Choix de page

Les examens de l’homme

Les examens de l’homme

L’andrologue

L’andrologue est pour l’homme, ce que la gynécologue est à la femme.C’est le médecin spécialiste des pathologies de l’appareil génital de l’homme, et il est donc à même de traiter l’infertilité masculine. Il se peut donc que lors de votre parcours en PMA, vous soyez orienté vers un andrologue.

En général, une échographie testiculaire est faite afin de détecter puis de traiter d’éventuelles varicocèles testiculaires (dilatation des veines du cordon spermatique).

Les examens chez l’homme sont par définition plus limités que chez la femme :

 

L’analyse du sperme

Salle recueil sperme 2L’abstinence doit être de 3 à 5 jours, il est nécessaire de signaler tout épisode de fièvre récent (moins de 3 mois).

Il est enfin conseillé d’uriner abondamment avant le prélèvement afin de nettoyer l’urètre et ainsi éliminer d’éventuels microbes qui perturberaient l’examen.

Après avoir uriné, il faut procéder à un lavage soigneux des mains et du gland avec une solution bactéricide.

Spermogramme

Permet d’évaluer :

– le volume de l’éjaculat.

– le nombre de spermatozoïdes par ml : c’est la numération. En moyenne de 80 à 100 millions chez les hommes féconds. En dessous de 15 millions/ml les difficultés commencent.

– la mobilité des spermatozoïdes, c’est à dire le pourcentage d’entre eux capables de progresser du vagin à la trompe pour féconder l’ovocyte. Elle ne doit pas être inférieure à 40% la première heure.

– la numération des cellules rondes, c’est à dire des cellules qui n’ont pas, comme le spermatozoïde, la possibilité d’être mobiles: ce sont soit des globules blancs, témoins d’une infection de la voie génitale, ou des cellules issues du testicule mais qui ne sont pas devenues des spermatozoïdes, témoins d’une anomalie de la production des spermatozoïdes (spermatogénèse).

– la vitalité des spermatozoïdes, c’est à dire le pourcentage d’entre eux qui sont des cellules vraiment vivantes.

– la présence d’agglomérats de spermatozoïdes sur des globules blancs, témoin d’une possible infection du sperme

– la présence d’agglutinats de spermatozoïdes les uns sur les autres, le plus souvent due à l’existence d’anticorps anormalement produits par le patient contre ses propres spermatozoïdes.

 1-spermogramme

Valeurs normales des paramètres du spermogramme

MesureNorme
Volumesup ou égal à 2,0 ml
pH7,2 - 8,0
Concentration des spermatozoïdessup ou égal à 20 x 106/ml
Nombre total des spermatozoïdessup ou égal à 40 x 106
Mobilité (1 heure après l'éjaculation)sup ou égal à 50% mobilité progressive
Mobilité (3 heures après l'éjaculation)sup ou égal à 30% mobilité progressive
Morphologiesup ou égal à 50% morphologie normale
Vitalitésup ou égal à 75% spermatozoïdes vivants
Leucocytesinf à 1 x 106/ml
Zinc4-14 µmol/éjaculat
Fructose25-103,9 µmol/éjaculat
Carnitine0,8-2,85 µmol/éjaculat

Valeurs de référence selon l’OMS (2010)

NatureValeur
Volumesup ou égal à 1,5 ml
Concentration des spermatozoïdessup ou égal à 15 millions/ml
Mobilité (1 heure après l'éjaculation)sup ou égal à 40% de mobilité totale
Morphologiesup ou égal à 15% morphologie normale
Vitalitésup ou égal à 60% spermatozoïdes vivants
Leucocytesinférieur ou égal à 1 million/ml

Quelques définitions

PathologieCaractéristiques
Oligozoospermie< 40 mio de spermatozoïdes/éjaculat
Asthénozoospermie< 50% de spermatozoïdes mobiles après 60 min. ou < 30% après 180 min.
Tératozoospermie< 50% de spermatozoïdes normaux
Azoospermieabsence de spermatozoïdes dans l’éjaculat
Aspermieabsence d’éjaculat
Hyperspermievolume supérieur à 6 ml
Hypospermievolume inférieur à 2 ml
Nécrozoospermiepas de spermatozoïdes vivants
Hémospermieéjaculat contenant du sang
Leucospermieéjaculat contenant ³ 1 mio/ml de leucocytes
Pyospermieéjaculat contenant du pus
Globozoospermiespermatozoïdes à tête ronde et sans acrosome

Zoom sur l’asthénozoospermie

Spermoculture

Permet de rechercher la présence de germes via une mise en culture du sperme.

L’infection est reconnue à partir de 1000 bactéries/ml .

En fonction de la bactérie décelée (ex : chlamydia) un traitement antibiotique peut être prescrit.

Spermocytogramme

Evalue la forme

spermeLes anomalies de forme peuvent toucher la tête du spermatozoïde, qui contient les chromosomes paternels et qui va reconnaître l’ovocyte : ce sont les plus pénalisantes pour l’obtention d’une grossesse.

Elles peuvent aussi toucher le flagelle, qui permet au spermatozoïde d’être mobile : elles aussi sont un facteur de stérilité.

Un pourcentage de formes anormales excédant 85% risque d’entrainer une diminution du taux de fécondation. 

2-qualite-du-sperme

Défragmentation de l’ADN

spermatozoides

La fragmentation de l’ADN, fait référence à des ruptures et des lésions dans le matériel génétique du spermatozoïde.   Plus  le nombre de  lésions est élevé, moins  les probabilités que se produise une grossesse à terme seront élevées.

Qu’est-ce qui fait que  l’ADN du spermatozoïde s’abîme ?

Sélection  inefficace  : Dans certains cas les spermatozoïdes et leurs cellules pro génitrices souffrent d’altérations de type génétique qui ont  pour  résultat  des  ruptures  de  l’ADN.  Ces  spermatozoïdes  abîmés  sont  généralement sélectionnés  et  éliminés,  mais  si  le  mécanisme  de  sélection  fait  défaut,  des  spermatozoïdes apparaissent avec l’ADN fragmenté dans l’éjaculat.

Maturation incorrecte : Le processus de maturation des spermatozoïdes comporte l’empaquetage de  la  chromatine  nucléaire  et  l’acquisition de  la mobilité  spermatique. Si  ce  processus n’est pas réalisé correctement, des lésions peuvent se produire dans l’ADN spermatique.

 

Dans  quels  cas  le  test  de  fragmentation  de  l’ADN  spermatique  est-il  indiqué  ?

Ce  test  est recommandé dans les cas suivants :

– Infertilité  de  cause  inconnue

– Après  échecs  répétés  des  techniques  de  reproduction  assistée

– Cas où une mauvaise qualité embryonnaire a été observée

– Patientes qui ont soufferts de fausses couches à répétition.

Valeurs usuelles provisoires :

➔ inf. à  3 % de l’ADN : sperme de bonne qualité

➔entre 20 et 30 % de l’ADN : sperme hétérogène

➔sup. à  30 % de l’ADN sperme très altéré

 

 

Décondensation de la chromatine

La condensation (compaction) de la chromatine du spermatozoïde est nécessaire à la protection du génome paternel au cours du transit du spermatozoïde dans les voies génitales ainsi que dans les différentes phases de progression au cours de lafécondation.

La stabilité de la chromatine  » test de décondensation  » est évaluée in vitro par des méthodes cytochimiques et biochimiques. Cette technique permet de mettre en évidence des modifications du contenu nucléaire en rapport avec l’expression du pouvoir fécondant des spermatozoïdes humains

 

Test de migration survie

Synonymes :

Test de capacitation survie

Test d’aptitude à une assistance médicale à la procréation

Demandé généralement dans le cas d’une altération des paramètres du sperme, c’est un véritable examen de passage car le biologiste va recréer en laboratoire les différentes situations rencontrées dans l’appareil génital féminin afin de sélectionner les plus mobiles et les plus normaux. Pour cela, ils sont déposés dans un milieu de culture, puis passent par une centrifugeuse. Le nombre de spermatozoïdes obtenus à l’issue de cette sélection permet d’en tirer des conclusions.

 

M.A.R TEST

Il permet la détection des anticorps anti-spermatozoïdes (ACAS)

Les anticorps anti-spermatozoïdes sont des classes IgA et IgG.

Les IgA semblent être responsables de l’infertilité immunologique (environ 8% des cas d ‘infertilité masculine).

La présence d’IgA en absence d’IgG est très rare, ce qui permet une détection de routine basée sur les IgG anti-spermatozoïdes.

En cas de présence d’anticorps IgG, il est recommandé de procéder à une détection des anticorps IgA.

 

Les dosages hormonaux

Permettent de comprendre l’origine de certaines défaillances. Ils ne sont pratiqués que pour déterminer l’origine d’un mauvais spermogramme

L’Hormonne Folliculo-Stimulante (FSH)

La testostérone

La prolactine

Le test Pre IMSI

grades-imsiLorsqu’une FIV IMSI est envisagée, un test pré imsi peut être demandé. Il vise à évaluer les spermatozoides aavec le même microscope que celui qui servira lors de la FIV. Si l’évaluation confirme qu’un nombre élevé de spermatozoides est de mauvaise qualité ( la qualité est exprimée par des grades, du meilleur le 1, au moins bon, le 4), le recours à la FIV IMSI sera confirmé.

 

L’analyse génétique

Le caryotype

DPIUne simple prise de sang suffit.

Demandé en cas d’insuffisance spermatique car les hommes ayant peu de spermatozoïdes normaux sont sujet à 5 fois plus d’anomalies chromosomiques.

Le chromosome se composant d’ADN, il a en lui toutes les informations qui conditionnent un être humain. Le généticien va observer les 23 paires de chromosomes qui le caractérisent. Il va vérifier que ce nombre correspond à la normalité et surtout que leur composition est correcte.Le résultat sera envoyé directement à votre médecin , lequel vous le commentera.

L’analyse FISH des spermatozoïdes 

C’est l’équivalent du caryotype mais pour les spermatozoïdes.

Le FISH (Hybridation fluorescente in situ) des spermatozoïdes permet d’étudier le nombre de chromosomes contenus dans les spermatozoïdes et de vérifier qu’ils sont pourvus du bon matériel chromosomique.
Si des anomalies sont détectées, le risque de transmission à la descendance est alors abordé.

Au cas où une anomalie génétique serait décelée, une FIV DPI peut être recommandée.
Par contre, en cas d’oligo-astenozoospermie sévère (OATS), elle est difficile à réaliser en raison de la faible concentration spermatique.

 

Ce test est indiqué dans les cas suivants :

-Échecs d’implantation

-Fausses couches à répétition

-Patients soumis à chimio ou radiothérapie

-Patients souffrant d’oligo ou de terato-astenozoospermie sévère

Ce test n’est pas remboursé et demande un certain temps. Le coût est d’environ 120€. Voici la liste des laboratoires français qui le proposent :

Liste laboratoires

PARIS Laboratoire d’Eylau 55 rue St Didier / 75116 Paris Tél : 01.41.43.96.00 Site : http://www.laboratoire-eylau.fr LYON  Clinique du Val d’Ouest 39 chemin de la Vernique / ECUILLY Tél : 04 72 19 31 65 Site : http://www.cliniqueduvaldouest.com/nos-specialites/vous-souhaitezun-enfant/assistance-medicale-a-la-procreation-institut-rhonalpin/ Laboratoire BIOMNIS 19 Avenue Tony Garnier 69007 Lyon Tél : 04 78 72 39 89 Tél : 04 72 80 10 13 Site : http://www.biomnis.com/index.php MARSEILLE Institut IMR à Marseille Laboratoire 6 rue Rocca 13006 Marseille Tél : 04 91 16 79 16 Site : http://www.imr-marseille.com/index.php LILLE Laboratoire Biolille 17 Rue de la Digue/ BP 117 59016 LILLE Tél : 03 20 40 42 24 Site : http://www.biolille.fr/

Laissez un commentaire !

Share This
837ff83303b08258a50903d684799684OOOOOOO