Sélectionner une page

Témoignage : Le bonheur d’une donneuse française

CECOS : Centre d’Etude et de Conservation des Oeufs et du Sperme humains, CHU qui s’occupe d’organiser le don d’ovocytes en France

Fée : Donneuse d’ovocytes qui permet à une receveuse en attente d’avancer les délais dans la « file d’attente » (principe du don relationnel »

Châtaigne : La receveuse qui remontre dans la file d’attente et qui attend des ovocytes d’une autre donneuse

 

La découverte

C’était au mois d’avril il y a quelques années.

J’ai lu sur un forum un appel au secours, un SOS qui m’a fait chavirer le cœur, c’était une receveuse qui était en mal d’enfant et qui demandait de l’aide à une fée,
Au début je ne savais même pas de quoi elle parlait, fée, receveuse ??? Mais son récit m’a ému, alors j’ai pris contact avec elle, Nous avons fait connaissance, puis je me suis proposée d’être sa fée, mais ça c’est fait tout naturellement.
Je me suis renseignée des démarches à suivre et l’aventure devait normalement bien se passer. Pour diverses raisons, cette receveuse et la suivante ont arrêté leurs démarches.
Mais cette volonté est ancrée en moi, je me suis mise dans ma quête de receveuse, car je vois bien qu’il est important d’accompagner les personnes quand elles sont en difficulté.
C’est dans cette optique là que je veux faire un don croisé, accompagner un couple, pour pouvoir leur être utile et être là lors des bons comme des mauvais moments,
Je pense avoir trouvé ce couple, maintenant on apprend à se connaitre et j’espère débuter l’aventure très rapidement! J’ai hâte en tout cas ça c’est certain,

Le parcours

Nous irons dans un CECOS à Ville1.
L’accueil y est très bien. Je les ai eu au téléphone ce matin, On m’a proposé de me rappeler pour me donner mes RDV groupés du médecin biologiste et du gynécologue le même jour, et 2h30 après elle me propose le date 1 ou le date 2, et comme le plus tôt sera le mieux, je dis le date 1 sans hésiter, et après m’avoir remercié (je ne savais plus quoi dire) et elle m’a gentiment souhaité une agréable journée.

Voilà, j’ai fait enlever ce matin ce stérilet hormonal, même pas mal. J’attends avec impatience mon RDV au Ville2. Demain ma p’tite châtaigne vient à la maison avec son mari ça va être la fête.

Les RDV approchent. J’ai hâte. Tellement pressée que les jours ne passent pas assez vite. Mon mari est désormais totalement rassuré sur le don et sur ce que ça engendre, il a beaucoup discuté. Ca ne l’a que conforté dans l’idée que c’était une belle aventure humaine et rien que pour le fait qu’il me soutienne et me comprenne je me sens que plus forte et plus déterminée que jamais.
Vivement les RDV. On va décoller de bonne heure parce que c’est tôt dans la matinée

Les RDV préalables

Voilà je reviens le cœur rempli de bonheur du CECOS de Ville1 où tout s’est passé à merveille et même mieux que je ne pouvais l’espérer.
Je suis arrivée hier soir chez ma p’tite châtaigne (on est à 2 heures de route l’une de l’autre) et après avoir rencontré quelques membres de sa famille nous sommes rentrés à la maison, on a passé une soirée sympa et au dodo parce que le lendemain on décolle de bonne heure.
Ce matin réveil 7h et hop 8 h on décolle pour Ville1. On arrive à bon port. Voilà, j’y suis enfin. Mon cœur bat un peu vite. On m’appelle dans la salle d’attente je rencontre tout d’abord la généticienne pour son super interrogatoire, puis l’infirmière qui me prend un peu de mon sang pour le caryotype. Et on me dirige enfin vers le professeur qui est au service des FIV.
Après un large exposé sur le don d’ovocytes et l’explication du traitement, il me teste. Il veut voir à quel point j’ai envie de faire ce don. D’un coup il se lève et me dit de venir avec lui, je le suis. Il m’emmène chez l’infirmière. Et là il me dit que j’ai passé l’examen avec brio et que j’ai gagné le droit d’apprendre à faire mes pics pics.
J’ai compris que tout irait très vite pour moi. Pour la fin de l’été j’aurai enfin réalisé ce rêve, ce désir qui était en moi depuis si longtemps, Je vais enfin pouvoir faire don de ces ovocytes qui vont aider des couples. Et ça c’est la plus belle des récompenses.

Je suis donc repartie avec mon p’tit sachet de pics pics. Elles attendent sagement dans le frigo. Vivement. Tout est planifié, il n’y a plus qu’à !!!!
Je suis crevée, mais j’avais trop besoin d’écrire tout ça. Je vais aller rêver de ma journée, et de celles à venir.

Le traitement

Je vais avoir la visite de m’dame l’infirmière pour me faire ma première pic pic de med1 et me faire une petite révision pour le med2 parce que j’me souviens plus très bien. Après il faudra encore attendre 15 jours pour commencer les pic pic de med2.
J’ai peine à réaliser que demain je vais appeler le CECOS pour leur dire que ça y est j’ai eu ma pic pic. Et là que 2 couples seront à leur tour contactés pour commencer leur traitement !!!!
Si vous saviez comme je suis heureuse.

J1 : ça y est, j’ai eu mon p’tit trou et vous savez quoi ???? J’suis super heureuse. j’adoreeeeeeeeeee les piqûres !!!!!
Prochain épisode dans 15 jours. Et là ça sera la dernière ligne droite. Il ne faut pas flancher les p’tits ovaires. Hein il va falloir produire. Sinon. Ahhhhhhhhhhhh c’est une belle journée.
La machine est lancée. Première pic pic de med2. Monsieur l’inventeur des stylos pré remplis. C’est d’enfer !!! Super pratique. Tout va bien. Tous les jours vers 19h une petite pic pic et hop.

J10 première écho. J’espère que mes p’tits ovaires font bien leur travail !!!
Voilà, première PDS et écho faites. Après avoir bataillé auprès des gygys de la région pour qu’ils puissent me trouver une petite place dans leur carnet de RDV et encore je dois me taper 1h de route quasiment pour une écho de 5 min. Enfin bref, il m’a reçu pour l’écho ce cher gynécologue, qui a accepté de me prendre entre 2 RDV. Il n’était pas très au courant du don d’ovocyte. Ça vous étonne ??? Moi je ne le suis plus!!!!!
Après lui avoir expliqué que c’était pour un don anonyme car en France le don direct est interdit (chose qu’il ne savait pas non plus) il me demande ce que j’attends de lui pas très rassurant mais très pro il s’occupe des FIV donc il a l’habitude tout se passe bien.
Il fait son compte rendu et me donne juste la taille des follicules.
Je joins les infirmières du CECOS qui me disent de continuer le traitement jusqu’à J+3 soir, et à J+5, on recommence PDS et écho.
Je ne vous raconte même pas la galère pour trouver un RDV, vraiment. J’suis dégoutée de voir ça. Mais bon je ne perds pas le nord et insiste auprès du gynécologue qui m’a reçu J et me case un RDV à 8h50 le J+5 matin.
Je n’ai qu’un seul regret dans toute cette aventure, c’est de ne pas habiter plus proche d’un CECOS, comme ça tous les problèmes de logistiques seraient résolus. Enfin ce n’est pas ça qui va me faire peur.
Maintenant j’espère que le but est proche, et que mes p’tits ovaires pourront satisfaire 2 couples, c’est tout ce que je souhaite.
Suite des événements : J+5 le matin. 7h30 au labo.
J+5 écho et PDS : les follicules avaient bien grossi mais pas encore assez, alors la p’tite dame du CECOS m’a dit de prendre plus de med2 le lundi soir et de refaire une écho + PDS à J+6.
Et là ce matin et bien les follicules ont bien grossi. Alors ça y est l’infirmière m’a dit de faire la pic pic de déclenchement (la dernière !!!!) ce soir minuit.
Et Dday sera le grand jour. Je suis toute retournée de savoir que ça y est, l’aventure qui se termine pour moi va être le commencement d’une autre pour les couples receveurs. J’espère que ces p’tits œufs donnés du fond du cœur s’accrocheront de toute leur force. En tout cas ce n’est pas faute de ne pas leur dire !!! Je leur rabâche les oreilles en leur disant que maintenant leur rôle à eux, c’est de jouer les spidermans en s’accrochant de toute leur force.
J’espère que ce vœu deviendra réalité. Maintenant il ne reste plus qu’à attendre. Et surtout les p’tits œufs je compte sur vous !!!
Voilà, cette nuit à minuit j’ai fait ma dernière pic pic de med3 pour bloquer l’ovulation. Ça s’est passé à vitesse grand V !!!
Tout de même, je suis soulagée de libérer cette tension et tout ce p’tit monde qui se pressait dans mon ventre, parce que hier, je ne savais pas ce qu’il se passait là-dedans mais c’était pas très agréable, enfin rien de bien méchant non plus.
Mon mari est aux petits soins pour sa femme, et le plus beau cadeau qu’il m’ait fait c’est de me dire qu’il était fier de moi. Je ne le remercierai jamais assez d’avoir accepté de faire ce geste lui aussi.
Maintenant j’attends avec impatience demain matin.

La ponction

J’ai eu un peu de mal à venir écrire ce message car pour moi ça signifie la fin de cette merveilleuse aventure qu’est le don.
J’ai donc eu ma ponction la semaine dernière et tout c’est réellement très bien passé! J’avais choisi une anesthésie locale pour pouvoir vivre l’aventure jusqu’au bout et je ne regrette rien. Si c’était à refaire je referais tout pareil.

Je suis allée au CECOS accompagnée d’une amie. Je devais arriver pour 9h, au plus tard 9h30, j’suis arrivée à 9h35 !!! On papotait tellement qu’on s’est planté !!! Bonjour le stress. J’essayais de faire bonne figure mais je crois que je ne la menais pas large, enfin comme ça on se fait des souvenirs.
Arrivée là-bas les infirmières m’ont tout de suite prise en charge et tout c’est très vite déroulé. L’équipe ne devait pas me prendre avant 10h30, et à 10h10 la brancardière était déjà dans la chambre pour m’emmener. J’ai juste eu le temps d’enfiler vite fait la magnifique blouse, et voilà on était parti pour la dernière ligne droite.

L’équipe au bloc exclusivement féminine (c’est appréciable, on se comprend mieux entre femme). On discute du don, de mes raisons, et elles me disent que je fais quelque chose de bien, vraiment. Là j’ai les larmes aux yeux parce que c’est la fin. Je continue toujours de parler à mes p’tits œufs intérieurement en leur expliquant que ça y est, j’avais fait tout ce que je pouvais pour eux et que maintenant ils allaient devoir voler de leurs propres ailes, et surtout accomplir leur mission. Et que leur maman les aimera de toutes ses forces, et que plus tard ils entendront leur papa leur parler, et communiquer avec eux en touchant le ventre de maman.
Il faut qu’ils s’agrippent !!!!!!!

L’anesthésie est faite et on attend quelques minutes. Puis la ponction commence. La fin est proche et l’émotion est palpable. Le docteur me dit que tout c’est très bien passé et que mes follicules étaient bien gros, que j’avais fait tout ce que j’avais à faire et que maintenant c’était à eux de travailler.
Dans ma tête tout se bouscule. Et s’il n’y en avait pas assez. Et si le liquide folliculaire n’était pas de bonne qualité. Et si les couples allaient pouvoir enfin être heureux.
Je remonte sur le brancard. Dehors une dame attend pour une FIV je pense. Je lis l’inquiétude sur son visage. Je lui souris pour lui faire comprendre que tout se passe très bien. J’espère qu’elle a compris.

Maintenant j’espère que ces PDS seront +++++ et que ces p’tits spidermans se seront rappelés de moi et qu’ils se seront accrochés de toute leur force. Il ne me reste plus qu’à espérer pour eux. Et maintenant que ce don est fait et bien mon mari et moi allons travailler un peu pour nous.

Conclusion

Ca fait plusieurs années que j’ai fait un don d’ovocytes, et depuis bien des choses se sont passées !!!
J’ai eu mes enfants. Les sentir bouger en moi m’a rappelé chaque jour le miracle de la vie.
Ce qui me conforte dans mon choix ! J’espère que grâce à ce don, un couple peut partager ces moments de pur bonheur !
Désormais je pense à faire un deuxième don. Comment ne pas le faire après avoir eu la chance d’avoir tout ce bonheur ! Chaque jour qui passe me rappelle la chance que j’ai.
Et puis ma châtaigne est maman!!!

Comment expliquer qu’une fée peut autant attendre le résultat positif de sa châtaigne, l’attente, le stress. Tout comme si c’était notre propre destin qui était en jeu. Et arrive enfin ce jour où c’est +++, le jour le téléphone sonne et on comprend tout de suite que c’est pour vous annoncer une merveilleuse nouvelle. Ce jour est gravé à jamais dans ma mémoire, comme beaucoup d’autres moments pendant cette aventure d’ailleurs.

Laissez un commentaire !

Share This