Choix de page

Cetrotide

Cetrotide

Qu’est-ce que Cetrotide ?

Cetrotide se présente sous la forme d’une poudre et d’un solvant à mélanger pour obtenir une solution injectable. Cetrotide contient le principe actif cetrorelix.

Dans quel cas Cetrotide est-il utilisé ?

Cetrotide est administré aux femmes suivant un traitement de stimulation des ovaires (traitement de l’infertilité par lequel les ovaires sont stimulés afin d’accroître la production d’ovules). Il est utilisé pour prévenir l’ovulation prématurée (libération prématurée d’ovules par les ovaires).Le médicament n’est délivré que sur ordonnance.

Comment Cetrotide est-il utilisé ?

Le traitement par Cetrotide doit être effectué par un médecin ayant l’expérience de ce type de traitement de l’infertilité.Cetrotide est administré par doses de 0,25 mg ou de 3 mg.
• Cetrotide 0,25 mg est administré une fois par jour, le matin ou le soir, à 24 heures d’intervalle. Le traitement démarre au jour 5 ou 6 de la stimulation ovarienne, et se poursuit pendant toute la
durée de la stimulation ovarienne, jusqu’à la veille au soir ou jusqu’au matin de l’induction de l’ovulation (libération d’ovules) est prévue;
• Cetrotide 3 mg est administré en dose unique au jour 7 de la stimulation ovarienne. Le cas échéant, le traitement peut être complété par des injections quotidiennes de Cetrotide 0,25 mg à
débuter quatre jours plus tard.
Cetrotide est administré par injection sous-cutanée dans la partie inférieure de l’abdomen (ventre). En raison du risque de réactions allergiques, qui peuvent être dangereuses, la première injection doit être réalisée sous la surveillance d’un médecin et il convient que la patiente reste en observation pendant 30 minutes. Les injections suivantes peuvent être réalisées par la patiente elle-même, pour autant qu’elle ait été avertie des signes de réaction allergique et des mesures à prendre, le cas échéant. Le médicament doit être injecté lentement à des endroits différents de l’abdomen chaque jour, pour réduire le risque de réaction aux injections.

Comment Cetrotide agit-il ?

Le principe actif de Cetrotide, le cetrorelix, inhibe les effets d’une hormone naturelle, appelée gonadolibérine (LHRH). La LHRH contrôle la production et la libération d’une autre hormone,
appelée hormone lutéinisante (LH), qui provoque l’ovulation au cours du cycle menstruel. Dans le cadre d’un traitement de l’infertilité, la stimulation ovarienne est en général utilisée pour accroître la production d’ovules par les ovaires. En inhibant l’action de la LHRH, Cetrotide empêche la production de LH et permet ainsi de prévenir l’ovulation prématurée, qui risque d’entraîner la libération d’ovules immatures et inutilisables dans le cadre de techniques telles que la fertilisation in vitro (FIV).

Quelles études ont été menées sur Cetrotide ?

La capacité de Cetrotide à prévenir l’ovulation prématurée a fait l’objet de trois études principales incluant 814 femmes. Cetrotide a été comparé à la buséréline en pulvérisation nasale et à la triptoréline en injection à action prolongée. Ces médicaments exercent également une action sur la sécrétion de LH, mais ils agissent en provoquant une hyperstimulation de la production de LHRH, de sorte que le corps ne produit plus de LH. Le principal critère d’évaluation de l’efficacité était la prévention de la production prématurée de LH.

Quel est le bénéfice démontré par Cetrotide au cours des études ?

Cetrotide s’est avéré aussi efficace que les traitements auxquels il était comparé dans la prévention de la survenue de la production de LH. Entre 95 et 97 % des patientes recevant Cetrotide n’ont pas présenté de pic de LH, par rapport à 98 % pour la buséréline et 97 % pour la triptoréline. Après la procédure de reproduction assistée, le taux de grossesse a été de 23 % chez les patientes ayant reçu Cetrotide, contre 32 % dans les groupes de comparaison.

Quel est le risque associé à l’utilisation de Cetrotide ?

Les effets indésirables les plus couramment observés sous Cetrotide (chez 1 à 10 patients sur 100) sont les suivants:

Hyperstimulation d’intensité légère à modérée des ovaires (qui peut être un effet indésirable dû à la procédure de stimulation ovarienne proprement dite)

Réactions locales au site d’injection, telles que rougeurs, gonflements et démangeaisons.

Pour une description complète des effets indésirables observés sous Cetrotide, voir la notice. Cetrotide ne doit pas être utilisé chez des personnes pouvant présenter une hypersensibilité (allergie)
au cétrorelix ou à l’un des autres composants, aux hormones dotées d’une structure similaire à celle de la gonadolibérine ou aux hormones peptidiques exogènes (médicaments à base d’hormones similaires à Cetrotide). Il ne peut pas être utilisé chez les femmes enceintes ou allaitantes, chez les femmes ménopausées ou chez les patientes atteintes d’affections aux reins et au foie modérées ou graves. Pour une liste complète des restrictions, voir la notice.

Pourquoi Cetrotide a-t-il été approuvé ?

Le comité des médicaments à usage humain (CHMP) a conclu que Cetrotide constitue une alternative sûre et efficace aux traitements existants pour la prévention de l’ovulation prématurée. Le CHMP a estimé que les bénéfices de Cetrotide sont supérieurs à ses risques pour la prévention de l’ovulation prématurée chez les patientes incluses dans un protocole de stimulation ovarienne, suivie de prélèvement d’ovocytes et de techniques de reproduction assistée. Le comité a recommandé l’octroi d’une autorisation de mise sur le marché pour Cetrotide.

Vidéo

Laissez un commentaire !

Share This