujourd’hui, il n’y a pas d’autre enjeu que de vous entendre vous-même raconter cette histoire, que de lire ce qu’elle représente pour vous, ce que vous en dites et ce que vous n’en dites pas encore.

Aujourd’hui, vous ouvrez l’espace de la parole, du partage, du récit.

Peur de la page blanche ? Besoin d’un coup de pouce ?

Ça ne vient pas tout seul et vous ne savez par quoi commencer ?

Commencez par le début !

Vous pourriez évoquer

  • Comment est né votre désir d’enfant, votre projet d’enfant
  • Dans quelles conditions vous l’avez attendu, avec qui, ce que vous avez ressenti.
  • Ce que vous croyez de ce qui a contribué à sa venue
  • Ce que sa présence représente pour vous et pour votre entourage

Vous pourriez aussi vous laisser porter par quelques phrases d’amorce, et vous laisser surprendre par ce qui vient

  • Depuis toujours, je pensais …
  • Longtemps j’ai rêvé …
  • Souvent, je désirais …
  • A l’époque je vivais …
  • Alors, j’ai fait …
  • Aujourd’hui, je ressens
  • C’est comme si …
  • Laisse-moi te dire combien …
  • Depuis que tu es là, …

Voilà un premier jet de mots, un premier flot est là. Vous aurez tout loisir de le reprendre, de l’organiser et de lui donner une forme qui vous plaise pour vous aujourd’hui, et peut-être pour un enfant demain.

Et si écrire au futur vous semble trop douloureux,

Accueillez qu’il en soit ainsi aujourd’hui. Et pensez à ces mots du poète Boileau : « Ce que l’on conçoit bien s’énonce clairement, et les mots pour le dire arrivent aisément ». Demandez-vous peut-être quel est ce passé qui n’est pas passé et qui vous empêche aujourd’hui de concevoir que cette histoire puisse vraiment s’incarner et de croire en l’avenir.

Si écrire n’est pas votre truc

… mais que vous êtes quand même arrivé-e  presque au bout de cet article 😉… il se peut qu’à l’écriture, vous préfériez le format d’une bande dessinée, d’un collage ou encore de jouer avec des objets trouvés dans votre environnement immédiat, comme le font les (futurs) parents au cabinet. Vous pourrez vous inspirer des propositions des semaines passées OSEZ RÊVER LE FUTUR  et HONOREZ LES TRANSMISSIONS   pour incarner votre récit.

 

ET APRES ?

Cette exploration vous a interpellé-e,  Estelle Phelippeau Métrot répond à vos questions sur la pratique proposée dans cet article et les approfondissements possibles, par mail à estelle@1001fecondites.com . Vous pouvez solliciter un entretien offert de 30 mn.

Retrouvez toutes les propositions d’activités pour accompagner votre pause PMA :

SOUFFLEZ VOS ÉMOTIONS pour accueillir vos peurs, colères, tristesse de façon créative

OFFREZ-VOUS D’ÊTRE, SIMPLEMENT AU PRÉSENT, une relaxation pour rencontrer votre arbre de vie

OSEZ RÊVER LE FUTUR pour créer votre vision

HONOREZ LES TRANSMISSIONS pour explorer ce que vous avez reçu et souhaitez donner à votre tour

ECRIVEZ VOTRE HISTOIRE pour offrir à l’enfant à venir l’histoire qui s’écrit déjà pour lui

Laissez un commentaire !

Share This