Sélectionner une page

Quel est le traitement pour la receveuse d’un don d’ovocytes ?

Si les donneuses d’ovocytes doivent suivre un traitement pour stimuler la maturation et la production des œufs, les receveuses ont également un traitement hormonal à réaliser afin d’être prêtes à accueillir l’embryon au moment du transfert. Entrons dans les détails de ce protocole parfois lourd mais indispensable.

Synchroniser le cycle de la donneuse et de la receveuse

Si la receveuse a besoin de suivre un traitement, c’est pour être en phase avec la donneuse. L’endomètre de la receveuse doit en effet être prêt à recevoir l’embryon qui se sera formé en laboratoire à partir des ovocytes de la donneuse et du sperme du conjoint (ou d’un donneur en cas de double don de gamètes). L’utérus de la receveuse n’ayant pas de raison de se préparer à quoi que ce soit, il faut en effet l’aider avec des hormones. Or, surtout si vous avez opté pour un transfert d’embryons frais, ces derniers sont implantés 3 à 5 jours après la ponction d’ovaires effectuée sur la donneuse. L’endomètre de la receveuse doit donc évoluer en même temps que les ovules de la donneuse. L’embryon trouvera ainsi un nid douillet où il fera bon s’implanter.

Que contient le traitement de la receveuse ?

Le traitement est relativement simple. S’il est adapté à chaque femme par le médecin, notamment en matière de dosage, il est essentiellement à base d’œstradiol et souvent ingéré par voie orale. Les piqûres sont plutôt prescrites du côté de la donneuse ! En amont, un anovulant permet aux femmes menstruées de bloquer leurs règles afin de se caler sur le cycle de la donneuse : il s’agit tout simplement d’une pilule contraceptive, renforcée par de la buséréline. Peu avant que la donneuse ne soit ponctionnée, la receveuse doit également prendre de la progestérone jusqu’au test de grossesse, souvent par voie vaginale.

La fin du traitement

Le traitement hormonal de la receveuse prend fin lorsque le test de grossesse, effectué environ deux semaines après le transfert d’embryon, est négatif. Si vous avez obtenu un beau « ++ + », il faut continuer de prendre les médicaments prescrits et convenir d’un rendez-vous 14 jours après le résultat du test pour une échographie. Un nouveau point sur le traitement sera alors fait avec un médecin.

Laissez un commentaire !

Share This