Sélectionner une page

COVID-19 et Pause PMA : Offrez vous d’être simplement au présent

Dans le ralentissement contraint que nous vivons, avez-vous observé comme le passé, et même février, nous semblent lointains ? et comme le futur proche nous échappe, plus que jamais incertain ? Percevez-vous comme le présent semble s’étirer, le temps se ralentir ?

Et nos projets dans tout cela ? Et ce projet chevillé au corps et au cœur, de porter, mettre au monde, élever un enfant, de faire famille enfin …  que devient-il dans ce temps suspendu ?

Vous sentez peut-être combien le guerrier/la guerrière en vous hurle avec colère un grand NON à la situation, à la nécessité de renoncer pour un temps. A moins que ce ne soit le visage de la peur des lendemains qui déchantent qui vous hante, ou peut-être encore le sentiment de tristesse d’avoir perdu une nouvelle chance. Comme nous vous comprenons !

RETOUR AU PRÉSENT : ET SI VOUS CULTIVIEZ LA RÉCEPTIVITÉ DE LA MÈRE ?

Estelle Phelippeau-Metrot, thérapeute certifiée et validée du réseau Medoucine, spécialiste de l’accompagnement préconceptionnel, vous propose chaque semaine une série d’activités rapides et créatives pour vivre votre projet bébé pendant cette pause.

La semaine dernière SOUFFLEZ VOS EMOTIONS était une invitation à vous alléger de vos peurs, colères, tristesses, à vider votre cœur, le trop plein de votre coupe, pour y accueillir du neuf, d’autres possibles. Et chaque fois que vous vous sentez débordé-e, vous pouvez à votre manière souffler vos émotions. Et si besoin, faites-vous aider.

Cette semaine, c’est un temps de relaxation, d’ancrage dans le corps, dans la simplicité d’être, ici, maintenant, au présent.

Parce que l’énergie première de la mère – et du père dans son énergie maternelle ! – c’est précisément cette réceptivité. Cultiver cette douce puissance d’être là, simplement, de dire OUI à cet être qui grandit en soi, qui naît à travers soi, être avec ses besoins, accepter de suivre son rythme, goûter la grâce de la vie qui se déploie. C’est d’abord cela être mère !

Et cela commence par être une bonne mère pour soi-même : s’écouter, s’accueillir, s’honorer aussi. En même temps que nous accueillons les parts de nous qui disent NON à la situation, nous pouvons nous offrir, pour un temps, de simplement poser les armes, et écouter la part qui en nous dit OUI à ce qui est, tel que c’est aujourd’hui.

Il sera temps, la semaine prochaine, de plonger dans les racines du rêve, et de dire un grand OUI à votre vision pour demain.

Comme seules ressources aujourd’hui, vous aurez besoin d’un peu de temps, d’un endroit calme et confortable, et éventuellement d’une feuille de papier ou de votre carnet et de crayons.

DÉPLOYEZ VOTRE ARBRE DE VIE ENTRE TERRE ET CIEL

Un conte mélanésien nous dit que : « Tout homme est tiraillé entre deux besoins. Le besoin de la Pirogue, c’est à dire du voyage, de l’arrachement à soi-même, et le besoin de l’Arbre, de l’enracinement, de l’identité ». Autrement dit, nous oscillons entre le FAIRE et l’ETRE. « Les hommes errent constamment entre ces deux besoins en cédant tantôt à l’un, tantôt à l’autre jusqu’au jour où ils comprennent que c’est avec l’Arbre qu’on fabrique la Pirogue. » Votre barque est freinée ou comme à l’arrêt, en apparence, dans sa progression aujourd’hui. Et si c’était le moment de prêter votre attention à votre Arbre de vie, à prendre un temps juste pour être, entre terre et ciel ?

Pour cela, la proposition du jour est une Relaxation ARBRE DE VIE ENTRE CIEL ET TERRE librement adaptée de l’Arbre Utérus,  transmission*  de Miranda Gray

* Vous noterez peut-être que certaines activités de cette série sont inspirées de transmissions reçues. C’est important de le nommer et de se souvenir ainsi que notre fécondité est celle du monde, qu’elle prolonge la création commune. Nous ne créons rien seuls, nous réinventons nos héritages, nous tissons humblement du neuf avec ce qui nous a été offert et que nous avons transformé. Honorer ces héritages reçus, nommer ceux qui nous ont donné, et dessiner nos transmissions à venir sera précisément l’objet de la 4ème pratique de cette série.

Pour aujourd’hui, vous pourrez vivre la relaxation en position allongée, assise ou même debout. Dans tous les cas veillez à votre sécurité (pas d’écoute au volant de votre voiture, vélo, … ). Ecoutez-là au casque dans une version courte de 10 minutes  ou lisez-là avant de vous l’offrir à votre rythme.

 

Prenez quelques instants pour vous installer CONFORTABLEMENT, le corps souple, posé.

Fermez vos yeux.

Scannez votre corps, de la tête aux pieds et des pieds à la tête.  Et ajustez votre position pour vous donner encore plus de confort, comme si vous vous enveloppiez de bienveillance, de moelleux, de douceur.

 

Posez votre attention sur votre SOUFFLE, sur l’inspiration et l’expiration, comme une vague.

Sentez qu’à chaque expiration vous relâchez, vous soufflez toutes les tensions de votre corps. Chaque expiration emporte avec lui les tensions comme les pensées. A l’inspiration, vous accueillez encore des images, des mots, à l’expiration, ça vous traverse simplement.

Appréciez de sentir que comme votre souffle vous porte, la terre vous porte, vous soutient.

 

Sentez ou imaginez le CONTACT DE VOS PIEDS SUR LE SOL. Observez les qualités de ce sol qui s’offre à vous : dur ou moelleux, sec ou humide, froid ou chaud, … Appréciez son contact sous la peau de vos pieds.

Et voyez et sentez comme des RACINES se déployer à travers vos pieds dans le sol. Entendez le murmure de leur progression DANS LES PROFONDEURS DE LA TERRE, verticalement vers son cœur battant et chaud et horizontalement sous son écorce.

 

Percevez l’énergie qui remonte depuis la terre à travers vos pieds, chevilles, mollets, genoux, cuisses, la force de la terre dans vos JAMBES. Et laissez votre BASSIN s’ouvrir à cette puissance vibrante. Aux portes de votre plancher pelvien, dans les os et eaux de votre bassin pulse la vie. Ressentez … savourez, ce qui pulse là en vous et imaginez que cela se déploie autour de votre bassin en un ensemble de belles BRANCHES. Entendez-les se déployer. Voyez si elles portent des bourgeons, feuilles, fleurs ou fruits et quelles vies elles accueillent en leur sein. Vous voyagez dans vos branches.

 

Votre TRONC se dresse, vous respirez amplement. A chaque inspiration, votre CŒUR et vos épaules s’ouvrent et avec eux vos BRAS et vos mains. Dans le prolongement du tronc, voyez et sentez s’ouvrir vos branches vers le ciel. Admirez les bourgeons ou les feuilles, peut-être des fleurs ou des fruits. Humez le PARFUM de votre arbre.

Inspirez l’essence unique de votre arbre, et laissez votre attention se poser dans votre COURONNE, au sommet de votre tête, face au ciel. Sentez la souveraineté de votre arbre enraciné dans la terre, vivant, vibrant et dans le prolongement de vos branches voyez se dessiner des connexions aux étoiles, à la lune, au soleil, comme un réseau de RACINES DU CIEL.

 

Vous voilà tel un arbre déployé entre terre et ciel, enraciné, vibrant, vivant.

Goûtez votre joie d’être, simplement.

 

Prenez de grandes inspirations pour intégrer, intégrer le chemin qui vous permet d’être la simplement avec vous-même.

Et remerciez, la terre, le ciel et votre arbre de vie..

Étirez-vous, massez-vous… avant de reprendre le chemin d’un état de conscience plus ordinaire en toute sérénité et sécurité.

Vous revoilà présent à vous-même et à ce qui vous environne.

Vous êtes pleinement là, ici, maintenant.

 

Vous pourriez avoir envie de dessiner l’arbre de vie que vous venez de rencontrer dans l’enceinte de votre corps pour mieux l’admirer et le retrouver.

Vous pourriez cultiver cette présence à vous, ici et maintenant à travers des relaxations, méditations, … des pratiques corporelles comme le yoga, et plus généralement tous les plaisirs que peuvent vous offrir vos sens. Vous avez certainement vos astuces et pratiques pour cela et vous trouverez pléthores de conseils et cours en ligne.

ET APRES ?

Au cours de cette pause contrainte dans la réalisation concrète de votre projet, le rapport au temps, à l’espace, au corps changent. C’est peut-être une opportunité de cocooner, bouger en douceur, nourrir différemment son corps, son cœur, son esprit et cultiver votre réceptivité.

Vous pourriez ressentir le besoin de partager. Vous pourrez trouver de l’inspiration et du soutien sur les forums, auprès de professionnels de l’accompagnement.

Estelle Phelippeau Métrot répond à vos questions sur la pratique proposée dans cet article et les approfondissements possibles, par mail à estelle@1001fecondites.com et vous retrouvera prochainement sur fiv.fr pour de nouvelles pratiques de relaxation, créativité, réflexion, écriture …

OSEZ RÊVER LE FUTUR

HONOREZ LES TRANSMISSIONS

ECRIVEZ VOTRE HISTOIRE

Laissez un commentaire !

Share This