Choix de page

Ovitrelle

Qu’est-ce qu’Ovitrelle?

Ovitrelle est un médicament qui contient le principe actif choriogonadotropine alfa. Il est disponible sous forme de poudre et solvant pour solution injectable, et sous forme de solution en seringue
préremplie ou en stylo prérempli.

Dans quel cas Ovitrelle est-il utilisé ?

Ovitrelle est utilisé chez les femmes qui ont suivi un traitement de stimulation ovarienne, afin de déclencher l’ovulation (libération d’ovules par les ovaires) et la formation d’une structure spécifique autour de l’ovaire (le corps jaune) qui favorise la grossesse. Il peut être utilisé chez les femmes ayant recours à un traitement favorisant la fertilité (tel que la fécondation in vitro) et chez les femmes anovulatoires (ne produisant pas d’ovules) ou oligoovulatoires (ne produisant pas suffisamment d’ovules).
Le médicament n’est délivré que sur ordonnance.

Comment Ovitrelle est-il utilisé ?

Le traitement par Ovitrelle doit être instauré sous la surveillance d’un médecin ayant l’expérience du traitement des troubles de la fertilité. Ovitrelle est administré par injection sous la peau. Une dose d’Ovitrelle (250 microgrammes) est administrée 24 à 48 heures après production par les ovaires de follicules suffisamment matures (ovules prêts à l’ovulation). Chez les femmes suivant un traitement favorisant la fertilité, cette dose est administrée en général 24 à 48 heures après la dernière administration du traitement de stimulation ovarienne [par exemple traitement à base d’hormone folliculo-stimulante (FSH) ou de gonadotrophine ménopausique humaine (hMG)]. L’injection peut être réalisée par la patiente ou son partenaire, s’ils sont formés et peuvent disposer de conseils provenant de professionnels.

Comment Ovitrelle agit-il ?

Le principe actif d’Ovitrelle, la choriogonadotropine alfa, est un analogue d’une hormone naturelle, la gonadotropine chorionique humaine (hCG), aussi appelée «hormone de grossesse», qui participe au bon déroulement de la grossesse. En raison de sa similitude avec l’hormone lutéinisante (LH), Ovitrelle est également utilisé pour déclencher l’ovulation.La choriogonadotropine alfa d’Ovitrelle est produite par une méthode appelée «technique de l’ADN recombinant». Elle est fabriquée par une cellule ayant reçu un gène (ADN) qui la rend apte à la produire.

Quelles études ont été menées sur Ovitrelle ?

Ovitrelle a été étudiée principalement chez des femmes suivant un traitement favorisant la fertilité (chez 1 140 patientes). Ovitrelle (250 microgrammes ou 500 microgrammes) a été comparé à
l’hormone hCG naturelle extraite de l’urine. L’efficacité d’Ovitrelle a été évaluée à partir du nombre d’ovules libérés. Une autre étude a été réalisée chez des femmes ne pouvant ovuler.

Quel est le bénéfice démontré par Ovitrelle au cours des études ?

Ovitrelle s’est avéré aussi efficace que l’hCG urinaire pour déclencher l’ovulation, et la dose de 250 microgrammes d’Ovitrelle aussi efficace que celle de 500 microgrammes. Chez les femmes
anovulatoires, l’ovulation a été observée chez 92 % de celles traitées par Ovitrelle.

Quel est le risque associé à l’utilisation d’Ovitrelle ?

Les effets indésirables les plus couramment observés sous Ovitrelle (chez 1 à 10 patientes sur 100) sont les suivants: réactions au site d’injection, maux de tête, fatigue, vomissements, nausée
(sensation de malaise), douleur abdominale (mal au ventre) et syndrome d’hyperstimulation ovarienne (sensation de malaise, prise de poids, diarrhée). Le syndrome d’hyperstimulation ovarienne se produit lorsque la réponse ovarienne au traitement est excessive, en particulier lorsque des médicaments déclenchant l’ovulation ont été utilisés.

Ovitrelle ne doit pas être utilisé chez les patientes pouvant présenter une hypersensibilité (allergie) à la choriogonadotropine alfa ou à l’un des autres composants. Il ne peut être utilisé chez les patientes atteintes de tumeurs de l’hypothalamus, de l’hypophyse, de l’ovaire, de l’utérus ou du sein. Il ne doit pas être utilisé lorsqu’une réponse ne peut être obtenue (par exemple en cas d’insuffisance ovarienne). Il ne doit pas être utilisé chez les femmes souffrant d’hypertrophie ovarienne ou de kystes sans relation avec un syndrome des ovaires polykystiques, souffrant de saignements vaginaux d’origine indéterminée ou ayant eu une grossesse ectopique (grossesse extra-utérine) au cours des trois mois précédents. En outre, Ovitrelle ne doit pas être utilisé chez les patientes souffrant de troubles thromboemboliques (de la coagulation) évolutifs. Pour une liste complète des restrictions, voir la notice.

Pourquoi Ovitrelle a-t-il été approuvé ?

Le CHMP a estimé que les bénéfices d’Ovitrelle sont supérieurs à ses risques et a recommandé l’octroi d’une autorisation de mise sur le marché pour ce médicament.

Vidéo

Notice

Cliquez ici pour télécharger la notice :    pdf

4 Commentaires

  1. Viegas

    Apres l’injection de l’ovitrelle, à quel moment le test de grossesse peut-être réalisé ?

    Réponse
    • Steph

      Il faut attendre au minimum 14 jours.

      Réponse
    • Anissa Koriche

      Ma sage femme ainsi que mon médecin on dit 15 jr après

      Réponse
      • Carla

        Anissa je veux te poser une question je peux ? Je suis dans la même situation que vou

        Réponse

Laissez un commentaire !

Share This