Choix de page

La FIV classique

Synonymes 

  • FIVETE (Fécondation In Vitro et Transfert d’Embryon)
  • FIV conventionnelle
  • FIV Standard
  • FIV Traditionnelle

 

Principe 

fiv classique

La FIV classique est d’un point de vue historique la 1ère technique utilisée puisqu’elle consiste à se dire que si la fécondation ne peut se faire dans l’appareil génital féminin, elle peut se faire en laboratoire dans des coupelles de verre.

Ainsi en 1975 deux premières grossesses ont été obtenues chez l’être humain sans aboutir à aucune naissance. C’est en 1978 qu’est née le premier « bébé éprouvette » Louise Brown en Angleterre et en 1982 en France avec Amandine.

Le choix du médecin entre une FIV Classique et une FIV ICSI dépend essentiellement de la qualité du sperme recueilli. 

En effet, la  mobilité, la structure des spermatozoïdes permettra ou non le processus d’interaction gamétique, à savoir la traversée de la zone pellucide et de fusion.

Si le nombre de spermatozoïdes est insuffisant ou que la structure spermatique ou la mobilité est altérée, le recours à une FIV ICSI est requis.

En pratique

La différence entre une FIV Classique et une FIV ICSI, c’est le mode de fécondation.

 

 

fivclassique

Ovocytes inséminés par des spermatozoïdes

 

fiv classique (2)

Insémination de spermatozoïdes près des ovocytes

Autour de chaque ovocyte recueilli sont déposés environ 50 000 spermatozoïdes.Immédiatement après, la boîte de culture contenant ces ovocytes et les spermatozoïdes vont dans un incubateur à 37° jusqu’au lendemain matin. Dans la boite de culture se trouve un liquide nutritif afin d’optimiser les chances de fécondation.

La FIV classique présente le grand avantage que les gamêtes s’étant « choisies mutuellement », la sélection demeure « naturelle ».

Pour que le succès soit atteint, il faut donc que l’un d’entre eux parvienne à franchir les enveloppes naturelles qui entourent et protègent l’intérieur de l’ovule, soit essentiellement la zone pellucide et la membrane plasmique.

Le lendemain matin tous les ovocytes inséminés font l’objet d’un examen individuel attentif afin de voir si la fécondation a eu lieu.

Le taux de fécondation n’est néanmoins pas connu à l’avance et il peut arriver que même malgré un nombre élevé d’ovocytes, aucun n’ait été fécondé. Dans ce cas précis, la biologiste proposera certainement d’opter pour une FIV ICSI.

Voici un schéma détaillant ce processus :

Schéma d'une fécondation in vitro classique

Et une très belle vidéo de Procrealis :

 

1 Commentaire

  1. kouamé Awa Patricia

    merci pour toutes ces informations qui m’ont bien plues et élargies mon champ de connaissances.

    Réponse

Laissez un commentaire !

Share This