Sélectionner une page

PMA et anxiété, et si l’hypnose pouvait vous aider ?

Depuis que vous êtes entrée dans le parcours de la PMA, l’anxiété vous ronge. Vous dormez mal, vous vous sentez stressée en permanence et vous avez une peur sourde dans la poitrine. L’hypnose peut peut-être vous aider à lâcher la pression d’un transfert, augmenter vos visualisations positives et dépasser vos blocages inconscients.

Lâcher la pression d’un transfert

Petites boules d’espoir qui flottent dans de l’azote. Autant de rêves et de projets qu’on a peur de voir se briser en cas d’échec. Un transfert soulève énormément de pression, d’anxiété et de stress. Le transfert apparaît soudain comme une menace potentielle. Et le corps à trois façons de réagir à une menace potentielle : s’enfuir, la combattre ou se figer. Tout est fait pour activer le système sympathique et permettre d’apporter plus d’énergie aux muscles qui seront utilisés pour combattre ou s’enfuir. Ce transfert de ressources en oxygène et en sang se fait au détriment des autres organes. Quand on est stressé, le corps est tendu. Quand le corps est tendu, il reçoit moins bien ce qu’on lui donne.

Et si ce nœud dans le ventre vous affectait dans son ensemble ? Atteindre un état de détente et de relaxation profond vous permet d’être en meilleure disposition.

Avec une hypnothérapie, il est possible d’apprendre l’auto-hypnose afin d’être complètement autonome. Le jour de votre transfert, vous pourrez ainsi choisir de le vivre sous auto-hypnose afin de rester dans un état de conscience modifié qui vous empêchera de vous laisser envahir par le stress.

Augmenter les visualisations positives

“ Je ne peux pas me voir enceinte. J’ai trop peur. Trop peur que ça échoue.” Cette phrase, anodine, lorsqu’elle est répétée en boucle dans l’inconscient finit par devenir une vérité à part entière. Vous avez peur, vous intériorisez la peur et l’angoisse vous empêche d’imaginer une réalité alternative.

Avec des visualisations positives, vous pouvez vous projeter vers celle que vous voulez être. Et inconsciemment, vous adopterez cette réalité comme une éventualité. Les choses seront plus facilement accessibles dès lors que vous leur donnerez la possibilité d’exister. Ne serait-ce que dans votre tête.

Lors d’une hypnothérapie, il est possible de laisser de la place à l’image mentale de la mère que vous voulez être dans votre inconscient. Celle qui existe loin des FIV, embryons, stimulations, blastocystes, TEC et tout ce parcours du combattant de la PMA. Celle qui peut tenir son bébé dans ses bras et savourer son bonheur. Plus vous laisserez de la place à cette personne, plus vous lui donnerez la possibilité d’exister dans votre vie.

Dépasser les blocages inconscients

Pourquoi vous ? Pourquoi ne pouvez-vous pas donner naissance naturellement ? S’agit-il de mauvaises relations avec votre mère ? D’un coup du sort ? De traumatismes passés ? Peu importe l’histoire qui fait écho dans votre tête, cette dernière lève toute une muraille de blocages inconscients. Tant que ces derniers sont en place, une part de vous s’agrippe désespérément à ce qu’ils représentent.

Prendre le temps pour soi, de faire le tri dans son inconscient et de laisser aller tout ce qui doit s’en aller est une bonne façon de retrouver la sérénité qui vous permettra de mieux vivre votre transfert.

Avec une hypnothérapie, vous pouvez prendre le temps de régler les problèmes que vous aviez laissé dans la cave de votre esprit. Les laisser s’exprimer dans une thérapie brève orientée solution. Vous n’avez pas le temps ou l’envie de faire une psychothérapie longue. L’hypnothérapie est là pour vous aider, non pas à creuser l’origine du problème mais à le résoudre avec vos ressources intérieures.

Par Cléa Jordier, hypnothérapeute certifiée et validée par le réseau Medoucine.

Laissez un commentaire !

Share This