Sélectionner une page

Après le transfert

Quelques médicaments pour favoriser la nidation

La médication post transfert dépendra du protocole mis en œuvre, l’objectif est que l’endomètre puisse accueillir au mieux l’embryon.

Votre gynécologue pourra donc être amené à vous prescrire un traitement par  progestérone micronisée (Utrogestan©, Progestan©) ou la dydrogestérone (Duphaston©), pour une durée de 10-12 jours (jusqu’au résultat des B hCG plasmatiques). La progestérone micronisée s’utilise généralement par voie vaginale, comme des ovules, parce qu’elle donne moins d’effets secondaires (somnolence, vertiges) par cette voie, mais peut également s’utiliser par voie orale, en cas d’intolérance à la voie vaginale.

De même, il pourra vous être prescrit de l’estradiol : Provames©,Vivelledot©, Progynova© …

Vivelledot© 

Il arrive aussi parfois en cas de risque de thromboses, phlébites, mauvaise vascularisation , que soient prescris de l’aspirine (Aspegic©) et de l’enoxaparine (Lovenox©).

La nidation (implantation embryonnaire)

nidationIl ne faut absolument pas confondre le transfert embryonnaire et l’implantation embryonnaire ou nidation. Le transfert des embryons consiste simplement en  leur dépôt dans la cavité utérine et non pas en leur implantation dans la muqueuse utérine. Les embryons transférés vivront ensuite libres dans l’utérus pour éventuellement, s’ils poursuivent leur développement et si l’endomètre est adéquat, s’implanter (se nider) d’eux-mêmes 4 ou 5 jours plus tard.

Les échecs de nidation sont malheureusement nombreux : tous cas confondus, il y a échec de nidation pour 90 % des embryons transférés au 2ème jour de culture.

Autrement dit, 10 % seulement d’entre eux se nident. Ce pourcentage définit ce que l’on appelle le taux de nidation. Mais si l’on a sélectionné les embryons viables par la culture prolongée, ce taux de nidation est d’environ 20 %.

Comme on transfère plusieurs embryons simultanément, le taux de grossesses par transfert est bien entendu supérieur à 10 % (ce qui serait le cas si on n’en transférait qu’un). Il est en moyenne de 25 % avec un transfert au bout de 2 jours de culture et il est de 30 % en cas de culture prolongée.

Ces échecs sont essentiellement imputables à la qualité des embryons et à celle de l’utérus où ils doivent s’implanter.

On ne peut pas faire exactement, et au cas par cas, la part des responsabilités revenant à l’utérus et à l’embryon. Mais on peut faire des observations générales :

 

Observations interactions utérus/réponse ovarienne

• Si l’état initial de l’utérus est normal et si la réponse ovarienne est correcte, il y aura un ou plusieurs embryons viables (provenant d’ovocytes matures) et un utérus adéquat, les deux paramètres allant de pair ; il y aura de bonnes chances de nidation

• Si l’état initial de l’utérus est mauvais, et si la réponse ovarienne est correcte, il y aura un ou plusieurs embryons viables mais l’utérus risque d’être inadéquat ;  les chances de nidation seront réduites ;

• Si l’état initial de l’utérus est normal et si la réponse ovarienne est mauvaise, les embryons ne seront pas viables et l’utérus sera inadéquat ;  les chances de nidation seront nulles ;

• Si  l’état initial de l’utérus est anormal et si la réponse ovarienne est mauvaise, pour les mêmes raisons, les chances de nidation sont nulles.

Chaque tentative est donc un cas particulier et on ne peut donc jamais être sûr du devenir des embryons transférés.

Le taux de nidation est plus important chez les femmes ayant déjà eu auparavant des grossesses spontanées ou par FIV, menées ou non à terme.

 

 

Le test de grossesse

Il existe sur le marché des marchés dits précoces qui peuvent détecter dès 10Ui si vous êtes enceinte :

prise de sangMais idéalement,il faut une douzaine de jours après ce transfert pour avoir l’assurance qu’une grossesse commence.

C’est en effet le temps nécessaire pour qu’apparaisse dans le sang à concentration suffisante la bêta hCG, l’hormone qui signe la grossesse.

Cette prise de sang peut se faire dans n’importe quel laboratoire, et il n’est pas nécessaire d’être à jeun.

– Si le taux de bêta hCG est  supérieur à 50 mUI/ml après 10 jours, il y a un début de grossesse.

En cas de grossesse unique, le premier bêta-hCG est généralement entre 30 et 200, et il augmente très rapidement, avec, au minimum, un doublement tous les deux jours (donc chaque dosage doit être au moins 2 fois plus élevé que le précédent). Plus le dosage initial est élevé, et plus il augmente vite, plus il est probable que la grossesse évolue normalement.

Un résultat « normal » sera par exemple : 70 – 430 – 2670.

En cas de grossesse gémellaire, le premier bêta-hCG est généralement supérieur à 200, et la croissance encore plus rapide que pour une grossesse simple. Un résultat « normal » sera par exemple : 230 – 2190 – 10.750.

Il faut refaire le dosage 48 heures après, pour vérifier que le taux de bêta hCG augmente bien (dans une grossesse évolutive débutante, ce taux double toutes les 48 heures).

– Si le taux de bêta hCG est inférieur à 50 mUI/ml : il s’agit probablement d’un taux résiduel .

Parfois, les bêta-hCG ne s’élève que transitoirement à des taux faibles puis se « négativent » (par exemple : 19 – 42 – 8). Dans cette situation, un embryon a réussi à s’implanter, mais avec un arrêt très précoce du développement embryonnaire. Il s’agit d’une fausse-couche bio-chimique.

Il faut refaire une prise de sang 48 heures plus tard.

betahcgphoto

S’il n’y a pas de grossesse, les règles surviennent en moyenne 14 jours après l’ovulation (c’est-à-dire la ponction), comme en reproduction spontanée.

Plusieurs conseils pour ces 2 semaines d’attente après le transfert :

 

Plus d’informations en cas d’échec de FIV :

C’est seulement 1 mois après le transfert qu’un examen échographique peut confirmer la présence d’un ou plusieurs sacs embryonnaires (embryon et ses enveloppes) dans la muqueuse utérine. La grossesse est alors qualifiée de clinique.

Il faut cependant garder à l’esprit que c’est la chance d’accoucher qui a le plus d’importance.

Comme lors d’une grossesse spontanée, les risques de fausse couche sont importants durant le 1er trimestre.

321 commentaires

  1. Kari

    Bonjour, pareil que toi j’ai fait mon transfert de 3 embryons le 13 septembre et comme toi mes taux sont bas je suis à ma 3ème pds et je suis qu’à 30. As-tu eu des réponses ? Tu as des pertes de sang ?

    Réponse
    • Aicha

      Bonjour je viens de fait un transfert d embryon ce matin je voudrais savoir comment me tenir tout en sachant que je suis à mon deuxième essai

      Réponse
    • Alisson

      Bonjour, j’ai réalisé ma 1ere ponction ce 4 décembre, transfert d’un blastoscyte le 9 décembre.
      16 ovocytes de prélevé, 10 embryons de formé mais un seul aura atteint le stade de blastocyte.
      Par conséquent aucun ne sera congelé, mais transfert le 9 décembre.
      J’ai fait une hyper stimulation, par chance de grande 1 seulement.

      Mais voilà, Pds prescrit par mon centre de PMA a J+7 du transfert soit ce jour le 16 décembre.

      Résultat de la PDS 3ui/l donc test négatif.

      Je suis effondrée, je sais que c’est la 1ere mais c’est dur.

      Mon centre me redemande une prise de sang dans 48h pour confirmer ce test négatif.

      Mais le 1er test n’était-il pas trop tôt, je sais pas en tout cas c’est dur quand même de s’en remettre, même si on se prépare à cette éventualité la.

      En tout cas c’est un long combat.

      Réponse
    • Bottiinee

      Bonjour,

      Pour ma part FIV en août 2018 aucune embryon congelé mais 1 blasto transféré pds négatif
      Pour la deuxième en novembre 2019 1 seul embryon à J3 transféré pds avec un taux de 6 donc grossesse biochimique
      La j’ai fait ma 3 ème il a peu de temps transfert a J6 d’un beau blasto mais aucun congelé. J’espère les résultat positif cette fois.

      Y a t’il des femmes à qui cela est arrivé quel été le problème ?

      Bonne journée
      Et bonne chance à toutes

      Réponse
  2. DURAND

    Bonjour,

    je viens de faire une ponction .Je ne souhaite pas faire de transfert sur des embryons frais mais sur des congelés étant donné que j ai de l adenomyose.
    J’ hésite de faire le transfert sur le cycle suivant ou le cycle encore après afin de préparer au mieux mon utérus suite à mon adenomyose.
    Est ce que quelqu un a de l adenomyose et a des infos sur ce cas?
    Merci de votre retour
    Marie

    Réponse
    • Sandra

      Bonsoir,
      J’ai de l’adenomyose aussi. Du coup j’ai eu une ponction puis menaupose artificielle pendant 3 mois pour mettre mon utérus au repos. Les embryons ont été congelés au bout de 5 jours. J’ai eu un premier transfert le mois dernier négatif. Le deuxième la semaine dernière…on verra bien.

      Réponse
    • Sallyy

      Bonjour,

      Je sais que ça fait un moment que tu as fait ce poste mais j’ai aussi de l’adenomyose et il y a si peu de commentaires similaires de personnes qui ont fait des TEC car adenomyose et donc ménopause artificielle.
      Puis je te demander comment s’est soldé tout cela? J’ai ma pds dans 3 jours… j’ai fait un test maison hier qui s’est révélé négatif. Donc je me prépare psychologiquement. On a trensfert un blasto le 10 (donc jai testé à J10)

      Réponse
  3. Ludivine Apruzzese

    Bonjour à toutes, je suis en essai BB1 j’ai 38 ans et mon mari 60 donc nous ne sommes plus acceptés dans les centre PMA français…. nous avons donc opté pour Barcelone!!!! Après une première fiv en août qui s’est malheureusement soldée par une fausse-couche précoce, nous avons fait une seconde tentative . Ponction le 12 janvier et transfert d’un blastocyste le 17 janvier, pds samedi dernier à 50 mUI et aujourd’hui à 349mUI, mais j’ai encore très peur et des douleurs au bas ventre mais pas de pertes…. j e ne sais quoi penser et va refaire une pds ce samedi en croisant les doigts pour que tout soit positif…..

    Réponse
    • Niouma

      Bonsoir. Il est tres difficile de ne pas s’inquiéter dans ce parcours de PMa. Selon vos résultats , votre grossesse evolue bien, donc il.nya pas de raison que ça s’arrête. Je vous envoie plein dondes positives. Je sais ce que vous traversez. Jai moi meme deja 4 IAC de faites, Toutes négatives, et jen suis a ma 5 e FIV. Jamais eu de positif. Cette fois ci, et pour la 1ere fois,on a eu un transfert de 2 blastocystes a J5.jai 43 ans et mon mari en a 50. Lundi je dois faire ma prise de sang.
      Encore plein de bonnes choses a vous.

      Réponse
    • Chaton

      Bjr ludivine. Jen suis a ma fiv 2 icsi 1. Premiere fiv negative . Transfert de 3 j3 apres 5 fofo obtenus .
      Pour la deuxieme on a quand meme eu 10 fofo . Seulement 2 ont tenus . Ma gygy me dit que cela serait dut a la devascularisation de mes ovaires suite a 2 geu. La je suis en mode couveuse de 2 j3 et je croise les doigts . C veritablement stressant .

      Réponse
    • Belinga

      Bcp de courage à toi moi je suis à mn 7 eme essaie et je croise les doigts que cela soit positif

      Réponse
    • Leaticia g

      Bonjour à toute les filles
      Je me permets de partager mon expérience avec vous. J’ai 32 ans j’ai eu un premier enfant naturellement en 2014 qui est né prématurément mais il est en bonne santé Dieu merci et à 4 ans été demi aujourd’hui.
      En 2016, j’ai fais une grossesse extra utérine, à 2 doigts de l’an mort j’ai été opéré, le chirurgien s’est rendu compte que je n’avais qu’une trompe et une moitie d’utérus d’où la naissance prématurée de bb1. Il a du retirer la seul trompe que j’avais. J’ai donc commencé la pma pour bb2 l’année suivante le temps de me remettre du choc.
      J’ai eu une ponction, 9 ovocytes et au final 5 embryons fiables a j5. Je n’en peux faire que un par un les transferts car pas d’en place pour 2 bb dans mon demi utérus.
      3 transferts qui ne donne rien. Transfert 4 m’a donné un pds positive et celle 48h plus tard a confirmé la grossesse. Je suis à 8semaines et dans quelques jours je vais faire une échographie pour voir si tôt est ok.
      Je vous envoie a toutes de bonnes ondes et surtout beaucoup de courage car cette épreuve est très difficile et semé d’embûches, mais le cadeau est d’en toute beauté…

      Réponse
      • Stevenin

        Bonjour je suis comme toi j’ai un hemi uterus du coup 4 essai de fiv avec grosses extra uterine naturelle et un oeuf claire… et cette fois ci pour le moment c’est positif mais j’ai un peur car j’ai des douleur en bas du ventre je ne sais pas si c’est normal, j’ai rendez vous le 16mai pour une echo de détection de grossesse.

        Réponse
      • Clara

        Beaucoup de transferts aussi pour mon utérus unicorne… Bcp de FC et oeufs clairs… Prochain TEC fin juillet 😉

        Réponse
      • Lisa

        Bonjour et félicitations
        Quels sont les examens qu’on fait après un deuxième transfert ?

        Réponse
    • Dr boumaaza

      Merci pour ces explications et pour toi ludivine n’aurez pas peur votre grossesse évolue normalement tu peux utiliser de l’utrogestan capsule vag pour maintenir votre foetus bonne chance

      Réponse
      • Peclet

        Bonjour j’ai fait une fiv le 20 avril. Première prise de sang taux 93 donc enceinte, 2eme prise de sang taux 123, 3eme prise de sang taux 128. Je ne sais tj pas si je suis enceinte. On ma dit que j’étais sois enceinte ou pas enceinte. On ma dit que je fesais peut être une grossesse biochimique ou une grossesse extra utérine. Je refais une prise de sang demain

        Réponse

Laissez un commentaire !

Share This