Choix de page

Des embryons cultivés 13 jours

morula

13 jours, c’est la durée pendant laquelle des embryons issus de FIV ont été cultivés par une équipe international de chercheurs. Ce qui est assez incroyable puisque normalement la durée maximum d’une culture en laboratoire (in-vitro) est de 7 jours maximum. Sachant que la limite légale est fixée à 14 jours.

En effet lors d’une FIV , le plus souvent plusieurs embryons sont obtenus, et un ou deux sont réimplantés, le surplus est congelé afin de les transférer pour des tentatives ultérieures.Le surplus de ces embryons a pu être utilisé à des fins scientifiques.

Les travaux de ces chercheurs ont été publiés dans deux revues scientifiques anglo-saxones : Nature et Nature Celle Biology . A la lecture de ceux-ci, une majorité de spécialistes ont salué cet expérience comme une « étape majeure ».

L’objectif de cette étude était d’essayer de mieux comprendre le mécanisme de développement de l’embryon lors de ses 2 premières semaines d’existence, c’est en effet le moment ou l’embryon s’implante dans l’utérus et malheureusement celui ou de nombreuses fausses-couches se déclenchent.

Ainsi le professeur Allan Pacey qui enseigne à l’université britannique de Sheffield estime que cela pourrait « révolutionner notre compréhension du développement de l’embryon à un stade précoce ».

L’une des protagonistes de cette étude , le Professeur Magdalena Zernicka-Goetz, de l’université de Cambridge détaille : « Cette nouvelle technique nous donne une opportunité unique de mieux comprendre notre propre développement pendant les stades cruciaux (tout premiers jours de la vie) et ce qui se passe par exemple lors d’une fausse-couche ».

Reste plusieurs questions en suspens : les embryons s’étant développés en laboratoire et non dans l’utérus, se sont-ils développés de la même manière ?

Car si le législateur de nombreux pays a fixé la limite à 14 jours, ce n’est pas sans raisons : Les Etats-Unis, la Grande Bretagne, l’Australie limitent se sont fixés cette barrière.

En France, la recherche est autorisée au cas par cas.

L’embryon après 14 jours se transforme en structure primitive humaine avec une tête et une queue, ce qui rejoint la notion d’individu comme le souligne le Docteur Peter Donovan de l’Université de Californie.

D’autres scientifiques préfèrent en rester à la limite des 14 jours tant que le développement de ces 2 premières semaines ne sera pas compris à 100%.

La question est donc autant scientifique qu’éthique : jusqu’où peut on et jusqu’où doit on aller pour mieux comprendre la naissance d’un individu ? La question reste ouverte.

Laissez un commentaire !

Share This