Sélectionner une page

Covid 19 et Pause PMA : Soufflez vos émotions

Interruption contrainte des protocoles, examens, consultations, voyages, … la crise sanitaire du Coronavirus impacte toute votre vie et semble mettre sur pause votre projet bébé. Alors que chacun œuvre à sa manière pour préserver la vie, comment tenez-vous le choc ? comment vivez-vous cette entrave à votre désir d’enfant ? quelles colères, peurs, tristesses vous traversent dans cette crise systémique ? comment gardez-vous le cap et nourrissez-vous votre vision et votre confiance ?

PAUSE PMA EN PÉRIODE DE CONFINEMENT, QUE FAIRE ?

Plus que jamais prendre soin de vous, de vos émotions, de votre corps et de votre projet sera essentiel pour traverser le tunnel de cette pause contrainte.

Et peut-être ce temps hors du temps pourra devenir une opportunité de forger des ressources subtiles pour réaliser votre rêve : ouvrir votre réceptivité, cultiver votre rêve, inscrire un possible enfant dans une histoire de transmissions.

Estelle Phelippeau-Metrot, thérapeute certifiée et validée du réseau Medoucine, spécialiste de l’accompagnement préconceptionnel, vous propose une série d’activités rapides et créatives pour vivre votre projet bébé pendant cette pause.

Comme seules ressources vous aurez besoin d’un peu de temps, et pour la première proposition, de feuilles de papier ou d’un carnet (carnet FIV, journal intime ou autre bullet journal), de crayons, éventuellement d’un magazine et un peu de colle.

 

SOUFFLEZ VOS ÉMOTIONS

Choc, incrédulité, perte de contrôle, frustration, grosse colère, peurs, déprime, tristesse majeure, difficulté à se projeter … que ressentez-vous dans ce tunnel, ce temps hors du temps qui s’ouvre devant vous ?

RESSENTEZ, ECOUTEZ, ECRIVEZ avec une technique d’écriture et collage inspirée du Journal créatif©  

1.Munissez-vous d’une feuille ou de votre carnet et d’un crayon

2.Tracez UNE FORME représentant votre confinement, le tunnel que vous traversez selon votre ressenti : un carré, un rectangle, une croix par exemple

3.A l’intérieur de cette forme, écrivez une formule du type En ce temps de pause PMA contrainte, je ressens … et compléter là avec LES ÉMOTIONS PRÉSENTES. Laissez couler l’encre et si vous ne savez plus quoi écrire, introduisez la suite en reproduisant votre formule à nouveau En ce temps de pause PMA contrainte, je ressens …  Et continuez à dérouler la pelote de vos émotions.

Après avoir écrit A L’HORIZONTAL, recouvrez votre texte de vos émotions en écrivant maintenant A LA VERTICALE, puis EN DIAGONALE, dans un sens, et dans l’autre. Remplissez pleinement la forme de votre ressenti et de vos discours intérieurs.

4.Ouf ! … Maintenant que tout est posé là sur la feuille, scannez les sensations de votre corps, écoutez votre cœur, comment vous sentez-vous ?

Et qu’est-ce qui pourrait vous faire du bien ? Déposez tout ce qui vous fait envie sur votre feuille :  des couleurs (crayons, peinture, papiers), des images (découpées dans des magazines), des dessins et/ou des mots qui sont de nature à vous faire du bien.

Dans cet étrange temps hors du temps que nous traversons, chaque fois que montent des émotions difficiles à contenir, un dialogue intérieur qui s’emballe, faites-vous le cadeau de vous poser, de les écrire dans l’espace d’une forme dédiée à cela.

Puis créez à partir de cette forme et accueillez le renouveau de vos sensations, vos émotions et de vos pensées.

La vie d’avant et la vie d’après … la parenthèse entre deux … la pause … le tunnel … la fin d’un monde et le début d’un autre, … quels que soient les mots que nous posons sur les changements en cours, nous sommes dans la nécessité de réinventer nos repères. Et cela nous fait nécessairement traverser les émotions propres à un cycle de deuil, dans des intensités propres à chacun. Il nous faut accepter la fin d’un cycle pour que s’ouvre un nouveau.

Alors si la période est trop éprouvante pour vous émotionnellement, sachez solliciter l’écoute appropriée sans attendre.

ET APRES ?

Au cours de cette pause contrainte dans la réalisation concrète de votre projet, vous pourriez ressentir le besoin de partager. Vous pourrez trouver de l’inspiration et du soutien sur les forums, auprès de professionnels de l’accompagnement.

Estelle Phelippeau Métrot répond à vos questions sur la pratique proposée dans cet article et les approfondissements possibles, par mail à estelle@1001fecondites.com et vous retrouvera prochainement sur fiv.fr pour de nouvelles pratiques de relaxation, créativité, réflexion, écriture …

OFFREZ VOUS LE CADEAU DU PRESENT

OSEZ REVER LE FUTUR

HONOREZ LES TRANSMISSIONS

ECRIVEZ VOTRE HISTOIRE

1 commentaire

  1. Justine

    Chers soignants,

    Dans cette situation de crise sanitaire que nous connaissons, les procédures de Procréation Médicale Assistée ont été interrompues. Il est évident que les soins liés au COVID-19 restent une priorité. Cependant, dans ce moment de crise, où la projection dans l’avenir n’est pas simple, NOUS, couples dans l’attente de « l’après » pour tenter une nouvelle fois, après un échec, de se projeter dans la vie, il est au combien difficile psychologiquement de gérer cet isolement.

    Isolement lié au confinement et isolement psychologique car sans nouvelle de nos praticiens dans ce parcours du combattant. Autant de questions qui nous angoissent un peu plus chaque jour : quelles suites ? Quelle prise en charge (consultation vidéo, en cabinet avec gestes barrières) ? Toutes ces questions restent sans réponse et rendent le quotidien anxiogène.

    Nous sommes conscients que votre quotidien au cabinet s’envisage désormais au jour le jour et que vous n’êtes pas en mesure de nous donner les conditions d’accueil que vous pourrez nous proposer pour la suite, mais faites nous un signe si vous le pouvez. Accompagnez-nous aussi bien que vous avez su le faire en « temps normal » car nous avons besoin d’une communication de votre part, si infime soit elle, pour continuer à y croire. La découverte de rendez-vous annulé via une plate-forme de prise de rendez-vous est trop brutale et nous aimerions au moins avoir la possibilité d’échanger quelques courtes minutes avec vous par téléphone.

    Cette lettre n’est pas un reproche car nous reconnaissons entièrement vos compétences et votre courage dans cette crise mais la traduction de nos craintes à venir.

    En vous remerciant par avance de votre compréhension et dans l’attente de vous lire, prenez soin de vous.

    Justine

    Réponse

Laissez un commentaire !

Share This