Choix de page

5 conseils pour bien s’habiller pendant un traitement de PMA !

5 conseils pour bien s’habiller pendant un traitement de PMA !

C’est la question à laquelle a répondu une membre du forum. Voici donc le texte que Vanessa nous a envoyé, merci à elle pour son témoignage et ses précieux conseils !

J’ai passé une partie du week-end à faire quelque chose que j’ai repoussé au lendemain depuis trop longtemps : M’acheter un jean !

Pourquoi est-ce que faire les magasins pour trouver un jean, c’est si dur ???

Quand j’étais dans les cabines d’essayage, j’ai cherché à me souvenir de la dernière fois que j’ai fait les magasins pour trouver un jean, et tout à coup je me suis souvenue des détails et des émotions comme si c’était hier :

C’était quand on commençait les traitements de PMA et je me remettais du Syndrome d’ Hyperstimulation Ovarienne, en attendant de pouvoir planifier notre transfert d’embryons congelés. J’avais pris environ 7 kilos en un an et demi de traitements, et plus aucuns de mes jeans ne m’allaient. Je les avais encore pliés sur une étagère dans mon placard, en espérant que je puisse les remettre un jour, mais en réalité, ils étaient plusieurs tailles trop petits. Je vivais dans des leggings, des jupes maxi extensibles et la plupart du temps … en jogging. J’avais toujours aimé acheter des vêtements, j’étais bien dans ma peau, et j’avais confiance en mon style.

cabine essayage

Mais l’infertilité a changé tout ça…

A ce moment-là dans notre combat contre l’infertilité, je me sentais vraiment mal, en tous points : je me sentais mal physiquement, j’étais encore gonflée à cause de l’hyperstimulation (j’avais l’air d’être enceinte d’au moins six mois alors qu’en fait je n’étais même pas enceinte…). Je me sentais vraiment mal par rapport à mon poids et à mon apparence et je me sentais découragée de ne pas pouvoir faire un transfert d’embryons frais comme on l’avait prévu.

Ma mère nous a rendu visite. Elle a été d’une aide cruciale quand j’étais hyper stimulée et très malade, et elle a passé autant de temps que possible à mes côtés. En dépit du fait que je pouvais à peine tenir debout (si vous avez eu un cas grave de SHO, vous savez exactement ce que je veux dire !), elle m’a emmené faire les magasins pour trouver un nouveau jean, car elle savait que j’avais besoin de quelque chose pour voir la vie sous un meilleur angle et pour améliorer la façon dont je me sentais dans mon corps.

J’ai fini par sortir du magasin avec un jean qui était une taille au-dessus de ce que je ne pensais jamais porter.

jean 2

Mais je me sentais bien dedans. Il ne faisait pas ressortir mon ventre. Je pouvais m’accroupir, m’asseoir et marcher confortablement, parce qu’il était réellement à ma taille.

Était-il plus grand que ce dont je pensais avoir besoin ?

Totalement.

Est-ce que je suis contente de l’avoir acheté au final ?

Totalement.

Lorsque vous devez vous battre contre l’infertilité, quelque chose en vous vous fait vous sentir pas du tout féminine ni attirante. Ou peut-être que vous ne l’avez pas vécu comme ça, mais moi oui ! Et ce sentiment s’est amplifié quand nous avons commencé les traitements de fertilité, et que j’ai commencé à prendre des kilos.

J’ai laissé plus d’un an et demi de traitements de PMA être mon excuse pour vivre dans un jogging miteux que j’avais depuis l’université, être toute serrée dans des jeans qui étaient une taille (ou deux ou trois) trop petits, et couvrir mes bourrelets avec des chemises qui étaient plusieurs tailles trop grandes.

Alors ma mère m’a sortie de mon lit de mort (je pensais sérieusement que j’allais mourir, que mon corps allait exploser). Elle m’a emmené faire du shopping pour un jean, et m’a fait comprendre qu’il était temps de reprendre en main ma garde-robe, et surtout de me reprendre enfin en main.

happy dressing

Alors, voici mes conseils sur comment s’habiller pour les traitements de fertilité :

  1. Acheter un jogging sympa (si vous envisagez de porter un jogging plusieurs fois par semaine, achetez en deux qui vous vont bien). Débarrassez-vous de votre vieux jogging plein de trous et de tâches de peinture (ou mettez-le de côté pour votre prochain projet de peinture ! ).
  1. Acheter un jean dans lequel vous vous sentez à l’aise. Si vous êtes comme moi, vous vous imaginez sûrement que vous pourrez re-rentrer dans votre jean taille 36 un jour. Peut-être que c’est le cas, mais probablement pas pendant que vous suivrez des traitements, et probablement pas pendant que vous serez enceinte. Alors faites-vous plaisir, et achetez au moins un jean qui vous va bien, peu importe la taille sur l’étiquette.
  1. Les robes et jupes longues sont vos amies, je portais ce genre de vêtements constamment quand nous nous préparions pour la FIV. Ils sont aussi confortables qu’un jogging mais beaucoup plus mignons. En plus, ils rendent toutes ces échographies un peu plus faciles. Au lieu de devoir retirer complètement votre pantalon, vous avez juste à remonter votre jupe ! C’est toujours un peu gênant et pas très confortable, mais un peu moins. Jusqu’à ce que vous en ayez passé plusieurs, après quoi vous perdrez toute notion de pudeur.
  1. Investissez dans plusieurs tuniques. Tout comme les jupes maxi fluides, elles seront vos amies. Elles ne sont pas moulantes, donc si vous prenez un peu de poids vous n’aurez pas à rentrer votre ventre autant dans ces hauts. Porter une tunique c’est un peu comme porter un tee-shirt beaucoup trop grand, mais au moins avec une tunique vous n’avez pas l’air négligé. Ça vous fait aussi vous sentir beaucoup plus jolie que quand vous portez les tee-shirts de votre mari !
  1. Portez de jolis pyjamas. Pour moi, ne pas me sentir belle a vraiment eu un effet sur notre mariage avec Stéphane. Dépensez un peu d’argent dans des pyjamas beaux et confortables fera en fait beaucoup de bien à votre amour propre !

Mon corps est tellement différent de ce qu’il a été. Les traitements de fertilité, l’hyperstimulation plus encore des traitements, puis la grossesse ….

C’est tellement facile de se concentrer sur tout ce qui ne va pas avec mon corps, mais il en est quoi de tout ce qui est bien sur mon corps ?

Mon corps a tellement souffert au cours des dernières années : les FIV, l’hyperstimulation plus encore des traitements, puis la grossesse. Oh, et puis aussi l’accouchement…

Dieu nous a créés si beaux. Nos corps sont si forts et fait de manière si créative.

Nos corps sont magnifiques.

Et ils devraient être traités en conséquence !

Laissez un commentaire !

Share This
184d3117424dd64c5a1e505ca4162653LLLLLLLLLLLLLLL