Choix de page

Qui sommes nous ?

Nous sommes un couple qui avons vécu pendant 3 ans un parcours de procréation médicalement assistée et nous avons directement été orientés vers une Fécondation In Vitro.

Ce parcours fut difficile et éprouvant à tous égards et heureusement un bébé est né en 2014 !

En cherchant de l’information sur le sujet, nous nous sommes rapidement rendu compte que de nombreux sites internet existaient :

–  Des sites de témoignages

–  Des sites de médecins

–  Des sites de professionnels : laboratoires, cliniques …

–  Des sites d’associations

–   Des sites de vidéos

–   Des  forums

Et aussi de nombreux livres : de médecins, de témoignages, d’humour …

La Fécondation In Vitro faisant partie des techniques de Procréation Médicale Assistée, c’est un sujet traité parmi d’autres et non comme un sujet à part entière, ce qui rend l’accès à l’information difficile.

Nous avions en effet l’impression que nous passions beaucoup plus de temps à chercher l’information disponible et récente, qu’à la lire et à la comprendre. Il est par exemple difficile de trouver rapidement les derniers chiffres disponibles concernant la FIV en France.

De plus, nous avons remarqué que de nombreux sites ne bénéficiaient pas de l’avantage procuré par les réseaux sociaux (échange, actualité…), ni des media actuels : photos, émissions TV, émissions radios, web reportages, vidéos dailymotion/youtube/vimeo…

Car s’agissant d’un sujet médical, l’actualité est quotidienne et nécessite d’être mise à jour en régulièrement.

C’est pourquoi nous avons décidé de créer un site internet « fait par un couple pour les couples ».

Nous espérons que celui-ci vous apportera soutien et réconfort.

3 Commentaires

  1. Nathalie

    Bonsoir,

    Avant toute chose, je tiens à vous remercier de mettre des mots sur nos réalités, quand la plupart des praticiens refusent de le faire: je parle bien de refus, puisque, dans notre cas, nous avons toujours cherché, mon mari et moi, à savoir de quoi il en retournait exactement pendant notre parcours: dans le 1er centre dans lequel nous avons passé près de deux ans, chaque question spécifique se voyait gratifiée d’une fin de non-recevoir, carrément.
    Dans le 2nd centre (l’actuel), c’est différent, les questions sont entendues et des éléments de réponse nous sont apportés, mais toujours de façon « allégée » ou vague.

    Grâce à votre initiative, et aux informations complètes, détaillées et faisant « du sens » les unes avec les autres, il m’a été possible de poser trois questions fermées, hier et aujourd’hui même(suite au résultat négatif de ma prise de sang hier), afin d’avancer dans notre parcours en sachant où nous en sommes maintenant:
    Suis-je en insuffisance ovarienne ou pas ?
    Si oui, s’agit-il d’une insuffisance ovarienne sévère ou pas ?
    Le recours à un don d’ovocytes est-il à envisager dans notre situation ou pas ?

    Mon mari et moi-même sommes en « entraînement au parcours du combattant » depuis 2 ans et demi, en essai depuis 5 ans, étiquetés initialement « cause d’infertilité primaire idiopathique ». Or, en 14 mois, mon taux d’amh a fortement baissé, passant de 2,… à 0,3…
    Suite à l’échec de ma première fiv icsi (j’ai subi au préalable 4 IAC, 1FIV avec grossesse suite à TEC -blastocyste de 6 jours, comme quoi…- et malheureusement une IMG car notre enfant était porteur d’une T21), j’ai pu poser ces trois questions à deux praticiens (médecin biologiste et gynécologue) et enfin avoir NOS réponses : oui, je présente une IO, sévère (d’après le taux d’amh, taux d’oestradiol ,comptage folliculaire et réponse aux stimulations ovariennes/nombre et qualité d’ovocytes ponctionnés), et oui, nous pouvons envisager une FIV avec DO, si jamais la prochaine FIV icsi « ne donnait rien »(sic).

    Cela fait beaucoup d’informations et de nouvelles données à intégrer / digérer , mais je suis soulagée de pouvoir nous situer, mon mari et moi-même, et limiter les tâtonnements thérapeutiques: bien qu’il ne s’agisse pas d’une science exacte, les essais-erreurs en PMA sont synonymes de traitements, d’examens assez lourds et onéreux pour la sécu, d’une part, de temps qui passe, de « pauses qui s’imposent » histoire de souffler et de ne pas « vivre PMA », d’autre part, d’espoirs déçus et de chances qui s’amenuisent et/ou de risques qui augmentent dans notre cas.

    Mille fois merci donc, d’avoir ouvert la voie à celles et ceux qui souhaitent être partie prenante de leur parcours PMA, d’avoir su organiser toutes les informations nécessaires de façon aussi claire et pertinente, et de les rendre accessibles à tous !

    Merci.

    Réponse
  2. Marie

    Merci infiniment pour ce site que je trouve assez complet (chiffres etc). En FIV depuis plus de 3 ans et actuellement en attente des résultats d’un TEC je suis heureuse d’avoir pu lire ces articles. Je vais vous demander à tous une petite faveur, priez pour nous cela nous aidera peut être à concrétiser notre rêve, celui de devenir parents.

    Réponse
  3. irouwen

    Je trouve votre initiative très bonne, votre site est très complet et très bien construit.
    Nous allons mettre un lien vers votre site, depuis le COLLECTIF BAMP
    Merci

    Virginie-Irouwen pour le COLLECTIF BAMP !

    Réponse

Laissez un commentaire !

Share This