Choix de page

Éclosion assistée (Assisted Hatching)

Résumé

Technique  qui consiste en la réduction et l’ouverture d’un petit orifice sur la couverture (zone pellucide) qui entoure l’embryon pour favoriser sa sortie et l’ implantation dans l’utérus de la femme.

Définition et mise en œuvre

 

hatching3Suite à leur transfert, les embryons continuent à se développer dans l’utérus pour qu’ait lieu la grossesse approximativement après 5 ou 6 jours. Lorsque l’embryon atteint le stade de blastocyste il doit éclore de son enveloppe externe (que l’on appelle zone pellucide) de façon à ce que les cellules de l’embryon puissent entrer en contact direct avec les cellules qui tapissent l’utérus. C’est la nidation.
Un blastocyste est un petit groupe de cellules qui se développent pour remplir cette zone et créer une pression suffisamment importante afin que la zone se rompe et permette au blastocyste d’éclore naturellement.
Des échecs d’implantation peuvent ainsi être dus à la difficulté du blastocyste à éclore.

Ceci peut être du a l’épaisseur de la zone pellucide (l’enveloppe externe de l’embryon) qui présenterait un aspect plus épais ou plus dur que normal.
L’éclosion assistée est une procédure de laboratoire qui a été développée en 1990. Elle est destinée à favoriser le processus d’éclosion en perçant un petit trou dans la zone pellucide de l’embryon.

hatching2A J3, l’embryon est maintenu en place en utilisant une pipette de précision et l’ouverture est créée dans la zone pellucide soit avec un rayon laser infrarouge soit avec une solution acide, l’embryon est ensuite nettoyé, cultivé et remis en culture dans l’incubateur jusqu’au moment du transfert. Il est à noter que cette technique est également utilisée dans le cas des embryons créés à partir d’ovocytes congelés.

L’éclosion assistée par laser nécessite moins de manipulations de l’embryon que les autres méthodes, est plus rapide que les autres méthodes, et par conséquent, l’embryon passe moins de temps à l’extérieur de l’incubateur.

Cette technique est bien évidemment pratiquée uniquement sur les embryons qui sont destinés au transfert.

Pour qui ?

• Chez les femmes d’âge avancé présentant des niveaux d’hormones FSH élevés au 3ème jour.
• Si les embryons obtenus sont de mauvaise qualité (fragmentation excessive ou faible vitesse de division cellulaire)
• Embryons qui présentent une coquille externe épaisse (zone pellucide est enflée).
• Après plusieurs échecs de Fécondation In-Vitro.

Quels sont les avantages et les résultats ?

Certaines études publiées ont montré que les taux de grossesse pour les procédures de FIV avec éclosion assistée sont supérieurs aux FIV sans éclosion assistée. Cependant il n’existe pas d’étude formelle démontrant un avantage à l’utilisation en routine de ce procédé.
Il est par contre possible d’endommager les embryons avec l’éclosion assistée. Elle doit donc être faite par des embryologistes correctement formés.
Les taux réels de grossesse et de naissance vivante observés dans un centre de PMA donné vont varier selon la technique d’éclosion utilisée, la qualité générale du laboratoire, la compétence de la personne qui effectue l’éclosion, les compétences de transfert d’embryon du médecin, et d’autres facteurs.
De prime abord l’éclosion assistée semble donc bénéfique, mais de nombreux embryologistes soulignent le risque important de destruction de cellule et donc l’annulation pure et simple de la FIV.

De plus des études ont démontré une augmentation du taux d’implantation et du taux de grossesse mais malheureusement le taux de naissances lui n’a pas augmenté.

Combien ça coûte ?

Le coût est d’environ 300€.

Vidéos

 

Laissez un commentaire !

Share This
1c4efe820cd9ebc922e6c4ddfacc30d1pppp