Sélectionner une page

Comment savoir si je suis enceinte en 9 signes de grossesse ?

Les premiers signes qu’on est enceinte sont souvent donnés par les hormones : HCG, progestérone et œstrogène influencent en effet immédiatement le fonctionnement du corps, avant d’être rejoints par la prolactine et l’ocytocine. Cependant, toutes les femmes ne ressentent pas ces changements de la même manière, voire ne les remarquent pas du tout et apprennent leur grossesse par test urinaire ou prise de sang. Quelques astuces pour savoir si on est enceinte permettent parfois de gagner du temps… pour vivre le plaisir dès ses débuts !

Des signes qui mettent sur la piste

Comment sait-on qu’on est enceinte ? Voilà une question qui hante bien des mamans et des futures mamans qui meurent d’envie de le devenir. Et ça tombe bien, la grossesse entraîne quelques sensations et changements dans le corps qu’il est possible de ressentir. S’ils doivent impérativement être confirmés ou infirmés par un examen clinique, ils mettent la puce à l’oreille… En théorie, ils permettraient aux femmes enceintes de s’éloigner alors instinctivement des sources nuisibles pour le fœtus : cigarette, alcool, viandes et poissons pas frais… Mais quels sont donc ces signes qui montrent qu’on est enceinte ?

Les nausées

Les nausées sont certainement le signe qu’on est enceinte le plus connu, car le plus répandu. Elles ne durent généralement que les trois premiers mois de la grossesse mais peuvent se prolonger selon les femmes. Souvent plus intenses le matin, elles peuvent rester présentes toute la journée. En cause ? Le taux de HCG, en forte augmentation lorsqu’on tombe enceinte, entraînant haut-les-cœurs et sensations de dégoût face aux odeurs fortes.

Vous n’avez plus vos règles, ou elles sont largement en retard

L’absence ou le retard de règle peut être un signe que vous êtes enceinte si vous avez l’habitude d’avoir des règles régulières. Il est moins significatif si vos règles ont toujours été capricieuses. L’implantation de l’œuf dans l’utérus peut entraîner de petits saignements marron au lieu de vos règles habituelles. En cas de doute, parlez-en à votre médecin et faites un test de grossesse.

Les seins qui gonflent

Autre grand classique des premiers symptômes de grossesse, les seins qui gonflent et les mamelons qui foncent permettent de savoir si l’on est enceinte, ou du moins d’avoir quelques doutes. Les glandes mammaires commencent en effet à grossir dès l’implantation de l’œuf dans l’utérus, entraînant des sensations de tiraillement dans la poitrine.

Vous avez envie d’aller aux toilettes toutes les cinq minutes ou presque

Vous vous demandez comment savoir si on est enceinte ? Bien des mamans pourraient vous répondre : « Quand on a tout le temps envie de faire pipi ! » Cette envie intempestive, qui ne vous lâche ni le jour ni la nuit, naît lorsque l’embryon est nettement accroché à la paroi utérine et entraîne la production de bêta HCG, l’hormone guettée dans les tests sanguins de grossesse.

Fatigue chronique

Le premier trimestre de grossesse est souvent accompagné d’une grande fatigue, qu’on doit à la production importante de progestérone. Si la question « suis-en enceinte ? » vous revient souvent en tête et que vous êtes victime de vertiges, il se peut que ce soit dû à une anémie de grossesse. Votre corps manque de fer : ciblez votre alimentation en fonction de ce critère !

Dérèglement de vos habitudes alimentaires

Les fameuses fringales et les mélanges saugrenus d’aliments inhabituels ne sont pas scientifiquement expliqués… Si le bon sens peut donner envie de « manger pour deux », ce n’est pas toujours vrai et tout dépend des mamans. Privilégiez toujours les vitamines et une alimentation équilibrée !

Des tiraillements dans le ventre

Lorsqu’on tombe enceinte, il se passe bien des choses dans le corps et les conséquences peuvent largement variées d’une femme à l’autre : abdomen tendu et douloureux, constipation, aigreurs d’estomac… Il faut faire preuve d’un peu de patience, ces symptômes qui aident à savoir si je suis enceinte s’estompent au bout de quelques semaines.

Humeur changeante et hypersensibilité

La production en masse d’hormones variées déstabilise l’équilibre habituel du corps, ce qui se ressent jusque dans le cerveau, qui gère moins bien les émotions. Une femme enceinte peut passer en un clin d’œil de la tristesse à l’euphorie et pleurer pour des raisons totalement inattendues. Ce phénomène fait partie intégrante de la grossesse !

 

Les hormones principales de la grossesse

Toutes les sensations et évolutions physiques et psychologiques précédemment citées trouvent leur origine dans la production de diverses hormones, et à haute dose. En tête de liste, la HCG, ou Gonade Chorionique Humaine. C’est elle qu’on mesure lors des tests de grossesse tant elle augmente rapidement. Sa présence permet également la production d’œstrogène et de progestérone, deux autres hormones fondamentales produites par les ovaires et le corps jaune pour assurer l’implantation de l’embryon. C’est également grâce à elles que la membrane utérine parvient à évoluer en même temps que l’embryon grandit pour l’abriter toujours confortablement.

En fin de grossesse apparaissent la prolactine et l’ocytocine. La première déclenche la production de lait par la mère. Activée lors de l’accouchement, elle reste fonctionnelle tant que le bébé boit régulièrement au sein. La seconde intervient à peu près au même moment et a un double rôle crucial : déclencher les contractions et assurer un lien affectif fort entre la mère et le bébé.

Alchimie subtile, la grossesse entraîne son lot de spécificités. Accueillez ces changements avec joie, ils ne durent que 9 mois !

Laissez un commentaire !

Share This