Choix de page

L’hypnose

Définition

hypnose

Séance d’hypnose

Pour Milton Erickson, l’inconscient est profondément bon et puissant. Il se révèle une puissance bienveillante avec laquelle l’état hypnotique doit permettre de coopérer.

L’inconscient est capable de mobiliser des ressources intérieures, des potentialités susceptibles de conduire aux changements désirés. L’hypnose Ericksonienne a pour but d’amener conscient et inconscient à travailler ensemble pour déclencher les changements utiles à la résolution du problème.

Ainsi l’hypnose a déjà fait ses preuves dans certains cas : anesthésie (certains centres de PMA font l’anesthésie de la ponction grace à l’hypnose), arrêt du tabac…

Intérêt de l’hypnose sur l’infertilité

L’hypnose Ericksonienne permet aux femmes ayant opté pour ce parcours de:

• Dépasser la déception et/ou la culpabilité de ne pas être enceinte «spontanément»

• Accepter et vivre les techniques de procréation médicalement assistée

• Gérer les difficultés physiques et psychologiques liées au contexte et aux traitements

• Transformer l’impatience en une attente plus sereine et confiante

• Préparer et visualiser positivement la future grossesse

• Vivre un couple harmonieux et une sexualité épanouie

• Faire abstraction d’un train de vie trépidant

Les bienfaits de l’hypnose lors d’une FIV

Une équipe israélienne de l’hôpital de Beer Sheva a publié une étude 5 mai 2006 visant à déterminer si l’utilisation de l’hypnose pouvait avoir un impact positif  les lors des transferts d’embryons :

Etude hypnose

Un groupe témoin a suivi le protocole standard de transfert tandis qu’un second groupe bénéficiait de réimplantation avec hypnose. Les résultats principaux consistent en la comparaison des taux cliniques de grossesse et d’implantation entre les deux groupes.52grossesses cliniques sur 98 cycles (53,1%) soit un taux implantatoire de 28% ont été constatées dans le groupe de l’hypnose tandis que le groupe témoin obtenait un taux de grossesse de 29/96 (soit 30,2%) pour un taux d’implantation de 14,4%.

Dans le même temps,le taux global de grossesse du programme FIV était de 32% sur la même période.

En conclusion, cette étude originale suggère que l’utilisation de l’hypnose pendant le transfert d’embryons peut améliorer significativement les résultats d’un traitement FIV avec transfert en termes d’implantation accrue et taux cliniques de grossesse. En outre, il semblerait que le vécu des patients soit plus positif.

Comme toute étude, celle-ci devra être confirmée.

A ce sujet, à Paris, feu Dr Paul Cohen-Bacri , directeur du laboratoire Eylay Unilabs (Clinique de la Muette) a tenté l’expérience  lors de transferts d’embryons lorsque la patiente était nerveuse ou stressée.Un membre de son équipe avait été spécialement formé pour cela.

Chez les femmes qui ont un col de l’utérus légèrement coudé, l’effet relaxant de l’hypnose aide à le redresser, ce qui favorise l’implantation et améliore sans doute le taux de réussite.

L’hypnose est pratiqué en routine dans des centres de PMA en Suisse, en Autriche et en Allemagne.

Comment se déroule une séance ?

Un premier bilan d’infertilité est demandé afin de savoir si une cause connue et avérée existe. Par la suite, il est demandé à la patiente comment elle s’explique le blocage : blocage au niveau de la paroi de l’utérus, difficultés pour l’ovocyte et le spermatozoïde de se rencontrer …

Puis la patiente est mise sous hypnose. Elle doit se laisser aller , perdre le contrôle en étant guidée par la voix de l’hypnothérapeute. Celui-ci l’amène à visualiser le nid prêt à accueillir le futur embryon ou au contraire de détendre et relâcher un ventre trop tendu.

La pratique est de 3 séances, chacune à une semaine d’intervalle, dont la durée est de 45 minutes environ. Elle peut avoir lieu à n’importe quel moment, mais il est important d’en mesurer les bénéfices après 3 cycles.

Où trouver un hypnothérapeute ?

Je vous conseille de vous adresser à un professionnel qualifié qui est le bien plus souvent médecin ou psychologue.

Un annuaire les recense : www.hypnose-medicale.com

Combien ca coûte ?

Le prix d’une séance d’hypnose peut varier de 50 à 120 euros. Une prise en charge par la Sécurité sociale est possible lorsque l’hypnothérapeute est médecin.

L’auto-hypnose

Natal Hypnotherapy™ a conçu le premier CD d’autohypnose dédié à aider les femmes durant la FIV.

Le CD s’appelle : L’Accompagnateur à la FIV

Le CD comprend une douce musique de fond avec une voix calme, qui vous entraine dans une relaxation profonde, suivie par des suggestions positives et encourageant la visualisation.

http://natalhypnotherapy.fr/

Vidéo explicative

Laissez un commentaire !

Share This
a5f74cf39e706c1e1e20464ac27811bd11111111111