Choix de page

L’accréditation ISO des cliniques et centres de PMA

Certaines cliniques mettent en valeur leur accréditation ISO. Cette certification est au-dessus des réglementations mises en place par leur pays. L’Organisation Internationale de Normalisation (en anglais, International Organization for Standardization) est basée à Genève.

Voici un extrait de leur site web : « Une norme est un document qui indique les exigences, spécificités et directives ou caractéristiques qui peuvent être systématiquement utilisées pour s’assurer que les matériaux, les produits, les processus et les services sont adaptés à leur but ».

ISO 9001 :2015

C’est l’une des certifications ISO les plus fréquentes et une norme relative au système de management de la qualité. Cette norme permet à une organisation de prouver que ses produits et services sont en adéquation avec les exigences des clients, et que la qualité est sans cesse améliorée. C’est la seule norme ISO à être certifiable. Une correction mineure a conduit à la publication de la norme ISO 9001 :2009.

https://www.iso.org/fr/standard/62085.html

ISO 15189 :2012

Cette norme ISO est la plus pertinente pour les laboratoires médicaux. Ces derniers l’utilisent pour développer un système de management de la qualité et pour évaluer leurs capacités et compétences en matière de gestion de laboratoire médical. Cette norme est également certifiable.

https://www.iso.org/fr/standard/56115.html

 

ISO 14001 :2015

C’est une autre norme ISO parfois mise en avant par les cliniques de FIV. Cette norme précise qu’une organisation doit mettre en œuvre une politique qui respecte les obligations légales et les autres conditions relatives aux aspects environnementaux.

https://www.iso.org/fr/standard/60857.html

 

L’intérêt d’être certifié

Une certification ISO est la preuve d’une approche professionnelle et responsable du champ de la médecine reproductive, ce qui est particulièrement important dans le laboratoire. Il est également bénéfique pour toute la clinique d’appliquer activement des principes de management de la qualité, démontrant ainsi son engagement à s’améliorer en continu.

Si certaines cliniques n’ont pas encore la certification ISO, elles doivent toutes obéir aux réglementations en vigueur dans leur pays avant d’être dotées d’une accréditation. Vous pouvez donc partir confiant : même sans certification ISO, les cliniques exercent toutes dans un cadre juridique strict.

Laissez un commentaire !

Share This