Sélectionner une page

12 conseils pour mieux vivre les fêtes de fin d’année en tant qu’infertile

La période des fêtes de fin d’année est une période difficile quand on est infertile, et ce pour plusieurs raisons :
-On ne peut pas s’empêcher de faire le bilan de l’année écoulée et de se dire « encore un Noël sans bébé ou grossesse ».
-C’est une période ou la société de manière implicite nous rabâche à travers les publicités, le marketing, les téléfilms de Noël etc., que les fêtes de fin d’année se font avec des enfants et pas sans.
-C’est une période de fêtes familiales où même si le confinement limite les interactions on ne manquera pas de voir la famille et les amis et entendre les remarques qui vont avec.

Il est important en cette période de se concentrer sur ce que l’on a et pas ce que l’on a pas encore.

Voici quelques conseils qui vous aideront à passer le cap de ces fêtes de fin d’année :

Pour la période de fin d’année :

1.Soyez bienveillants envers vous mêmes

Permettez-vous de ressentir ce que vous ressentez, ne vous en faites pas de vous sentir triste / jaloux / bouleversé, c’est normal et parfaitement normal de ressentir ces choses. Reconnaissez-le et faites des choses qui vous font vous sentir bien et qui vous font sourire.

2.Organisez des soins rien que pour vous

Offrez-vous des choses qui vous font vous sentir heureux et bien dans votre peau. Cela peut être se faire les ongles, avoir un soin de beauté, prendre le temps de lire un bon livre ou aller se promener, ou vous consacrer votre passe-temps préféré.

3. Prévoyez des activités à faire en couple ou entre amis

Comme vous avez peut-être du temps libre, utilisez-le pour planifier des activités entre amis : parties de jeux de société, regarder des films, etc…

4. Pensez à ce que vous avez, pas à ce que vous n’avez pas

Écrivez une liste de remerciements pour toutes les choses importantes / spéciales de votre vie pour lesquelles vous êtes reconnaissante : famille proche, relation solide, bons amis, travail épanouissant, etc. Il n’est pas nécessaire que ce soit de grandes choses, il est juste bon de se concentrer sur les choses positives.

5.Utilisez votre temps libre pour planifier certains objectifs que vous aimeriez atteindre l’année prochaine

Beaucoup de gens établissent des résolutions pour le nouvel an, mais beaucoup ne les respectent pas. Plutôt qu’une résolution, pensez à ce que vous aimeriez faire d’autre l’année prochaine, un voyage quelque part, commencer un nouveau sport ou un nouveau passe-temps (apprendre une nouvelle langue, etc).
Faites cette liste en gardant à l’esprit que ces résolutions doivent être détachées de votre projet bébé.
Cela vous permettra de vous concentrer sur autre chose et à avoir une impression de contrôle sur votre vie.

6. Donnez-vous la permission de manquer des événements que vous trouverez difficiles

Par exemple une fête entre amis où il y aura beaucoup de bébés / amis qui vous demanderont quand vous aurez un bébé. Si votre famille proche sait que vous avez du mal à concevoir, vous pouvez expliquer que vous trouvez ces événements difficiles à vivre et que vous préférez passer votre tour pour cette fois-ci.
Gardez en tête que vous devez faire ce qui est le mieux pour vous. Vous avez peut-être eu une année vraiment difficile et être avec des bébés et des enfants est la dernière chose dont vous avez besoin pour votre santé mentale.  Votre famille peut s’énervera sûrement, mais elle finira par s’en remettre.

7.Concentrez-vous sur les autres

Il est très important de prendre soin de soi à Noël, mais aider les autres est un aussi excellent moyen de se sentir bien, de rester occupée et de faire du bien dans la vie de quelqu’un d’autre. Vous pourriez par exemple rendre visite à une personne âgée ou seule à Noël, aider un organisme de bienfaisance ou emballer des cadeaux pour la croix rouge.

8. Utilisez votre réseau de soutien(s)

Si vous passez une mauvaise journée, appelez un ami ou un membre de la famille qui vous comprend et dites simplement que vous vous sentez triste et que vous avez juste besoin de réconfort ou d’une oreille attentive. Il existe aussi des groupes de soutien en ligne comme notre groupe Facebook les fivettes.

Pour les soirs de réveillon et jours de fêtes :

9.Organisez les repas de fête chez vous

Oui ça peut sembler contre intuitif mais cela présente plusieurs avantages :
-Vous gardez le contrôle sur le déroulé de la soirée
-Vous serez toujours occupés et aurez de bonnes excuses pour vous « extraire » de situations gênantes.
-Vous montrez au reste de la famille qu’il n’est pas nécessaire d’avoir des enfants pour vous impliquer dans les fêtes.

10.Soyez prêt à faire face aux annonces de grossesse

Les réunions de famille sont le lieu des annonces de grossesse, qu’elles soient directes (annonçant littéralement la grossesse) ou indirectes (entrer dans la maison en vêtements de maternité et un gros ventre). Il est loin d’être facile de faire face aux annonces de grossesse lorsque vous essayez de devenir enceinte.
Même si vous êtes heureux pour votre ami ou un membre de votre famille, cela peut toujours faire mal. Une annonce de grossesse inattendue peut vous faire offrir des félicitations tendues et lutter contre l’envie de pleurer.  Ne vous sentez pas coupable de ces sentiments de tristesse, mais préparez-vous à cette éventualité.

11.Cachez-vous dans la salle de bain pendant quelques minutes au besoin

Si vous en avez assez ou si vous avez simplement besoin d’un endroit pour pleurer ou respirer, pensez à vous isoler dans la salle de bain pendant un moment. Personne ne sait pourquoi vous êtes là, et la porte se verrouille, ce qui en fait un endroit parfait.
Vous pouvez faire couler l’eau dans l’évier si vous ne voulez pas que quelqu’un vous entende pleurer. (Bien que si votre famille est naturellement bruyante, ce ne sera pas un problème!)
Parfois, vous ne pouvez tout simplement pas retenir les larmes. Alors laissez tomber. Pleurez , lavez ton visage, et sortez comme si de rien n’était

12. Sachez esquiver la question «Quand agrandirez vous la famille ? » en anticipant

Vous aurez toujours un membre de la famille ou un ami bien intentionné (mais pas subtil) qui posera cette question lors des réunions de famille.
Pensez d’avance à une réponse toute faite afin de pouvoir répondre et passer rapidement à autre chose. Quelque chose de simple comme «tu seras le 1er informé lorsqu’il y aura une bonne nouvelle».

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This