Choix de page

Italie : naissance du 1er bébé issu d’une greffe d’utérus entre vraies jumelles

Le 28 Juin dernier, est né le petit Vincente, un petit garçon en pleine forme !
Une naissance pas comme les autres puisque Vicente a pu voir le jour grâce à une transplantation complète d’utérus entre deux vraies jumelles. Cette prouesse médicale, première mondiale s’agissant de jumelles, a été réalisée par les équipes du Prof. Mats Brännström, Directeur de Stockholm IVF (Groupe Eugin), pionnier en matière de greffe d’utérus. Une nouvelle réussite porteuse de nombreux espoirs pour des milliers de femmes atteintes d’infertilité utérine.

40 ans après la naissance du premier bébé éprouvette

En mars 2017, Gina* a décidé de faire don de son utérus à sa sœur jumelle, Alina. Cette italienne d’adoption, d’origine Serbe, est née sans utérus en raison d’une malformation congénitale et a toujours cru qu’elle ne pourrait jamais devenir mère. C’était sans compter les progrès de la chirurgie et sans compter non plus avec la générosité de sa jumelle. « Ma sœur m’a fait le plus beau des cadeaux », s’émerveille encore l’heureuse jeune maman.

L’opération menée par le Prof Mats Brännström, Directeur de Stockholm IVF (Groupe Eugin) aura nécessité 15 heures d’intervention (10 heures pour le prélèvement de l’utérus et 5 heures pour l’implantation). Elle a été réalisée au Children University Hospital de Belgrade (Serbie), sous la direction du professeur Zoran Radojicic. Des professionnels locaux, y compris le Dr Milan Milenkovic et le Dr Mirorslav Djordjevic, ont également participé à la procédure, en collaboration avec le Prof. Stefan Tullius, Chef de la Division de chirurgie de greffe à l’hôpital Brigham and Women, Harvard Medical School.

La grossesse s’est déroulée sans problèmes particuliers et Vicente est né sous césarienne ce matin à l’hôpital universitaire S. Orsola de Bologne. Une date symbolique puisqu’il y a quasiment 40 ans jour pour jour naissait Louise Brown, le premier bébé éprouvette.

Une première mondiale sans immunosuppresseurs

Cette naissance peut être considérée comme une première mondiale, car c’est la première naissance issue d’une greffe d’utérus entre de vraies jumelles.

Autre première : le protocole de traitement ! S’agissant d’une greffe entre jumelles identiques, l’utilisation d’immunosuppresseurs – traitement essentiel en temps normal et contraignant à vie pour le patient greffé afin d’éviter tout rejet – n’aura pas été nécessaire.

« C’est une étape importante dans le domaine de la médecine de la reproduction et de la chirurgie de transplantation. » déclare le professeur Mats Brännström « Cela s’ajoute au succès initial de la transplantation mère/fille, où nous avons constaté un taux de naissance (bébés rentrés à la maison) de 85% »

Pour Rita Vassenna, Directrice de recherche au sein du groupe Eugin « Cette chirurgie offre un espoir énorme aux femmes qui ne peuvent pas avoir d’enfants soit parce qu’elles sont nées sans utérus,qu’elles souffrent d’une malformation ou encore qu’elles aient subi les conséquences d’un cancer par exemple. »

CHIFFRES CLES

  • Le programme de transplantation de l’utérus du Prof. Brännström a débuté en 2013.
  • Grâce à ce programme et à ce jour, 9 greffes ont été réalisées,  aboutissant à 8 naissances et à  une grossesse en cours.
  • Dans le monde et à ce jour, 40 tentatives de transplantation ont été faites, menant à 11 naissances.

A propos du groupe Eugin :
Crée en 2000, le groupe Eugin est un des centres de reproduction assistée de référence à l’échelle  espagnole et internationale, avec des cliniques en Espagne, en Italie, au Danemark, en Colombie, au Brésil et en Suède. En 2017, Eugin a effectué 24 000 traitements, ce qui le place parmi les leaders européens du secteur.

Laissez un commentaire !

Share This