Choix de page

Sophrologie PMA et FIV

Pourquoi la Sophrologie ?

Sylvie Bayol sage-femme en Centre Hospitalier, Sophrologue Caycédienne Master Spécialiste Branche Clinique – Directrice du Sophrocentre Caycédien de Toulouse et Présidente de l’Association « Sophrologie Détente, l’instant Mieux-Etre », témoigne :

« Choisir la Sophrologie Caycédienne dans un parcours de FIV,c’est opter pour un accompagnement humain de qualité qui s’adresse à l’être dans toutes ses dimensions : corporelle et organique, affective et émotionnelle, mentale et existentielle. C’est se donner la chance de transformer l’épreuve de la PMA en opportunité de découverte de soi, de ses ressources, de conquérir la confiance et l’espoir, et de bâtir positivement l’avenir du couple dans le respect des valeurs personnelles de chacun. C’est trouver le précieux d’une méthode qui révèle en soi de belles capacités, des sentiments profonds de vitalité, des instants positifs de bien-être dans une période de sa vie où la société, l’entourage, les salles d’attente nous rappellent à notre incapacité à donner la vie, nous conduisent parfois à la perte de sens d’une vie à deux quand la création d’une famille se fait cruellement attendre ».

Qu’est-ce que la Sophrologie Caycédienne ?

Le terme Sophrologie a été créé en 1960 par le Professeur CAYCEDO, neuropsychiatre d’origine colombienne. Son étymologie vient du grec ancien : Sos = paix, harmonie, sérénité – Phren = esprit, conscience, cerveau – Logos = discours, science, étude.

C’est une méthode de relaxation physique et mentale qui renforce la présence du corps à la conscience : prendre conscience de soi, de ses tensions corporelles, de ses sensations agréables et aussi de ses émotions au moment où elles se présentent.

La sophrologie est une pratique accessible à tous, qui repose sur des exercices simples et faciles à mettre en œuvre, basés sur la respiration, la détente musculaire, la pensée positive. Elle se pratique assis et/ou debout en présence du sophrologue, qui adapte les séances en fonction de vos objectifs et vous guide jusqu’à votre autonomie visée.

C’est une discipline adaptable à son quotidien. Au fil des séances, elle apporte rapidement un « mieux-être », permet d’accroître son énergie et son tonus, améliore ses capacités personnelles, tout en dynamisant sa personnalité. Elle renforce et stabilise la confiance en soi, harmonise le physique et le mental, développe l’optimisme, permet de faire des projets à tout âge en offrant une résilience possible dans les circonstances difficiles de la vie.

On peut dire que la Sophrologie Caycédienne est donc une discipline qui aide chacun à développer une conscience sereine au moyen d’un entrainement personnel fondé sur des techniques de relaxation et d’activation du corps et de l’esprit. La pratique régulière de la Sophrologie avec un professionnel, puis de façon autonome permet ainsi à chacun (e) d’optimiser ses capacités.

« La Sophrologie est un outil d’harmonie avec soi que l’on s’approprie pour la vie … » nous confie le Docteur Natalia Caycedo psychiatre présidente de l’Académie Internationale de Sophrologie : SOFROCAY. http://www.sofrocay.com/

banniere sophrologie pma fiv

Comment se déroule une séance ?

– Dans une pièce sans fond sonore particulier ni parfum d’ambiance.

Assis sur une chaise ou en position debout, dans une tenue vestimentaire ordinaire, yeux fermés ou ouverts.

Après une étape informative sur ce qu’est la sophrologie et l’écoute attentive de vos besoins, le sophrologue sélectionne avec soin et adapte pour vous les techniques des 12 Degrés de la Relaxation Dynamique de la Méthode Caycedo. Il pratique la séance avec vous et vous guide d’une voix calme.

Sophrologie FIV PMA (1)

Les techniques sont axées sur des exercices respiratoires, des postures et mouvements corporels combinés à des exercices de pensée positive, de programmation dans le futur et de mobilisation de nos souvenirs positifs.

Sophrologie FIV PMA (7)

En fin de séance, le sophrologue vous invite à un partage oral ou écrit, de ce que vous aurez ressenti et éprouvé pendant la pratique. Un auto-entrainement est recommandé entre chaque rendez-vous, avec les pratiques enregistrées pendant la séance et remises en fin de rdv.

Pourquoi s’orienter vers la sophrologie ?

– Trouver une écoute bienveillante, un soutien efficace, un accompagnement humain adapté à chaque étape durant le parcours long, laborieux, souvent éprouvant de la PMA

– Apprendre la gestion du stress, de la douleur avec des techniques concrètes faciles à refaire à tout moment car étant basées sur la respiration présente en nous

– Apprendre la gestion des surcharges émotionnelles vécues au cours de leur parcours PMA : la peur, la déception, la tristesse, la frustration ou la colère

– Retrouver des forces et l’énergie pour continuer après un échec ou plusieurs échecs

– Retrouver optimisme et confiance en soi avec le Principe d’Action Positive de la Sophrologie et savoir adopter des attitudes plus positives telles que la satisfaction, la motivation, la persévérance… pour se donner la chance d’une réussite potentielle et d’un meilleur vécu quelle que soit l’issue du parcours de PMA.

– Prendre soin de son corps, économiser son énergie alors qu’on vit des examens médicaux invasifs et améliorer sa qualité de vie (sommeil, addictions)

Réinvestir positivement son corps pour la femme souvent « mal dans son corps » et restaurer l’estime d’elle-même et réciproquement pour un homme stérile qui peut se sentir « coupable de ne pouvoir rendre sa conjointe enceinte »

Prendre soin de son couple grâce à des techniques corporelles et mentales qui s’adressent aussi bien aux femmes qu’aux hommes souvent oubliés des protocoles médicaux, les rendant autonomes vers un mieux-être sur le plan personnel et surtout privé de la relation de couple.

– Se préparer à l’étape de la ponction d’ovocytes pour elle et au recueil de sperme pour Lui constitue en soi une démarche active, valorisante, pleine de sens, porteuse d’espoir, mettant le couple « en marche – ensemble » dans leur projet de PMA quand bien même ils n’en sont encore qu’au stade des formalités administratives et des rendez –vous préliminaires.

– L’approche sophrologique se révèle d’un soutien très utile pour la cohésion du couple dans cette épreuve où très souvent c’est la femme « seule » qui est le plus accompagnée.

Voici quelques exemples des raisons pour lesquelles ils et elles confrontés au parcours de FIV sont venus découvrir et pratiquer la sophrologie caycédienne dans le cabinet de Sylvie Bayol :

– Besoin d’une aide psychologique pour trouver des ressources et la force de continuer en situation d’échecs répétés

– Besoin de se faire aider par « un professionnel » pour vivre mieux le parcours de la PMA

– Face à un sentiment grandissant de panique, se préparer – dans l’urgence – au tout premier examen gynécologique, une hystérosalpingographie, incontournable du bilan d’infertilité, l’examen de référence pour évaluer la perméabilité tubaire, indispensable pour que la rencontre entre les spermatozoïdes et l’ovocyte puisse avoir lieu.

– Dépasser l’appréhension des examens gynécologiques dans un environnement hospitalier (multiplicité des intervenants, présence d’internes, d’étudiants), et surmonter la peur du corps médical

– Gestion du stress déclenché par les injections (piqûres, intra-musculaires)

– Vaincre sa pudeur lors des examens gynécologiques nécessaires (ponction des ovocytes au bloc opératoire en présence d’une équipe médicale)

– Retrouver une qualité de sommeil perdue durant le long parcours de FIV

– Vivre mieux la période d’après transfert des embryons, dans l’attente des résultats

– L’envie chez certains compagnons de faire des pratiques en couple après avoir constaté le mieux –être chez leur compagne ce qui a été incitateur pour découvrir la sophrologie en couple.

– Les hommes aussi, moins enclins a consulter que les femmes et peu expansifs sur leur ressenti, ont besoin également d’aide et se montrent réceptifs aux techniques sophrologiques. Les enregistrements audio transmis par le sophrologue peuvent être faits à deux à la maison et apporter ainsi détente et bien-être propice à l’harmonie du couple durant le cheminement de la PMA.

sophrologie caycedienne pma fiv

A quel moment du parcours de PMA faut-il avoir recours à la sophrologie et quelles sont les techniques utilisées ?

Lors de la constitution d’un dossier en vue d’un projet de PMA, un premier parcours long, semé d’étapes successives

L’attente de l’acceptation du dossier représente une phase souvent interminable pendant laquelle le couple n’a rien d’autre à faire qu’attendre – passivement. Du premier contact téléphonique au Jour J de la ponction d’ovocytes, cela peut prendre largement plus de six mois à une année. Dans cette période, la sophrologie permet de trouver une façon d’être déjà actifs en entamant des techniques de respiration et de relaxation dynamique pour la détente corporelle et apprendre à être dans le présent plutôt que dans l’à-venir et anticiper anxieusement l’acceptation ou non de leur dossier et des étapes ultérieures.

Techniques utilisées :

Sophronisation de Base et toutes les Techniques axées sur la respiration

La Relaxation Dynamique du 1er degré, renforce la concentration dans l’instant présent pour vivre mieux son corps.

Après l’acceptation du dossier de PMA

C’est le moment idéal pour anticiper positivement et se préparer aux examens dès qu’ils sont programmés. On peut utiliser des techniques mentales de futurisation libre et de programmation positive dérivées de la Relaxation Dynamique du 2e degré. La technique de Sophro Acceptation Progressive constitue un outil primordial pour une préparation vraiment adaptée au compte à rebours que vit le couple. La femme peut se sentir ainsi active dès l’acceptation du dossier de PMA et dès la connaissance de la date du cycle de stimulation ovarienne. Cette technique prépare la femme avec « son schéma corporel et son corps » aux examens successifs à passer (échographies, bilans sanguins, cœlioscopie, hystérographie, …etc) jusqu’au Jour « J » de la ponction d’ovocytes pour elle et de recueil de sperme pour lui. La technique de SAP augmente sa confiance en elle et le seul fait de se projeter positivement, dans une démarche de réussite, la rend non seulement actrice dans ce parcours médical souvent subi (véritable parcours du combattant) ou course stressante contre le temps si l’âge limite est proche) mais aussi potentiellement capable de réussir : ce qui n’est pas rien quand on est plutôt dans le doute, l’échec ou une perte d’estime de soi.

Tout au long du parcours de FIV

– Des techniques de la Relaxation Dynamique du 3e degré vont permettre de réveiller tout le positif de la vie (souvenirs positifs vécus) et mobiliser toutes ces émotions positives inscrites en nous pour les revivre au présent avant de les projeter dans le futur.

– Le 4e degré de la Relaxation Dynamique permet de mobiliser, renforcer et développer les valeurs personnelles et les valeurs humaines telles que la Liberté : Liberté d’être, de penser, d’agir, quand on est dépendant et tributaire des techniques médicales et du corps médical pour un acte qui devrait être naturel et spontané = être enceinte ou offrir un enfant à sa compagne, la valeur évolutivité de son être qui ne se limite pas aux échecs passés de FIV précédentes ou de Fausses couches, mais qui offre de vivre le présent porteur d’espoir et permet d’oser espérer – oser un futur en formulant le souhait d’avoir un enfant, une descendance. La valeur Individualité permet à chaque homme, chaque femme confrontée à l’infertilité de leur couple d’être reconnu dans sa dignité d’être humain et de valoriser l’unicité de chacun pour augmenter l’estime de soi surtout si les bilans attestent de sa stérilité.

– Le sophrologue Caycédien peut utiliser enfin des techniques sonores (sons audibles ou prononcés mentalement) des 5e au 8 degrés de la Relaxation Dynamique Caycédienne pour mobiliser tout son potentiel génétique, potentialiser la Force du Vivant en soi présente au niveau cellulaire et de l’Energie de la Vie au niveau des chromosomes. L’énergie génétique – en puissance – en chacun, se révèle être un « potentiel extraordinaire » à vivre lors d’une séance de sophrologie pour aider autant la femme que l’homme confronté au problème d’infertilité et de stérilité. Avec la force de la pensée, l’activation spécifique VIPHI permet de retrouver une force intérieure, une vitalité, un bonheur cellulaire vital avec la belle sensation d’exister pleinement plutôt que de se sentir réduit à corps stérile et impuissant à donner la vie .

Après le transfert embryonnaire

La période la plus dure à vivre en PMA se situe peut-être après la réimplantation des embryons dans l’utérus, pendant les 15 jours qui suivent, jusqu’à l’absence de survenue des règles présumées à venir.

Il n’y a alors plus de RDV médical, de rencontre du tout avec le corps médical durant cette période de 15 jours : la femme passe du « tout » au « rien » : après une succession et un enchaînement rapproché d’examens pendant la première phase de son cycle jusqu’à la ponction des ovocytes.

Elle se retrouve seule, face à ses doutes, ses peurs, ses espoirs incertains, son anxiété peut-être.

Encore une fois l’outil sophrologique peut lui être grandement utile à ce moment-là : facile à pratiquer chez soi dans l’autonomie la plus totale.

Elle va savoir « quoi faire » pour se détendre, pour gérer son stress, ses peurs, « savoir quoi faire » durant ce temps d’attente difficile où l’espoir rime avec incertitude.

Dans l’attente du résultat, il y a la ressource d’agir en pratiquant les techniques clés pour être relaxée au maximum, la RDC 1 pour vivre son corps relâché dans le Présent et éviter de trop se projeter vers un avenir incertain à ce stade. Avec la SAP, elle a pu déjà se préparer à l’après- étape 1 de son projet : c’est à dire au lendemain de la « réussite de la ponction d’ovocytes et de la FIV ou ICSI ».

L’Après – PMA en cas d’absence de nidation et d’apparition des règles

L’entrainement sophrologique permet de ne pas vivre cela comme un « échec » total. Les sentiments de fierté personnelle et de joie d’être allés jusqu’au bout de la démarche de PMA seront activés.

L’accompagnement sophrologique constitue une aide précieuse pour faire le deuil de maternité, pour la résilience s’il s’agissait de la dernière tentative. Il permet de rebondir plus facilement et de façon positive face à cette expérience difficile et douloureuse à vivre.

Les Relaxations Dynamique du 2e cycle radical peuvent aider pour retrouver un sens à son existence sans enfant et vont être une aide pour la réorienter ailleurs que dans la maternité. En découvrant une nouvelle dimension spatio-temporelle de son schéma corporel, la femme peut trouver une issue positive à ce qui aurait pu être vécu comme une impasse : elle va découvrir une richesse intérieure par le biais de toute sa mémoire génétique, une Connaissance d’elle-même qui peut la combler dans ce manque de grossesse. Grâce aux moments vécus en sophronisation sources de paix et de sérénité salvatrices dans un tel contexte, une transformation peut s’opérer en elle, non liée à une grossesse, mais à la naissance d’une nouvelle dimension de son être avec une ouverture humaine aux autres.

Sophrologie FIV PMA (3)

Les Principaux bénéfices de la Sophrologie Caycédienne en PMA

« La pratique régulière sophrologique est vectrice de Sérénité et de Mieux-Etre. Elle peut se révéler une véritable solution intérieure aux difficultés rencontrées sur un plan personnel comme au niveau du couple »

  • Aide à vivre mieux la PMA, améliore la qualité de vie entre les différentes étapes et développe la résistance au stress (amélioration du sommeil, meilleure récupération physique, contrôle des accès d’irritabilité, angoisse, colère, tristesse)
  • Aide à gérer le stress et la douleur lors des examens médicaux (injections, ponctions, échographies)
  • Montre son efficacité pour savoir trouver des forces et de la sécurité en soi en situation d’épreuve personnelle que ce soit sur un plan physique ou psychologique même dans l’urgence, la veille de l’examen médical. (injections, hystérographie, ponction d’ovocytes, transfert d’embryon).
  • Permet d’acquérir plus de confiance, d’estime de soi-même et d’optimisme, pour vivre de façon plus sereine les différentes étapes du parcours PMA, surtout après avoir vécu plusieurs tentatives ayant échoué.
  • Offre la possibilité de prendre conscience de ses ressources intérieures, d’optimiser ses capacités de façon autonome, ce qui permet de s’impliquer activement dans l’étape de la conception au lieu de subir uniquement la médicalisation de la fécondation.
  • Renforce les attitudes positives (motivation, persévérance, satisfaction, anticipation positive, optimisme)
  • Invite à s’éveiller au précieux de la vie en soi dans une démarche de responsabilisation de sa santé en cas de sevrage tabac, la consommation de tabac pouvant être une des causes possibles de l’infertilité masculine.
  • Savoir s’adapter plus facilement à l’environnement médical auquel on se retrouve confronté
  • Renforcement des liens affectifs dans le couple et consolidation de la relation de couple pouvant être mise à l’épreuve après plusieurs tentatives grâce à la découverte du terreau fertile que sont les souvenirs positifs vécus du couple et au travers de l’élaboration de projets de vie au –delà du seul désir de fonder une famille

Concrètement, comment se réalise un accompagnement sophrologique ?

Première séance individuelle d’1h30 : Elle permet d’exprimer ses besoins, ses attentes, ses difficultés et de déterminer les axes de travail : définir les objectifs à atteindre, recenser les capacités et attitudes personnelles à renforcer, développer et accroitre nos valeurs personnelles.

1 à 2 techniques sont pratiquées par rendez-vous : Le sophrologue adapte les techniques selon vos besoins personnels, vos difficultés rencontrées. Il utilise une combinaison de techniques soit à visée relaxante soit à visée dynamisante selon le but recherché.

– Des séances de durée variable selon les préférences de chacun et grâce à l’adaptabilité du sophrologue qui va faire du « sur-mesure »: techniques flash (3- 4 min), techniques courtes (10- 15min) et techniques longues (20 – 30 min).

– L’enregistrement des séances est toujours remis en fin de rdv pour que la personne puisse s’entraîner chaque jour : un entrainement quotidien régulier est recommandé pour l’efficacité de la méthode.

– Compter une huitaine de rendez-vous programmés à un intervalle régulier : Prévoir un accompagnement d’une durée minimale de 2-3 mois, à un rythme régulier (tous les 7 à 10 jours environ, pas plus de 15 jours d’intervalle entre les rdv) pour maintenir la régularité dans l’entrainement qui est le garant de l’efficacité de la méthode.

– La solution des séances de couple peut aussi vous être proposée pour se sentir plus forts à deux, plus unis face à cette situation de couple: une chance pour le conjoint de se sentir mieux lui aussi souvent grand oublié dans ce genre de parcours.

Sophrologie FIV PMA (2)

– Le relais en collectif est souvent conseillé à l’issue de l’accompagnement personnel pour maintenir l’entrainement nécessaire à l’efficacité des pratiques et rejoindre la convivialité d’une pratique collective qui peut être ludique permettant de faire des progrès grâce à l’émulation de la dynamique de groupe.

Bien choisir son sophrologue

– Un sophrologue est dûment qualifié lorsqu’il a suivi la formation complète (4 années) dispensée par les Ecoles agréées par l’Académie Internationale de Sophrologie Caycédienne.

Il est alors titulaire d’une carte professionnelle de Master Spécialiste en Sophrologie Caycédienne (titre privé andorran) de la Branche Clinique s’il est par ailleurs professionnel de santé.

– Il est inscrit dans l’annuaire des sophrologues professionnels sur le site de SOFROCAY et maintient sa pratique par des formations continues

– Il respecte le Code de Déontologie établi par l’Académie Internationale de Sophrologie Caycédienne SOFROCAY.

Sophrologie FIV PMA (4)

Combien ça coûte ?

– Pour un accompagnement individuel : Compter environ 50 euros pour la première séance individuelle (1h30) et 40 euros les suivantes (1h00).

En collectif : tarifs plus avantageux pour des séances de relaxation dynamique non centrées sur la personne (12 euros la séance) – Souvent la personne commence par de l’individuel puis intègre un collectif au bout de quelques rdv individuels pour maintenir la régularité indispensable de son entrainement durant tout le parcours de la PMA.

– En couple, 20 euros par personne (1h15)

Les mutuelles qui remboursent

La liste des mutuelles (non exhaustive) qui remboursent tout ou partie des séances est ici :

Liste de mutuelles

ALPTIS

Remboursement : Pack Bien-être

25€ la séance pour 5 séances/an/assuré

 

 

ASSUREMA

Remboursement : à partir de 15 €/séance jusqu’à 210 €/an/assuré.

Option complémentaire : 3 modules amenant le remboursement de 20 à 40 €/séance jusqu’à 6 séances/an/assuré.

 

AXISALIANS-MEDINAT

Remboursement : Si le praticien est assuré en Responsabilité civile chez Medinat ( se renseigner).

 

BAHEMA

Remboursement : de 30 à 40€ selon le niveau choisi jusqu’à 3 séances/an/assuré.

 

 

CAP assurances

Remboursement : de 25 € jusqu’à 5 séances/an/assuré.

 

COMPAGNIE DES FEMMES

Remboursement : Cajolia 1 : 15 euros /séance 12 séance par an, Cajolia 2 :  20 euros, Cajolia 3 :  25 euros

 

CEGEMA mutuelle

Remboursement : de nombreuses formules proposent un remboursement sur la base de 30€/séance.

 

CCMO mutuelle

Remboursement : Option médecine douce, 10 séances/an/assuré jusqu’à 35€/séance

 

MFIF

Remboursement : Pack Bien-être Bio II

40€/séance jusqu’à 6 séances/an

 

MPCL Mutuelle des fonctionnaires territoriaux

Remboursement : forfait médecine auxiliaire de 100 à 160€/an/assuré.

 

MUTUELLE SAINT-GERMAIN

Remboursement : 15 € par séance limité à 4 séances par an

 

MUTUELLE FAMILIALE

Remboursement : de 50 à150€/an/assuré selon le forfait choisi.

 

MUTUELLE CAP VERT

Remboursement : de 125 à 240 €/an/selon le forfait choisi.

 

MYRIADE

Remboursement : à partir de 20€/séance jusqu’à 30€/séance à hauteur de 3 séances/an/assuré.

 

RADIANCE

Remboursement : de 15 à 40€/séance jusqu’à 3 séances/an/assuré.

 

SWISS LIFE

Remboursement : 25€/séance jusqu’à 5 séances /an/famille.

Témoignages

« La sophrologie m’a permis de me sentir épaulée, entendue dans mon ressenti tant physique que psychique »

« La sophrologie m’a permis de passer les examens médicaux que j’appréhendais beaucoup plus sereinement et de dépasser les blocages qu’il y avait en moi»

« Je sentais que toute seule (et même si j’avais le soutien de mon mari et de ma famille) le parcours PMA allait être très difficile et qu’il me fallait des outils « psychologiques » pour être forte. C’est un peu le « aide -toi toi-même »

« Ce que j’aime dans la sophrologie, ce sont des techniques simples pour me déstresser, pour m’aider à arrêter « le petit vélo » dans la tête ». On peut pratiquer partout (dans le train, au bureau, dans le bus) »

« Avant, je laissais le stress m’envahir sans savoir comment agir pour y remédier. La sophrologie m’a appris à le maîtriser. Par rapport aux FIV, je faisais une séance de sophrologie avant chaque piqûre quotidienne, cela permettait de bien me détendre. Même chose avant une ponction ou un examen de contrôle échographique. De même pendant l’examen ou la ponction d’ovocytes, j’ai appris à mon esprit à s’évader, à penser à autre chose. J’étais moins tendue ainsi »

« La sophrologie m’a permis à positiver, à me faire du bien avec des petites choses toutes simples (comme penser à un objet aimé) »

« Je me suis entraînée seule en général, je pense que c’est ce que je préfère : mais les séances en groupe ou en couple m’ont également fait du bien, m’ont fait découvrir d’autres choses. C’est aussi plus ludique à plusieurs »

« Les points forts de ma sophrologue : une voix très apaisante qu’on aime écouter, une écoute, son optimisme et son approche humaine. La transmission des enregistrements pour s’entraîner à la maison »

« Je recommande la sophrologie caycédienne à toute personne qui est confrontée à la PMA»

« Pour moi l’essentiel de mon expérience avec la sophrologie en PMA, c’est l’impression d’être regonflée à bloc après chaque séance »

Sophrologie FIV PMA (6)

Conclusion

Quelle que soit l’issue du parcours PMA, la sophrologie Caycédienne constitue un accompagnement de prédilection en PMA et ce, à tous les stades : avant, pendant et après, pour LUI comme pour ELLE.

Elle représente une expérience agréable vécue en profondeur tant au niveau corporel que mental laissant une trace émotionnelle positive en soi dans un moment particulièrement éprouvant de sa vie.

Elle amène chaque personne dans le couple à découvrir des ressources infinies en elle, à s’accepter dans leur réalité biologique, à déployer leur histoire de vie au-delà de la FIV réactivant ainsi l’espoir et la joie en eux. Elle contribue ainsi à la cohésion du couple.

Avec l’accompagnement sophrologique qui s’adresse essentiellement à l’humain en soi, s’opère un dévoilement progressif de toutes les valeurs physiques, mentales affectives et personnelles présentes dans chaque être, restaurant de sorte des sentiments porteurs de de liberté intérieure, d’évolutivité personnelle et de dignité en soi pour que chacun puisse trouver un sens positif au parcours FIV pleinement réalisé, plutôt que de le réduire à un parcours médical subi dans la réalité psychocorporelle d’une infertilité vécue.

Sylvie BAYOL sage-femme, Sophrologue Caycédienne Master Spécialiste.

Liens utiles sur le sujet

Site de l’Académie internationale de Sophrologie Caycédienne

http://www.sofrocay.com/

Fédération Française des Ecoles de Sophrologie Caycédienne

http://www.ffesc.fr/

Site du Sophrocentre Caycédien de Toulouse

http://sophrocentre-caycedien-toulouse.fr/

https://www.facebook.com/Sophrocentre-caycédien-de-Toulouse-611607955655265/

Blog de l’Association Sophrologie Détente, l’Instant Mieux-Etre

http://instantsophro.canalblog.com/

Vidéo explicative

 

Laissez un commentaire !

Share This
6c14eceb95f7f43240ed915c88328c6c::::::