Choix de page

Le don d’embryon

Synonymes

Accueil d’embryon

Adoption d’embryon

 

Définition

Lors d’une FIV, les stimulations hormonales favorisent la production d’un nombre élevé d’ovocytes et par la suite d’embryons.

Ceux qui n’ont pas été transférés et congelables sont alors congelés.

C’est le couple qui se prononce chaque année sur le devenir de ces embryons congelés :

  • Conservation en vue d’un prochain transfert
  • Don à la recherche
  • Destruction
  • Don à un autre couple

C’est ce dernier cas de figure qui donne lieu à un don d’embryon.

Embryon

Embryon

C’est un acte de générosité d’un couple vers un autre et répond aux principes de gratuité, anonymat et volontariat.

Le double don étant interdit en France , l’accueil d’embryon devient la seuls alternative pour les couples dont la stérilité est double.

Conditions d’accès pour le couple receveur :

 

  • Double stérilité définitive

La double stérilité définitive est définie comme l’absence de gamètes ou l’incapacité totale des gamètes à féconder ou à être fécondés, retrouvées à la fois chez l’homme et chez la femme.

  • Double indication génétique a priori

La double indication génétique  a priori peut consister en l’existence d’une affection génétique à caractère dominant chez les deux membres du couple  ou en une affection génétique dont l’origine masculine ou féminine est inconnue. 

  • Association d’une stérilité définitive et d’une indication génétique a priori

Elle associe l’absence de gamètes d’un membre du couple et une indication génétique a priori chez l’autre membre.

  • Double stérilité relative

La double stérilité relative est définie comme l’existence d’un défaut de qualité ou de nombre des gamètes, à la fois chez l’homme et chez la femme.

 

L’activité de don d’embryons n’a été mise en place que récemment (1ère naissance en 2004) et reste peu pratiquée en France.

C’est une procédure très lourde et des mesures spécifiques ont été définies.

Elles font notamment intervenir le président du tribunal de grande instance à qui sont adressés les consentements écrits des couples.

Le juge peut s’il l’estime nécessaire convoquer l’un ou l’autre couple. C’est le juge qui donne son accord ou non à l’accueil d’embryon.

 

En 2008, 21 000 embryons étaient sans projet parental mais seulement 105 couples avaient confié leurs embryons à l’accueil.

Les couples se tournent alors souvent vers les payes étrangers qui proposent le don d’embryon à moindres frais et sans délais : Espagne, République Tchèque …

Venez poser toutes vos questions sur le don d’embryon sur le forum dédié

forum_conversation

Laissez un commentaire !

Share This
a8b8c698f75618d923ddf08c39044c9e-------------------------------