Choix de page

8 choses à ne pas dire aux infertiles

Une fivette du forum m’a envoyé son témoignage sur tout ce qu’elle a pu entendre lors de son parcours :

Quand on veut tomber enceinte, tout le monde semble avoir un avis sur ce que l’on devrait faire, ou quand ou comment !

Pour beaucoup de femmes tomber enceinte ce n’est pas facile et à moins que vous n’ayez vécu ce parcours vous ne pouvez pas vraiment comprendre l’impact émotionnel et physique que cela peut avoir.

Vos amis et votre famille veulent souvent bien faire, mais leurs conseils et leurs commentaires peuvent être blessants. Puisque je me bats avec l’infertilité depuis six ans, je peux sans aucun doute dire que j’ai tout entendu. Donc aujourd’hui, je vous partage 8 choses qu’il ne faut pas dire à quelqu’un qui a des problèmes de fertilité !

1. « Détends toi c’est tout ! »

relax

Si on m’avait donné un euro à chaque fois qu’on m’avait dit ça… En général, c’est dit avec les meilleures intentions, mais quand vous êtes au milieu des deux semaines d’attente, ça n’aide vraiment pas !

2. « Prenez des vacances »

vacances-fiv

Encore une fois c’est souvent dit avec les meilleures intentions, mais hélas cela n’aide pas quelqu’un qui a des problèmes de fertilité, sans mentionner que c’est un cauchemar d’organisation de planifier un voyage quand vous êtes en FIV.

3. « Bah au moins vous avez un chien »

chien-fiv

Ouais, un « ami » bien intentionné m’a vraiment dit ça après l’échec de notre troisième cycle de FIV. Comme vous pouvez l’imaginer ça m’a fait me sentir BEAUCOUP mieux.

4. « Je ne sais pas comment tu fais pour te faire ces piqûres ! »

piqure-fiv

Même si ce n’est pas le meilleur moment de ma journée, si l’on considère que ces piqûres m’aideront, j’espère, à atteindre mon but, ça en vaut la peine (et avouons-le, je me fais plus confiance qu’à mon mari pour me faire les injections) !

5. « Vous avez de la chance de ne pas avoir d’enfants, vous pouvez aller en vacances/acheter une nouvelle maison/aller faire les magasins etc. »

pas-d-enfant

Oui mon mari et moi travaillons à temps plein dans des emplois bien rémunérés, mais nous dépensons aussi des milliers d’euros en frais médicaux (merci les cliniques privées) et en médicaments. Et au final, on sacrifierait tout pour un enfant.

6. « Mon amie/soeur/tante est tombée enceinte dès qu’elle a arrêté la FIV. »

soeur

J’aurais aimé pouvoir faire à l’amie/la sœur, ou la tante de mon amie un gros câlin. Je ne peux qu’imaginer comme cela a dû être une décision difficile à prendre que d’arrêter la FIV et je suis incroyablement heureuse qu’elle ait eu la chance de tomber enceinte naturellement après ça. Cependant, ce genre de commentaire n’est pas utile à une personne qui se bat contre l’infertilité.

7. « T’as essayé * insérez ici n’importe quel traitement alternatif * »

therapie

Oui. Mon désir d’avoir un enfant est si fort, et je dépense tellement d’argent dans la médecine conventionnelle aujourd’hui pour essayer de tomber enceinte, que vous pouvez être certains que j’ai essayé tous les traitements alternatifs qui existent.

8. « Je ne sais pas comment tu fais. »

strong

Honnêtement, il y a des jours où je ne sais pas comment je fais non plus. L’impact émotionnel de la FIV est énorme et il y a des jours où je me sens particulièrement fragile (sans parler de la douleur et des gonflements) et j’ai juste envie de rester couchée mais malheureusement la vie doit continuer.

Si vous connaissez quelqu’un qui a des problèmes de fertilité ou qui suit des traitements de fertilité, la meilleure chose à faire est tout simplement d’être là pour elle et faites-lui savoir que vous l’aimez et que vous la soutenez coûte que coûte.

Vous souhaitez en discuter sur le forum, un sujet y est dédiéhttp://forum.fiv.fr/viewtopic.php?f=8&t=304

Et plus légèrement, je vous conseille la lecture de l’excellent livre de Amandine Forgali :

Laissez un commentaire !

Share This
1391e91048cb14f3ddf4e988d4a50745`````