Choix de page

Don d’ovocytes en Espagne : qu’est ce que la patiente peut savoir sur la donneuse ?

Le don de gamètes en Espagne suit les mêmes critères bioéthiques qu’en France, c’est-à-dire que le don doit être « anonyme et gratuit ». Ceci est valable pour le don d’ovocytes mais également pour le don de sperme, les patients y ayant recours, ne pourront jamais connaître l’identité de leur donneuse/donneur.

Ce qu’il faut savoir :

–          L’Espagne est championne mondiale sur le don d’organes et de tissus biologiques, ce qui explique le peu de temps d’attente pour recevoir un don d’ovocytes (2 mois en moyenne).

–          L’Espagne et la France propose des dons anonymes, mais ce n’est pas le cas dans tous les pays européens. En Angleterre, Belgique et Suède par exemple le don sera fait par une donneuse connue.

–          La donneuse recevra une compensation économique pour tout le temps investi dans le processus de don. Il faut compter en moyenne 900 € pour chaque stimulation.

 

Don d’ovocytes et loi espagnole 

Lorsque vous vous apprêtez à recevoir un don d’ovocytes en Espagne, vous devrez signer un consentement, qui vous informera de la loi en vigueur sur le don. Il s’agit de la loi 14/2006 sur les techniques de Reproduction Humaine Assistée (que vous pourrez consulter en ligne) ainsi que les normes européennes sur la qualité et sécurité des cellules de reproduction. Votre clinique pourra vous aider dans tout le processus légal du traitement et les points à retenir sont les suivants :

– L’utilisation de gamètes issus de don est un contrat gratuit, formel et confidentiel entre la donneuse et le centre autorisé. Le centre a donc l’obligation de garantir l’anonymat des donneuses.

– Les receveuses et enfants issus du don ont le droit d’obtenir une information générale sur la donneuse, sans que son identité ne soit révélée.

– Dans des circonstances extraordinaires, et en cas de danger sur la vie de l’enfant né du don, l’identité pourra être révélée, mais sans que cela ne modifie la filiation établie.

Le choix de la donneuse doit être réalisé par l’équipe médicale et en aucun cas par la patiente. La sélection doit respecter un maximum de ressemblance phénotype et immunologique possible avec la femme receveuse.

– Les donneuses doivent avoir plus de 18 ans et présenter une bonne santé mentale et physique.

La loi sur le don d’ovocytes est donc assez floue sur ce qui peut être dit ou pas à la receveuse, et chaque clinique opère de manière différente pour la sélection des donneuses, tout en respectant l’anonymat et la ressemblance donneuse/receveuse.

 

La sélection de la donneuse chez ProcreaTec 

Le choix de la clinique chez ProcreaTec se fait de manière personnalisée et sur une sélection très stricte des donneuses.

Pré-sélection des candidates au don :

Lorsqu’une jeune femme se présente pour un don d’ovocytes, elle devra suivre toute une série d’examens avant de pouvoir faire le don. L’équipe de sélection des donneuses devra s’assurer de :

  • Du sérieux de la donneuse et son engagement dans le processus de don.
  • La bonne santé mentale de la donneuse, grâce à des tests écrits et un entretien psychologique.
  • La bonne santé physique de la donneuse : réalisation d’examens sanguins (hémogramme, biochimie, coagulation, maladies infectieuses).
  • La santé gynécologique de la donneuse et sa réserve ovarienne : frottis, culture vaginale, hormones (FSH, LH, Œstradiol) et comptage de follicules antraux.

Matching donneuse/receveuse :

Une fois que la donneuse est prête pour le don, elle sera en attente d’une receveuse compatible et devra prendre la pilule pour ainsi synchroniser facilement son cycle avec celui de la patiente. Lorsque le processus de sélection est lancé, la patiente aura une consultation à distance avec l’ équipe de sélection pour mieux connaître son profil et ses attentes. La sélection de la donneuse se fera sur photo, suivant les critères physiques et le groupe sanguin de la patiente.

Ce qui peut être révélé sur la donneuse :

  • Groupe sanguin
  • Couleur des yeux
  • Couleur de la peau
  • Couleur des cheveux
  • Origines (caucasienne, asiatique, africaine, métisse ou Afrique du nord)

La donneuse n’est cependant pas imposée, et la patiente pourra choisir d’en changer suivants ces critères.

Laissez un commentaire !

Share This