Choix de page

6 conseils pour concilier sport et FIV

Lisez n’importe quel article sur les « conseils pour augmenter votre fertilité » et vous trouverez obligatoirement quelque chose sur l’importance du mode de vie, généralement l’alimentation et le sport. Une large gamme d’études montre en effet une corrélation entre les femmes ayant un poids sain (un IMC d’environ 19 à 24 est idéal, il ne faut pas aller au-delà de 29) et un taux de réussite élevé des FIV.

Cependant, le sport et la FIV, c’est un sujet plus délicat. Trop de sport, particulièrement l’activité cardiovasculaire, semble avoir un effet négatif sur la production d’hormones de reproduction ce qui peut affecter votre capacité à concevoir.

sport

Un autre défi est de déterminer jusqu’où on peut aller avec son corps car la pratique de l’exercice est un concept bien différent d’une femme à une autre. La personne qui marche fréquemment fait de l’exercice, comme le triathlète,  le cavalier ou le grimpeur. Cependant, les niveaux d’intensité et les risques associés à ces divers sports sont très différents, et certains sont plus propices que d’autres à un cycle de FIV réussi et une grossesse en bonne santé.

Après avoir examiné des études portant sur le sport, la grossesse et la réussite de la FIV, nous avons pensé que ces 6 conseils vous aideront à avoir une bonne santé durant votre grossesse et la naissance que vous désirez tant.

1.Allez-y doucement

sport-doucement

C’est le conseil le plus important et le plus général que nous pouvons donner aux femmes qui font une FIV. Nous nous rendons compte qu’y aller doucement est un défi majeur pour les femmes qui sont habituées à pratiquer un sport intense. Cependant, plus vous lisez d’études, plus vous pouvez voir une corrélation entre une activité physique intense et une diminution des taux de conception. Cette corrélation est surtout perceptible dans la population « athlètes ».
Si vous êtes une coureuse régulière, une cycliste, une coureuse de marathon ou que vous participez à des entraînements conçus pour les athlètes intermédiaires ou avancés, votre médecin va probablement vous dire d’y aller doucement pendant vos traitements de PMA.

2.Quatre heures ou moins

sport-temps

Qu’est-ce que ça veut dire « y aller doucement » ? Eh bien, bonne question. Une étude de 2006, publiée dans Obstétrique et Gynécologie, a examiné les résultats des FIV de plus de 2200 femmes sur une période de neuf ans. Leur conclusion est que « les femmes qui ont rapporté pratiquer 4 heures de sport ou plus par semaine pendant 1 à 9 ans (comparé aux femmes qui ont rapporté ne pas pratiquer d’exercice physique) ont :

  • 40% de chances en moins que leur FIV aboutisse à une naissance
  • Trois fois plus de risque de subir une interruption involontaire de leur cycle
  • Deux fois plus de risque de fausse-couche et que leur implantation d’embryon ne prenne pas.

Ces observations vous encourageront peut être à réduire votre pratique sportive un peu pendant les mois avant, pendant et après votre cycle de FIV afin de donner à vous et votre bébé les meilleures chances de réussite. Limitez vos séances de cardio à moins de 4 heures par semaine et ajoutez-y des séances de sport moins intenses qui renforcent votre force et votre souplesse, comme le yoga, la natation, l’aquagym ou le tai-chi.

3. Éliminez tous les sports à impact élevé

sport-boxe

Si votre sport de choix est à impact élevé, il est temps de le mettre de côté pendant un moment. Des chutes graves, des blessures ou des coups donnés à la paroi abdominale peuvent sérieusement compromettre votre capacité à concevoir, surtout s’il y a un bébé fraîchement implanté dedans, ou si vous êtes sujette aux fausses couches.

4.Préparez-vous à ne pas faire de sport lors de la semaine de la ponction d’ovocytes

pas-de-sport

Ce n’est pas parce que vous ne devriez pas (bien que vous devriez considérer y aller doucement), mais plutôt parce que vous vous ne sentirez probablement pas assez en forme. Les médicaments pour la FIV, que vous prendrez, combinés à certains de leurs effets indésirables potentiels (comme les ballonnements, la fatigue et un léger inconfort) vous feront vous sentir plus d’humeur à faire une sieste que d’aller dehors pour courir quelques kilomètres. Ce n’est pas grave, et nous vous recommandons de toujours écouter votre corps et de ne pas vous forcer à quoi que ce soit. Vous vous lancez dans un processus très complexe et délicat, donc vous ne devriez pas faire quoi que ce soit qui puisse le compromettre.

5.Commencez à chercher d’autres moyens pour vous soulager du stress

sport-yoga

Pour beaucoup de femmes, l’exercice régulier c’est autant un moyen de déstresser grâce aux endorphines que de perdre du poids ou de rester en bonne santé. Si c’est le cas pour vous, commencez à apprendre de nouvelles façons de réduire ou d’éliminer votre stress. Quelles sont les choses que vous avez toujours voulu essayer mais n’avez jamais fait ? Le yoga, la méditation, passer plus de temps en plein air, suivre un cours d’art ou de travail manuel, tous ces livres que vous avez voulu lire mais n’avez pas eu le temps de vous y mettre ? Maintenant c’est le moment de vous trouver d’autres moyens pour déstresser et pour vous « échapper », afin que vous ne soyez pas en état de choc quand vous devrez vous calmer sur le sport.

6.Voyez sur le long terme

Peut-être que l’un des meilleurs conseils sur n’importe quelle situation dans la vie est de « voir sur le long terme. » Vos mois ou même quelques années à pratiquer des exercices à faible impact peuvent vous sembler une éternité, mais ça ne l’est vraiment pas. Vous prenez un énorme engagement ( psychologique, physique et financier) en mettant au monde un bébé. Les mois que vous passez à ne pas pratiquer de sport intense maintenant en vaudront la peine. Une fois que vous aurez votre beau bébé dans les bras, vous en profiterez pour aller faire un jogging en le poussant dans sa poussette et vous remettre en forme. Pour l’instant, profitez simplement du processus miraculeux qu’est la transformation de deux cellules en un être humain miniature heureux et en bonne santé !

Laissez un commentaire !

Share This